Un climat antirusse est-il en train de s’installer en France ? Depuis le début du conflit russo-ukrainien, les actes malveillants envers des établissements russes se multiplient. Tags sur la cathédrale orthodoxe de Paris, des qui reçoivent des menaces ou encore le centre culturel russe visé par une attaque au cocktail Molotov, dans la nuit du dimanche 6 au lundi 7 mars. 20 Minutes révèle qu’un « engin incendiaire » s’est écrasé contre la grille du bâtiment, situé dans le centre du XVIe arrondissement de la capitale. Les forces de l'ordre ont retrouvé sur le lieu de l’incident « des morceaux de verre et du liquide sur le sol » et ont constaté qu’un panneau d’affichage a été « légèrement noirci et fondu », ce qui rend possible l’hypothèse du cocktail Molotov. Heureusement, l’attaque n’a causé que de légers dégâts matériels.

Voyant la violence de l’acte, l’ambassade de en France a réagi sur Twitter : « Le 7 mars 2022, à 2 h du matin, la Maison russe des sciences et de la culture à a été attaquée. Nous demandons aux autorités françaises d’assurer la des représentations officielles russes en France. » Depuis l’agression, le centre culturel est fermé pour « raisons administratives ». En réalité, la crainte de représailles est bien présente, personne ne sachant quand la guerre va prendre fin. C’est exactement la même attitude adoptée par la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte-Trinité de Paris. Après l’inscription d’insultes sur le devant de l’édifice, la cathédrale avait fermé ses portes et, depuis, un fourgon de CRS stationne devant.

On assiste à une surenchère des secteurs de la société civile sur les mesures prises contre la Russie, entraînant naturellement des situations ubuesques. Le spécialiste de Dostoïevski interdit de faire une conférence au simple motif que l’auteur est russe, les chats russes bannis des compétitions internationales ou encore l'Opéra de New York qui bannit les artistes pro-Poutine. En somme, un monde submergé par la violence et la

8 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 6 votes
Votre avis ?
39 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires