Mardi 22 novembre, interrogé à l’Assemblée nationale sur le fiasco de l’accueil de l’Ocean Viking, a qualifié l’Italie de pays « ennemi », préférant masquer son incompétence derrière le refus de Giorgia Meloni d’accueillir les 234 migrants. Le ministre de l’Intérieur pensait s’en tirer par ce grave affront diplomatique. Malheureusement pour lui, cela ne saurait effacer son bilan catastrophique dont les chiffres de l’insécurité grandissante, liée à une immigration cautionnée par le gouvernement, font état. Mais ce que l’on retiendra sans aucun doute de ce bilan, ce sont les fiascos qui s’accumulent depuis des mois.

Le premier d’entre eux, la finale de la Ligue des champions organisée au Stade de France, a fait le tour du monde. Pendant que les forces de l’ordre, obéissant à leur hiérarchie, gazaient les supporters anglais et espagnols innocents, des migrants et des racailles entraient sans billet dans le stade tout en dévalisant et agressant, y compris sexuellement, des spectateurs. Fermant les yeux sur le lien évident avec l’immigration, s’est réfugié derrière des accusations ridicules à l’encontre des supporters britanniques qui seraient venus avec de faux billets. Un mois plus tard, il présentera ses excuses aux spectateurs victimes de la mauvaise organisation et des violences survenues en marge de la finale. Un mea culpa bien trop discret et tardif...

Cet été, le feuilleton de l’iman Iquioussen a accentué l’image ridicule de notre ministre. Alors que M. Darmanin avait annoncé vouloir expulser cet imam antisémite, homophobe et misogyne vers le Maroc (son pays d’origine), celui-ci avait ensuite fui en Belgique, où la Justice a refusé, pour l’instant, son extradition vers la France. La « victoire de la République » revendiquée par le ministre de l’Intérieur s’est donc rapidement transformée en cuisant échec.

Enfin, le scandale de l’accueil de l’Ocean Viking vient tristement parfaire ce palmarès. Face au refus de la Tunisie, de Malte et de l’Italie d’accueillir les 234 migrants à bord du bateau, c’est la France qui s’en est chargée, sous l’impulsion de la Commission européenne, de M. Macron et de M. Darmanin. Jeudi 10 novembre, la veille de l’arrivée du navire dans le port de Toulon, le ministre assurait, lors du journal de TF1, que les migrants « ne pourr[aient] pas sortir du centre administratif » dans lequel ils allaient être placés.

Deux semaines plus tard, il n’en reste que... quatre ! Face à la complexité des procédures, faute de magistrats disponibles, de traducteurs ou en raison de vices de forme, 123 clandestins, qui se sont vus refuser l’accès au territoire français, peuvent finalement y rester, au moins provisoirement. Pendant ce temps-là, 26 mineurs isolés ont disparu dans la nature et 66 migrants ont reçu un avis favorable à une admission sur le territoire. Plusieurs raisons expliquent donc ce fiasco, mais aucune ne disculpe M. Darmanin. La solution la plus efficace était de ne pas accueillir l’Ocean Viking. Le signal envoyé au monde entier est grave : il crée un appel d’air que suivront les passeurs et les migrants tentés par la venue en Europe, désormais certains d’y être accueillis d'une façon ou d'une autre. Un sondage de l’institut CSA, paru mercredi 23 novembre, relate que 77 % des Français considèrent que le gouvernement échoue à maîtriser l’immigration dans le pays. Ce n’est pas la polémique de l’Ocean Viking qui permettra de démentir ce constat, puisque désormais nos ministres facilitent la submersion migratoire.

En qualifiant l’Italie de pays « ennemi », le ministre de l’Intérieur commet une grave faute politique et diplomatique. Il profère, d'ailleurs, un mensonge puisque l'Italie est évidemment un pays ami. Entretenir de bonnes relations avec ce voisin stratégique est une nécessité pour la France, notamment dans la gestion de nos frontières communes. n’a sans doute pas digéré la victoire écrasante des partis de droite en Italie, qui illustre le réveil des peuples européens. Il sait que la France connaîtra la même vague patriote qu'il redoute car cela mettrait, ipso facto, un terme à ses immenses ambitions.

4908 vues

2 décembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

30 commentaires

  1. « Ne vous inquiétez pas ,ça va bien se passer »…. ON voit, on voit, ça se passe très bien;…..

