Au Parlement européen, une exposition dévoile un Christ LGBT : tout va bien

parlement strasbourg
Nicolas Bay, député européen Reconquête, est-il le seul à trouver choquante l'exposition photo qui a lieu dans l'enceinte du Parlement européen ? Probablement pas. Il n'empêche que c'est à lui que l'on doit ce lancement d'alerte, pour le dire avec les mots de l'époque. Ecce homo (1997) est une série de photos d'Elizabeth Ohlson mettant en scène Jésus-Christ présent auprès de personnes marginales. Sur le fond, pourquoi pas. Mais quel est l'intérêt de montrer, sur l'un des clichés, un homme noir dans la position du crucifié, enlacé par un homme blanc ? Y a-t-il une autre justification à ce blasphème objectif que la provocation ? Les spécialistes de l'art contemporain trancheront le débat - à leur manière, c'est-à-dire avec des circonlocutions vaseuses qui éloignent l'art des gens ordinaires.
Pour faire une brève parenthèse culturelle, la récurrence d'œuvres obscènes (dans ce cas précis) ou totalement absurdes participe d'un même décalage entre le geste et l'objet, décalage fondamental que l'on peut dater, pour les plus indulgents ou les plus cérébraux, au Carré noir sur fond blanc de Malevitch (1915). Et pour les plus taquins ou les plus lucides, au scandale provoqué par la Fontaine de Marcel Duchamp (1917). Dans les deux cas, il s'agit d'un geste artistique qui prévaut sur la compréhension que peut en avoir le public. Un œil non éduqué peut admirer objectivement les tableaux de David ou les voiles de marbre de Strazza. Il ne peut, en revanche, pas comprendre objectivement en quoi sont beaux un carré de peinture noire ou un urinoir exposé sur un piédestal. Bref, depuis que l'art a cessé d'être accessible, il faut systématiquement un texte explicatif plus épais que l'œuvre pour que cette dernière soit comprise. Ainsi de cette exposition, ainsi de cette photographie.
Une fois refermée cette parenthèse, une question : y a-t-il un droit au blasphème dans l'art ? Peut-être. Ce n'est pas sûr, contrairement à ce que l'on croit. Car non seulement la fonction première de l'art n'est pas de transgresser, mais surtout, il n'y a plus rien à transgresser, aujourd'hui. Mais admettons, comme dirait Jean-Marie Bigard. Si l'art a le droit de blasphémer, pourquoi ne s'attaque-t-il qu'à la religion chrétienne et, le plus souvent, spécifiquement à la religion catholique? Là, on sèche. Deux pistes : d'abord parce que les catholiques, et plus généralement les chrétiens, n'ont pas vécu la Shoah et ne décapitent pas ceux qui se moquent d'eux. Ce sont les seuls sur qui on peut s'acharner.
Il y aurait bien une autre piste. Si les « artistes » autoproclamés s'attaquent en priorité au christianisme, c'est peut-être (mais c'est là, concédons-le, un point de vue de chrétien) parce que la religion chrétienne est vraie et que la vérité de son message appelle la haine de certains. Un film sur Don Amorth, l'exorciste du Vatican, sort ces jours-ci : c'est encore le film d'un pays protestant et qui accorde pourtant du crédit aux possessions démoniaques et au pouvoir que les prêtres catholiques ont sur le démon. Ils ne se sont pas demandé si cet acharnement contre le catholicisme et cette puissance de la foi contre le diable étaient liés au fait que le catholicisme était la religion véridique. Il faudrait peut-être commencer, face à de telles expositions, à se poser la même question. Ce n'est qu'une suggestion.
Si cette exposition mettait en scène des Juifs, le procès aurait lieu en comparution immédiate. Si elle mettait en scène des musulmans, la tête d'Elizabeth Ohlson serait déjà séparée de son corps. D'ailleurs, on le sait bien, rien de tout ça n'arrivera jamais. Surtout pas au Parlement européen, qui s'attache à détruire les racines chrétiennes du continent qu'il prétend représenter mais promeut le hijab et finance des organisations liées aux Frères musulmans. Philosophiquement parlant, et même métaphysiquement parlant, pour quoi œuvrent ces gens ? Et, surtout, pour qui ?
Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

32 commentaires

  1. La beauté dans la peinture fut assassiné par Picasso depuis les nouveaux on fait pire!

  2. Fort justement vous déclarez ce qui justifie leurs faiblesses : « Si cette exposition mettait en scène des Juifs, le procès aurait lieu en comparution immédiate. Si elle mettait en scène des musulmans, la tête d’Elizabeth Ohlson serait déjà séparée de son corps. » . Ajoutons l’envers de la médaille. S’ils agissent ainsi c’est la forme d’une reconnaissance inconsciente d’une puissance, d’une vérité, d’une aura qui les dérange, qu’ils ne peuvent tenter d’atteindre que par la provocation. Un moyen élémentaire, scolaire, de paraître lorsque l’on est négligé. A l’égal de ces dits artistes qui s’obligent à placer leur œuvre dans un lieu public fréquenté, admiré pour sa beauté, de peur de ne pas être reconnus. Du dépits en quelque sorte. Jésus est mort sur la croix pour racheter nos péchers. Il les supporte et pardonne.

