À , en fin de semaine dernière et durant la même intervention, des pompiers puis des policiers ont été insultés et agressés par un jeune délinquant de 17 ans. Celui-ci, déjà fiché S et fortement alcoolisé au moment des faits, les a frappés puis a proféré plusieurs menaces, les traitant notamment de « mécréants », relate CNews.

Il frappe et insulte les pompiers et les policiers

Les sapeurs-pompiers sont intervenus dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 octobre, aux alentours de 4 h 30 du matin. L’agresseur s’est aussitôt mis à tabasser les pompiers, qui ont dû appeler la , devant l’impossibilité de le maîtriser.
Mais l’arrivée de la n’a pas permis de contenir le voyou qui a continué à se comporter de manière agressive et menaçante , « insultant (sic) les policiers et les pompiers de “mécréants”, en faisant notamment référence à , soit le premier et le plus meurtrier des trois attentats de janvier 2015 en (12 morts et 11 blessés). »
Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer parmi les forces de l’ordre. Le service départemental d’ et de secours (SDIS) de la Somme a toutefois décidé de déposer plainte et une enquête a été ouverte.

Deux équipages de pompiers agressés la même nuit

Une attaque similaire s’est produite la même nuit ; le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Somme a fait part de son indignation sur Twitter à la suite de ces deux agressions d’équipages de pompiers et prévenu qu’il porterait désormais systématiquement plainte face à ces « agissements inacceptables ».

13 octobre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Avignon : un policier, père de deux enfants, tué par balles lors d’un contrôle anti-drogue

Pris en charge par les sapeurs-pompiers et transporté à l'hôpital, l'agent, d'une trentain…