  2. Et voilà qui est dit : ils savent que l’extrême droite est aussi aux portes de la France , que le peuple se réveille , enfin .La Macronie , la gauche , Nuppes et LR sont au bout du rouleau ,en manque d’adhérents et ils commencent à trembler .Le problème pour nous c’est que 4 ans à attendre c’est long trop long , alors peut être faudra t’il aller dans la rue et demander des comptes à ces incapables puis les virer .

  3. Renvoyer vite ( c’est urgent ) Darmanin dans son foyer avant une catastrophe dont nous connaissons tous l’issue !

  4. Quand je pense que ce « sinistre » personnage au palmarès éloquant ou figure mensonges, trahison ,morgue , « gateries  » pense à 2027 !!!!!Je suis très inquiet pour l ‘avenir de ce Pays !!!

  5. L’opposition des français à la politique migratoire doit se faire au delà des sondages dans un vote à l’Assemblée Nationale censurant le gouvernement.Ce serait bien la preuve que LR retrouve ses racines tout en coupant ses branches mortes qui polluent son âme.

  6. Ce sombre et incompétent personnage se ferait jeter dans une entreprise privée.
    Pour se convaincre de l’incapacité arrogante de ce clown, il suffit de se reporter à la récente interview accordée à TV LIBERTE (Elise Blaise) par Xavier Raufer.
    CQFD

  7. Venez en France, on peut tout y faire, sauf rouler à 81 km/h, chauffer sa maison à 20 ° et ne pas porter le masque dans les transports en commun ! Mais pour vous, cela n’a pas d’importance, car vous montez dans les transports en commun sans payer, et pouvez défoncer le portrait du chauffeur en toute impunité.

  8. Ce ministre n’a pas sa place dans Notre République , il a dans ses gènes une part dont il ne peut se défaire , et c’est là que réside ces atermoiements permanents , quoique aussi dans l’état d’esprit inspiré de Macron (du en même temps ) mais avec certes nettement moins de subtilité et plus encore de cynisme.

  9. Tel son patron Darmanin est également le plus mauvais ministre de l’intérieur que la France ait jamais connu. Le roi de la pirouette lequel avec un applomb sans égal vous prouve que vous ne connaissez pas votre nom. L’empereur du boniment à côté de lui est un petit garçon. Traiter l’Italie d’ennemis est une aberration sans précédent alors qu’il fait des salamalecs à l’Algérie qui ne nous aime pas. Le monde à l’envers. Décidément ce gouvernement est composé d’incapables notoires eux ennemis de la la France. Sa démission est méritée amples fois.

  10. Darmanin n’est qu’un matamore, pour les vraies actions qui consistent à prendre des mesures pour lutter contre cet afflux de migrants , là c’est zéro pointé . Il faut dire qu’il est aux ordres de Macron, c’est tout dire. Daramanin enchaine les fautes ,responsable mais jamais coupable. En attendant , ce sont les Français qui subissent les errements du tandem Macron/Darmanin, vols , agressions , viols , combien de méfaits à l’actif de ces migrants. Des migrants mineurs , qu’on relache aussitot, et qui récidivent le lendemain. Voilà la France de Macron.

  11. « Pinocchio Darmanin », ministre de l’Intérieur, n’est que « LE » bras armé du grand remplacement de la Macronie exemplaire.

  12. Si l’on comprend bien, Darmanin reproche à Giorgia Meloni d’appliquer le programme pour lequel elle a été élue alors que ce triste sire et son gouvernement ne respectent aucune de leurs promesses et n’ont aucune volonté de lutter efficacement contre l’immigration, volonté qui est pourtant celle d’une large majorité de Français.

    1. Ils ne sont plus clandestins. Ils s affichent au contraire sur la place publique, comme par exemple à Paris devant le conseil d état actuellement.

    2. Bien vu. Le titre exact de cet article devrait être : « ministre des clandestins » ou ministre des illégaux ».

  13. A quand les Français vont ils descendre dans les rues pour se faire entendre ,tout le monde d’aplatie devant ce gouvernement qui veux la mort de notre pays .

    1. C’est quoi les Français ? Ah oui ceux qui sont en vacance tous les 2 mois et entre deux quelques RTT, grève et maladies. De gros fainéants majoritaires si on compte ceux qui sont en retraite et ceux qui sont en activité de tous les services publics et para publics jusqu’aux association et autres commissions qui tous dépendent d’une minorité qui peut encore travailler tant qu’il y a encore quelques employeurs assez courageux pour s’installer en France sous le contrôle des écolos débiles et des taxes à payer avant de commencer.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter