L’affaire a fait grand bruit, cette semaine. Une jeune collégienne noire, Anna-Chloé, douze ans, a été prise en photo par sa mère, couverte de blessures à la tête. D’après cette mère de famille, domiciliée à Chambéry, sa fille aurait été victime d’une agression raciste. De quoi surprendre, dans ce collège privé catholique. Immédiatement, l’affaire s’est emballée. Pétition, tweets de soutien de journalistes et de politiques de tous bords. Le proviseur de l’établissement visé par la mère de la jeune fille a reçu pas moins de 300 menaces de mort, il a été placé sous protection policière. De son coté, la mère de la jeune Anna-Chloé a récolté 30.000 euros, le montant de la cagnotte mise en ligne. Elle espère ainsi « payer les honoraires et les non prises en charges ».

Sauf que... tout serait faux. Anna-Chloé serait tombée toute seule. C’est, en tout cas, la version que le procureur de Chambéry semble privilégier. Selon l’avocat du directeur cité par Le Parisien, il y avait « 200 personnes dans la cour » au moment de la chute, personne ne semble accréditer la thèse de la bagarre ou de l’agression. Du côté de l’Éducation nationale, le directeur de cabinet de la rectrice d’académie, Samuel Vitel, toujours cité par Le Parisien, se dit « inquiet, autant pour la jeune fille que pour l’équipe éducative » : « L’emballement n’est au bénéfice de personne, nous voulons faire retomber la pression pour tout le monde. »

Un rassemblement a même été organisé en soutien à l’enfant. Rassemblement qui a vu l’Insoumis David Guiraud fustiger le « racisme » dont aurait été victime la jeune fille. Un emballement incroyable qui a surtout causé la mise en danger d’un directeur d’établissement et de sa famille. Si la version du procureur de Chambéry devait se confirmer, la mère de la jeune Anna-Chloé aurait manigancé une chute imaginaire à 30.000 euros et manipulé sa fille. Le tribunal n'a pas encore tranché.

22 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 5 votes
Votre avis ?
57 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires