Un député RN nommé vice-président du groupe d’amitié France-Algérie : la gauche s’étouffe d’indignation

jose gonzalez

On se souvient du discours émouvant que prononça, le 28 juin 2022, le député José Gonzalez, inaugurant la 16e législature en tant que doyen de l'Assemblée, où il évoquait avec nostalgie son Algérie natale. Ses propos sont restés en travers du gosier de la gauche et de la majorité présidentielle : c'est que ce député a le tort d'être un pied-noir et d'avoir été élu sous l'étiquette du Rassemblement national. On vient d'apprendre qu'il a été nommé vice-président du groupe d’amitié France-Algérie par le bureau de l’Assemblée nationale. Cette nouvelle a indigné non seulement certains médias algériens, mais aussi des députés de La France insoumise.

Dès l'annonce de sa nomination, le journal électronique Dia (Dernières Infos d'Algérie) a titré « Un ex-pied noir, député de l’extrême droite française, désigné vice-président du groupe d’amitié France-Algérie », se demandant « comment le gouvernement français accepte de désigner ce député révisionniste dans un groupe d’amitié censé rapprocher les deux nations ». Le site d'information Dzair Daily écrit, pour sa part, que « sa désignation dans un groupe d’amitié ayant pour objectif de rapprocher deux nations a fait l’effet d’une bombe ».

Pour ne pas être en reste, deux élus insoumis, Louis Boyard et Mathilde Panot, ont surenchéri. Le premier a tweeté, dans son style habituel, que « son premier discours à l’Assemblée, c’était pour dire qu’il était nostalgique de l’Algérie Française, y a 0 respect », tandis que la seconde s'étouffe de colère : « Un nostalgique de l’Algérie française et un défenseur de l’OAS. Cette nomination est une honte et une insulte. » Sans doute ont-ils l'excuse, à 22 et 33 ans respectivement, d'être trop jeunes pour avoir connu cette époque et de n'avoir pour seule source d'information qu'une propagande hostile à la présence française en Algérie.

On peut comprendre qu'en Algérie, où le pouvoir cherche à assurer son autorité en entretenant le ressentiment contre la France, on puisse s'offusquer que José Gonzalez, commentant ses propos dans la salle des Quatre-Colonnes, ait déclaré aux journalistes : « Venez avec moi en Algérie, je vais vous trouver beaucoup d’Algériens qui vont vous dire : quand est-ce que vous revenez, les Français ? » – ce que Dzair Daily traduit par « certains habitants du Djebel […] diront qu’ils espèrent voir le retour de l’armée française ». Mais le cas des deux députés insoumis est plus discutable.

José Gonzalez, cet homme de 79 ans, aime certainement plus l'Algérie et les Algériens que ces révolutionnaires de pacotille, qui réagissent le plus souvent avec des réflexes pavloviens. « J’ai laissé là-bas une partie de ma France et beaucoup d’amis », avait-t-il affirmé, s’interrompant un instant sous le coup de l’émotion : l'absence de compassion envers cet homme qui a été « arraché » à sa terre natale a quelque chose d'indécent. Sans doute ses détracteurs auraient-ils préféré soutenir, pendant la guerre d'Algérie, les porteurs de valise et les terroristes du FLN. Quant au peuple algérien, s'il était si heureux de son indépendance, pourquoi chercherait-il en grand nombre à rejoindre la France ?

José Gonzalez a toutes les raisons d'être fier de sa nomination qui est, comme il l'écrit, « le symbole de [son] intérêt particulier pour les relations franco-algériennes ». Il aime davantage l'Algérie que ceux qui le dénigrent et pourrait, mieux que d'autres et sans tomber dans la repentance, contribuer à un rapprochement sincère avec ce pays qui, il y a quelques décennies, était constitué de départements français.

Philippe Kerlouan
Philippe Kerlouan
Chroniqueur à BV, écrivain, professeur en retraite

Vos commentaires

72 commentaires

  1. Il faut avoir connu cette époque pour en parler sainement. Les freluquets péremptoires d’aujourd’hui ne connaissent qu’une Histoire tronquée par une gauche indigne. Dommage que figure parmi eux un président qui parle de « crimes contre l’humanité »! Quand je parle d’indignité, c’est à un autre mot que je pense…interdit par la censure.

  2. En tant que P.N, né la même année que ce Monsieur, je suis particulièrement étonné pour ne pas dire écoeuré par cette nomination ! Peut être une stratégie du RN face aux gauchistes ?.. Pour moi c’est a mettre au même niveau que l’infâme STORA ! Comment peut on s’accoquiner avec des représentant du pouvoir Algérien qui ne représente certainement pas le peuple !

  3. Et à mon humble avis il n’y a pas qu’en Algérie que l’on pourrait trouver beaucoup de citoyen(ne)s annonçant qu’ils souhaiteraient le retour des Français…Mais certainement pas avec la Gauche au Pouvoir en France, serait elle Macroniste c’est à dire avec le Wokisme. Je pense que les musulmans tiennent à leur religion, sans être obligés d’attentats contre les judéo chrétiens. Les ancêtres de Zemmour y ont bien vécus, et les pieds noirs aussi, jusqu’à ce que l’on trouve du pétrole. Sans la CIA et le KGB qui ont donc armés le F.L.N et il y a eu la Guerre. La France trop forte, totalement indépendante, cela perturbait l’Oncle Sam U.S., et pas que….

