Armé d’un couteau et d’un bâton, un individu scandait « Allah Akbar » à Villefontaine (Isère). Il a été difficilement interpellé par les gendarmes.

Il déambulait dans les rues de la ville voisine de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) où, en 2015, un chef d’entreprise avait été décapité par un islamiste. Cette fois, l’individu a été repéré et appréhendé avant qu’il ne soit trop tard, dimanche 2 juillet au matin.

Une interpellation difficile

Possédant un couteau et un bâton, l’individu s’est rebellé à l’arrivée des gendarmes, comme le montre une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Les forces de l’ordre ont dû s’y reprendre à plusieurs fois avant d’arriver à maîtriser l’homme, précise Le Dauphiné libéré.

Âgé de 29 ans et inconnu des services de police, il a été placé en garde à vue avant d’être transféré dans un hôpital psychiatrique. Après perquisition, les enquêteurs n’ont, pour l’heure, pas communiqué sur d’éventuels signes de radicalisation. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de Bourgoin-Jallieu et à la section de recherches de Grenoble. Le parquet antiterroriste a été informé des faits.

À lire aussi

Lyon : un jeune poignardé à mort dans le métro par deux clandestins

Les suspects responsables de cet acte barbare, deux jeunes d'une vingtaine d'années, des c…