Audio - Editoriaux - Education - Entretiens - 17 mai 2019

Aurélie Giraud : « C’est un bug majeur de Parcoursup ! Nos enfants ont fait des projets, et tout s’écroule… »

Vaste couac sur Parcoursup et fausse joie pour nombre de lycéens : après avoir été officiellement admis dans la filière de leur choix, ils viennent d’apprendre par courriel qu’ils sont finalement en liste d’attente… Une mère de famille exprime sa colère.


Vous êtes mère de famille et vous vous êtes énervée ce matin. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Je suis furieuse, désespérée, énervée, dégoûtée et déprimée. Dès l’annonce des résultats sur Parcoursup, mon fils aîné était pris à son premier et second vœu. Il s’est empressé de renoncer aux autres choix et d’accepter ce qu’on lui avait proposé, pour jouer le jeu, et faire en sorte que les autres sur liste d’attente puissent remonter le plus vite possible. Deux jours après, on a reçu un mail de Parcoursup nous indiquant que finalement le oui n’était pas un oui, et que cela n’était pas leur faute. Les établissements auraient mal paramétré leur manque de places disponibles. Tout est donc remis en cause. Il ne se retrouve plus admis, mais au fin fond d’une liste d’attente qui est en réalité une liste d’appel. Je ne sais pas ce que cela veut dire.
Aujourd’hui, il n’est plus pris nulle part et tout est remis à zéro. Entre temps, il a dû certainement reculer sur les listes d’attente.

Parcoursup est la plateforme qui dirige tous les candidats vers les études supérieures.
Peut-on comprendre qu’il soit normal que des bugs se manifestent, alors que l’enjeu est énorme ?

L’enjeu est peut-être énorme, mais pour nous c’est le seul outil pour décider de ce que fera notre enfant après le Bac. On n’a pas d’autres choix que de passer par Parcoursup. D’après les médias, Parcoursup devait être merveilleux. Or, là c’est un bug majeur. On annonce à des lycéens candidats que leurs vœux sont acceptés. Ils font donc des projets pour l’année prochaine. Mon fils avait déjà regardé pour un hébergement. Et à un mois du Bac, on leur annonce que tout s’écroule.
C’est inadmissible !
C’est déjà stressant de devoir consulter chaque jour le site, pour voir si l’élève est remonté sur la liste d’attente pour qu’en plus on nous rajoute un stress en nous disant que l’élève est pris et que finalement ce n’est probablement plus le cas.
Pour la confiance en soi, juste avant le Bac, ce n’est pas génial !