Nous sommes en 2017, toute la Gaule est occupée par les Macroniens… Toute ? Non ! Un village peuplé d’irréductibles têtes de lard résiste : Le Touquet ! Gloire au Touquettois qui s’en fut éliminer le candidat En marche ! dont la suppléante n’était ni plus ni moins que la belle-fille du vénéré Emmanuel Macron : Tiphaine Auzière. Allez, ouste ! Un suffit. Sa femme, à la rigueur. Au-delà, le Touquettois suffoque. Après avoir ingurgité un grand bol de potion magique, il s’en va bouter la fille de la dame du monsieur hors des murs.

Nul souci à se faire pour l’avenir de la pimpante Tiphaine. À 33 ans, elle a le potentiel d’occuper la prestigieuse fonction de première dame de secours, pour le cas, ô combien non souhaitable, où sa mère viendrait à faillir… Sa ressemblance avec la titulaire la désigne tout naturellement pour la remplacer au pied levé en toutes circonstances. Trump et n’y verront que du feu… "Your wife is very beautiful""Elle faire lifting ?" demandera le président russe…

14 juillet, voyages officiels, réceptions diverses… Un coup de fil et hop… La fille arrive pour finir la soirée, saluer un médaillé, serrer trois mains… Première dame de réserve si on veut… Et pour peu qu’elle se hâte d’avoir une fille, en 2050, voilà le brave Président marchant au bras d’une jeunette de 33 ans sa cadette… Le grand chelem ! Parti de la grand-mère, l’homme termine sa carrière en beauté avec la petite-fille… Ni vu ni connu. Une aisance qui va sidérer les grands de ce monde. Mais comment fait-il ? 33 ans au pouvoir et sa femme n’a pas pris une ride ! Trump épaté, battu, humilié, hors compétition…

Mais que vois-je ? Qu’entends-je ? Les services secrets de Boulevard voltaire m’apprennent à l’instant que Tiphaine Auzière a déjà une fille ! Diable ! Quelle anticipation ! Le Touquettois double le nombre de miradors aux quatre coins de la bourgade. Une invasion de suppléantes n’est pas à exclure. Emmanuel Macron ne vient plus que la nuit, son épouse rase les murs… Astérix ne devrait plus tarder.

20 juin 2017

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.