L’homme d’affaires et ancien politicien est décédé. Il a succombé aux cancers contre lesquels il se battait depuis plusieurs années.

Bernard Tapie est décédé, ce dimanche 3 octobre, à l’âge de 78 ans. L’homme d’affaires, qui avait aussi fait incursion dans la politique, était atteint de plusieurs cancers depuis des années.
« Dominique Tapie et ses enfants ont l’infinie douleur de faire part du décès de son mari et de leur père, Bernard Tapie, ce dimanche 3 octobre à 8 h 40, des suites d’un cancer », a partagé sa famille auprès de La Provence, qui fait état de son souhait d’être inhumé à Marseille, sa « ville de cœur » dont il avait emmené le club de football emblématique jusqu’à la victoire en Ligue des champions, un exploit jamais réédité en France.

Success story

Bernard Tapie a commencé sa carrière en chanson, en 1966, avec des titres comme « Je ne crois plus les filles » ou encore « Vite un verre ».
Il se lance ensuite dans les affaires, vendant des postes de télévision, puis des boîtiers d’alerte pour personnes malades du cœur.
On le retrouvera ensuite dans le milieu du sport, dans le cyclisme, d’abord, puis le football lorsqu’il rachète, en 1986, l’Olympique de Marseille.
Côté politique, c’est François Mitterrand qui le lance, à Marseille, où il se présente dans la sixième circonscription pour les élections législatives de 1988, qu’il finit par remporter avec 50,9 % des voix.
En 1992, il est nommé ministre de la Ville.

Deux ans avant, Bernard Tapie avait racheté Adidas, pour 245 millions d’euros, point de départ d’une affaire qui entraînera sa chute.
Le Crédit lyonnais le mettra en faillite en 1994, causant sa ruine. Des années et une longue bataille judiciaire plus tard, un jugement en sa faveur lui accordera 405 millions d’euros en 2008… arbitrage finalement annulé en 2015. Bernard Tapie doit rembourser la somme. Mais un nouveau jugement, rendu le 9 juillet 2019, relaxe Bernard Tapie ainsi que tous les autres prévenus des fins de la poursuite. Le parquet de fait appel de la relaxe générale le 16 juillet 2019. Le 28 février 2020, la cour d’appel de Paris fixe à 438 millions d’euros le montant de la dette de Bernard Tapie dans l’affaire de l’arbitrage.
Le procès en appel se déroule en mai-juin 2021, en l’absence de Bernard Tapie, hospitalisé à cause de son cancer. Le parquet général requiert contre lui cinq ans de prison avec sursis et 300.000 euros d’amende. La cour devait rendre son jugement le 6 octobre.

Ce sera sa dernière bataille judiciaire, avant de succomber à un cancer multimétastasé.

3 octobre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.