  3. Pourquoi ?Pour déconstruire toujours et jeter aux ordures notre foi ,nos traditions ,notre origine Chrétienne .

  4. Le Christianisme suscite encore des réactions et pour combien de temps. Peut être un jour, n’eveillrra y il pas le moindre commentaire. Ensuite le Christ n’est pas un bon occidental, l’œuvre en question en d’autre temps aurait provoque des commentaires plus profonds. Jésus réunit les Hommes peut être est ce là une des signification de l’exposition. Je vous invite au calme et à des commentaires moins rageurs plus mâtures.

  5. Art, que ne fait-on en ton nom? tu fus l’expression de l’intelligence, du talent, d’une certaine modernité. Le fruit d’un regard transgressif. Qu’es-tu devenu de nos jour, mal servi par de prétendus artistes plus aptes à blablater qu’à exprimer une vision novatrice autrement que par leur médiocrité.

  6. Le pire dans cette affaire est le silence des grands ” chefs” de l’église catholique.

  7. « pour quoi œuvrent ces gens ? Et, surtout, pour qui ? »: Soros, donc les USA, qui ont tout intérêt à avoir une Europe faible et asservie à leur intérêts.

  8. Plus c’est outré moins c’est crédible et cela rappelle les stupidités ( passagères) des « incôyables » et «  méveilleuses » de l’époque du Directoire qui avaient décidé de ne plus prononcer les R….
    Toutes les périodes ont leurs modes et leurs ridicules , en fait elles essaient de perdurer en lançant de nouvelles coutûmes. Ce qui en reste est ce qui nous apporte une amélioration, sinon ce n’est que du vent.
    La religion catholique en a vu d’autres et sa longévité parle pour elle , même si le nombre de ses pratiquants est fluctuant, Les chrétiens s’il le faut retourneront dans les catacombes , rien de tel qu’une flambée de persécution pour ranimer la flamme.

  9. Ignoble, à vomir. On peut cracher sur le christianisme et faire un silence assourdissant mais surtout pas sur une autre religion. Au lieu de suggérer un appel d’air supplémentaire aux migrants , le pape feraient mieux de s’occuper de ses ouailles.

  10. Pour qui œuvrent ces gens et pourquoi ? Mais pour principalement détruire le peu de racines qui restent à la France ! Et dans ce même pays citons : Macron pour sa totalité et son grand remplacement Hidalgo pour sa capitale- Pap Ndiaye pour sa culture- Quant-à Darmanin il fait ce qu’il peu, c.-à-d. pas grand chose ! Reste Mélanchon et sa clique, les écolos, toutes ces associations parasites, cette droite qui n’en est plus une, et vous avez une réponse !

  11. Quand donc notre clergé catholique retrouvera la virilité des prédicateurs et les c… des chevaliers guerroyant en Terre Sainte ?

  12. Si effectivement, suite aux deux guerres terribles du début du 20ème siècle, la démarche de l’Union Européenne se « justifiait » quelque peu … Mais là, les coucous politicards et les mondialistes sont venimeux au possible pour la paix des nations européennes …
    A l’image de ce qui s’est passé pour « la gestion de la crise du covid19 », vonderlayen et macron et cette « commission européenne » se croient « tout permis » ! … Il est grand temps que tout cela cesse au plus vite car les « décérébrés » et autres associations actives de certaines minorités se croient elles aussi « tout permis » ! …
    Frexit et sortir de l’OTAN TRES très VITE ! …

    • Avant de finir comme la Grèce, complètement ruinée et avant de se retrouver imbriqué dans une guerre dévastatrice.

  13. Je me demande si certains artistes n’ont pas perdu leur vraie créativité en cours de route et qu’ils font donc du n’importe quoi, pourvu qu’on en parle… et là c’est réussi !

  14. Allez François, tends courageusement l’autre joue. Les prélats se moquent des catholiques comme Macron et sa cour se moquent des français.

    • Cette façon de rendre le bien pour le mal est propre aux catholiques sincères et sans doute la meilleure preuve de cette religion d’amour, avec les grands saints. On attend l’émulation dans un esprit d’Assise, de la part des autres religions. Chiches !

  15. Comme dit dans l’article , si c’était un musulman , ce serait un tollé médiatique dans les journaux et les chaines de télé de la bien- pensance !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois