Plus jeune élu du nouveau conseil municipal de (Seine-Saint-Denis), il a été arrêté dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 juillet alors qu’il circulait sur un scooter volé.

Un contrôle de police

Il pourrait s’agir du mandat le plus court de l’histoire. Zakaria Zigh, 19 ans, élu au conseil municipal de Saint-Ouen sur la lite du Franco-marocain Karim Bouamrane (PS) est prié de quitter la vie politique, une semaine à peine après son élection.
Le benjamin du conseil municipal a été interpellé dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 juillet à bord d’un scooter déclaré volé, rapporte Le Parisien. Contrôlé peu après minuit par des policiers de la BAC, il faisait partie d’un groupe de quatre individus roulant à vive allure sur deux scooters sans plaque d’immatriculation.

Délit de fuite sur un scooter volé

Pour tenter d’échapper aux forces de l’ordre, les individus ont tenté de prendre la fuite en empruntant des sens interdits et en commettant d’autres infractions, avant de s’enfuir en courant. Il aura fallu un deuxième équipage de police pour les interpeller.
Placé en garde à vue, Zakaria Zigh a été relâché et fait l’objet d’un rappel à la loi, selon le parquet de Bobigny. Le nouveau maire de Saint-Ouen, Karim Bouamrane, tête de liste du jeune élu, lui a « demandé de se mettre en retrait de la vie municipale» dès le lendemain de l’incident. « Je le convoquerai au plus vite pour qu’il puisse s’expliquer et je prendrai les mesures qui s’imposent afin que cet acte répréhensible ne jette pas l’opprobre sur une équipe qui s’est comportée de façon exemplaire pendant la campagne », a-t-il assuré.

À lire aussi

Un homme armé et criant « Allah Akbar » interpellé en Isère

Possédant un couteau et un bâton, l’individu s’est rebellé à l’arrivée des gendarmes. …