    • A Madagascar aussi bon nombre de Malgaches attendent encore le retour de la France. A l’époque on leur avait dit que l’indépendance ne serait que provisoire…..

    • « … La France trop forte, totalement indépendante, cela perturbait l’Oncle Sam U.S., et pas que…. »
      Je penche assez pour cette explication. La découverte du pétrole est certainement un plus, cela s’est déjà vu ailleurs. Pourtant sauf erreur il n’y a pas de Pétrole en Indochine et au début les USA soutenait l’oncle Ho. Il y avait d’autres production de matière première.

      L’émergence de l’hégémon US s’est progressivement installé, à partir de … Certainement 1917 est une date intéressante à regarder. Pourquoi Georges Clémenceau se sent obligé d’écrire au Président Wilson quand en décembre 1917, il constate que nos stocks de pétrole ne sont plus réapprovisionné par la Standard Oil de Rockfeller, alors qu’on en aura besoin absolument pour les offensives de printemps (Nos chars, nos avions, nos camions, nos navires, …)

      Certain émette l’hypothèse qu’au USA, on pouvait miser sur la victoire de l’Allemagne et de son allié Ottoman, pour virer du Moyen-Orient les Britanniques et les Français … Car on commençait à trouver beaucoup de pétrole dans ces coins (Mossoul, Péninsule Arabique, …). On pouvait d’autant plus miser sur cette forfaiture puisqu’en 1917, il y avait très peu de soldats américains sur le front européen. Ils ne viendrons en masse qu’en 1918, pour les offensives de l’été 1918.

      Ah !!! l’histoire c’est une matière extrêmement importante à connaitre … pour éviter que des falsificateurs s’emparent de votre avenir.

      Comprendre les effets de la doctrine Monroe sur les évènements internationaux aiderait aussi à en comprendre ses oppositions.

  4. Voilà une bonne nouvelle. Les abrutis de la gauche entière teintée d’écolos s’imaginant progressistes peuvent s’étouffer d’indignation, cela ne prouve qu’une chose: leur sens du mensonge,leur ignorance de l’histore, leur culot de parler avec tant d’aplomb de ce qu’ils ignorent totalement . la méchanceté profonde rend bête et l’esprit minable. En fait ils s’imaginent ainsi exister mais c’est la peur qui les animent peur de voir la vérité triompher et perdre ce qu’ils croient devoir leur conférer une autorité sur tout. Oui l’Algérie Française était heureuse et avait une belle destinée devant elle. Je compte de vrais amis algériens qui malgré mes origines pieds noirs m’ont ouvert leur porte. De 7 ans plus jeune que ce Monsieur et venant de là-bas j’adhère à ses propos et souhaite une action positive en dépit de nos dirigeants minables qui entretiennent par ignorance la situation actuelle. Oui beaucoup d’Algériens Honnêtes regrettent la presence française au grand dam de leur gouvernement et de la gauche française perfide et mensongère.

  5. les islamo gauchistes doivent baver de jalousie eux qui courtisent les musulmans pour continuer a exister sur la scène politique et qualifient les élus et électeurs RN de racistes

  6. Les algériens pensent ce qu’ils veulent.
    Ce qui devrait nous interpeller,c’est que pour la Gôche Monsieur Gonzales n’ a pas le droit d’exister même s’il a été élu et celà sous-entend donc que pour cette Gôche les 60% des électeurs de sa circonscription méritent le goulag pour l’avoir choisi.Il est vrai que pour cette Gôche qui a porté les valises des assassins de civils hommes,femmes,enfants,foetus, musulmans et européens ,seuls leurs critères sont respectables car ils sont les seuls à avoir le DROIT de massacrer au nom de la LIBERTÉ (cf:l’URSS,la Chine,Castro et Che Guevara,Pol Pot et j’en oublie),Ce qui est aussi édifiant pour cette idéologie qui soit-disant défend l’anti-racisme et les minorités,c’est que M.Gonzales n’a pas le droit d’exister car issu d’une minorité Pieds-Noirs,même si 16% de leur population faisaient parti de l’Armée d’Afrique.

  7. Cette mafia de gauche ruinera tous les espoirs des travailleurs salariés du privé et des petits fonctionnaires. Ils sont incrustés dans la macronie et Macron faisait parti du PS.
    Si les abstentionnistes avaient voté pour le RN depuis 2017 la France aurait un visage avec un gouvernement d’intellectuels pieds noirs les patriotes qui aiment toujours la France même après la trahison de DE Gaulle et les communistes. Les arabes, musulmans de France auraient eu la même situation dans le respect du droit Français.
    La laïcité serait respectée dans les écoles et lieux publiques. Et les cultes religieux auraient eu plus de respect. La gauche et extrême gauche des politiciens menteurs, provocateurs et faisant croire qu’ils défendent les immigrés. La preuve, il n’y a plus de travail pour les embaucher dignement. Ils sont esclaves des patrons magouilleurs. Pour survivre certains deviennent des criminels de la drogue, des violeurs. A cause de qui l’insécurité ? la gauche depuis 40 ans avec toutes les associations anti France.
    Vive la France et les pieds noirs. Et surtout ne venaient pas réveiller nos douleurs.

  8. En 1975, donc 13 ans après l’indépendance de l’Algerie nous étions peut-être une centaine de médecins militaires détachés au titre des affaires étrangères françaises dans des oasis du Sahara, donc en civil et non en uniforme assurant les soins, interventions chirurgicales accouchements aux populations isolées. Mais la situation s’est aggravée avec le Maroc et le sahraoui occidental et BOUMEDIENNE alors président a demandé notre rapatriement, c’est alors que nous avons vu des habitants venir à l’hôpital nous demander d’enlever l’appendice de leurs enfants, craignants que nous soyons remplacés par des médecins incompétents, ce fut le cas nous avons appris par exemple que là ou j’exerçai avec un jeune interne en chirurgie, une femme s’est présentée dont l’état nécessitait une césarienne, mais le médecin russe en place était chirurgien thoracique et ne savait pas pratiquer une césarienne.

  9. Comment expliquer, si les ex-colonies françaises étaient bien dirigées et heureuses d’être indépendantes, qu’il y ait autant de jeunes qui veulent fuir leur pays pour venir en Europe et surtout en France ? Je le ré-affirme, du temps de la colonisation, il n’y avait pas autant de recherche d’émigration et les jeunes pouvaient faire leur vie sur place. Si on veut ralentir l’immigration, une seule solution : re-colonisons les anciennes colonies (je sais c’est de la provoc., mais il faut bien dire les vérités de temps en temps)

    • Votre « provocation » n’aurait pas déplu à nombre d’algériens . Oui il faut arrêter de croire que tous les algériens voulaient l’indépendance . Oui ils voulaient une autonomie qu’ils auraient eu de toute façon, puisque les chiffres parlent . 1millions et demi de pieds noirs pour 10 millions de berbères et arabes en 1962 . Mais arrêtons de croire que la population a eu son mot à dire dans la guerre fratricide ,qui a permis au FLN, lors de l’indépendance, d’obtenir les pleins pouvoirs au dépend du MNA et parti communiste algérien , et qu’il a conservé coûte que coûte jusqu’à aujourd’hui ; Oui il fallait employer le mot terrorisme pour les groupes indépendantistes qui terrorisaient les pieds noirs par des attentats et des enlèvements mais aussi les populations autochtones. Ces populations autochtones étaient obligés de se soumettre sinon d’en subir les représailles ; les harkis ont chèrement payés leur volonté délibéré de rester français d’Algérie.. Non mais! Que connaissent de cette période, les deux gamins que sont Boyard et Panot, sinon la propagande manichéenne gauchiste et FlN qui s’est imposée des deux côtés de la méditerranée, pour le malheur des algériens qui n’ont pu se réconcilier avec les français et recréer les liens qui existaient bel et bien avant l’indépendance entre pieds noirs et autochtones algériens et dont j’ai entendu nombre de témoignages dans ma propre famille . N’en déplaise aux caricaturistes de la réalité que l’on trouve couramment chez LFI ! Si il y a bien quelque chose de symboliquement fort, c’est justement de nommer José Gonzalez à la vice présidence du groupe amitié France Algérie . Il est le plus à même de rapprocher deux populations qui ne demandent qu’à se réconcilier, en cour circuitant les boute feux habituels, pour les mettre définitivement hors jeux !!

  10. Les propos lamentables des deux députés LFI et leur ignorance de l’histoire de France, puisque c’est la France qui a créé l’Algérie, démontre une fois de plus qu’il est indispensable de relever l’âge minimum pour pouvoir se présenter aux législatives, 35 ans serait bien, et d’avoir exercé une réelle activité professionnelle durant au moins 9 ans.

  11. Les pieds noirs ont un profond amour pour le pays duquel ils ont été chassés sans ménagement. Quitter leur terre natale fut un déchirement dont n’ ont pas conscience les moins de 60 ans, surtout les grands donneurs de leçon de LFI et de la gauche en général. Qui de mieux qu un Pied Noir pour cette nomination justement ?

  12. Et voila, les hurlements anti Pied Noir s’est remis en action, sans même savoir ce qu’il en fut, mais reprenant le flambeau des virulents racistes de gauche.

  13. Mon bon souvenir , mes amitiés et mes félicitations à José Gonzalez que j’ai eu l’honneur et le plaisir de connaitre ! Homme sincère et de bonne compagnie , il n’arrive décidément pas à couper le  » Cordon ombilical  » qui le relie à son Algérie natale , ce n’est pas un reproche . Au delà de ses sentiments , tout à fait respectables , il pourrait  » en même temps  » , profiter de son  » Rang  » et de ses convictions pour encourager certains des Algériens ou de leurs enfants , qui sont si mal en France , à aller  » faire leur vie  » dans leur pays d’origine !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois