[Sondage] Croyez-vous possible une démission anticipée de Macron ?

macron

Que va-t-il sortir des urnes, le 7 juillet prochain ? Tous les sondages l'indiquent, il est vraisemblable que la Macronie sortira laminée de ce scrutin. En revanche, à ce jour, il est difficile de dire si une majorité absolue (coalition des droites sous l'égide de Jordan Bardella ou Nouveau Front populaire) émergera. Si une nouvelle majorité relative (l'hypothèse avancée par beaucoup étant celle d'une majorité de la coalition des droites) sortait victorieuse de ces élections législatives, le risque de blocage politique et institutionnel ne serait pas à exclure, d'autant qu'il faudra attendre un an avant une nouvelle dissolution de l'Assemblée nationale. Se poserait, alors, la question de la démission d'Emmanuel Macron. C'est cette éventualité qui a été, notamment, évoquée par Marine Le Pen alors qu'elle était en campagne pour sa réélection dans sa circonscription. Alors...

Ce sondage a été clôturé. Voici les résultats.

2827 lecteurs ont participé au sondage.

  971   34 %   OUI

1779   63 %   NON

    77     3 %    Ne se prononce pas

 

Pour consulter les résultats du sondage précédent (Le Nouveau Front populaire peut-il l’emporter ?), cliquer ici.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 29/06/2024 à 15:16.

Vos commentaires

97 commentaires

  1. Le soi-disant super intelligent ne bougera pas, il va mettre toute son énergie et se faire une joie à saboter la politique menée par le premier ministre nommé, et continuer à saborder le pays qu’il déteste.!

  2. Possible. Pourquoi ? Nous n’imaginons pas le degré réel, alarmant, de gravité de la situation. Même Macron parle de guerre civile. On assassine des professeurs, on viole des petites filles, on attaque au couteau, tous les jours, partout. La drogue envahit tout. L’économie est à la ramasse. L’immigration submerge et désorganise tout. Et le Pays est divisé. Et Macron a perdu TOUTE crédibilité, jugé comme celui qui a tout aggravé, tout accéléré. Il faudrait un miracle pour que tout rentre dans l’ordre, que les Français se remettent au travail, que l’Etat retrouve son autorité, le Pays son unité, et les Services Publics leur efficacité, à commencer par l’Ecole et l’Hôpital. C’est possible, mais ….

    • Au cas ou le RN serait LARGEMENT majoritaire à l’Assemblée, je ne vois vraiment pas comment Macron pourrait rester sur le trône ?..
      Seul un RN pas assez fort pourrait lui permettre d’empêcher le RN de gouverner par tous les moyens, pour pouvoir quelques temps après venir braguer en nous disant : « Vous voyez, j’avais prévenu que ces gens là seraient incapables de gouverner ».
      Je suis certain que notre Mozart de la finance a joué au poker en basant sa dissolution sur le fait que le RN ne serait jamais assez puissant pour lui poser problème.
      En cours de temps, il semblerait qu’il soit revenu à la raison et c’est bel et bien parce qu’il n’est plus sûr de son coup, qu’il a jugé bon de nous faire un discours sur le risque de « Guerre Civile » et d’y adjoindre une lettre aux français !
      Malheureusement pour lui et heureusement pour nous, j’ai la conviction que le « Grand Gubernateur » s’est planté et qu’il le réalise un peu tard ?..
      TEMPUS NARRABO !..

    • « Il faudrait un miracle … » dites-vous ?..Invoquer le Paraclet peut-être ?..
      Soit !.. mais alors, citez-nous UNE SEULE PÉRIODE de l’histoire humaine ou les choses allaient mal et ou un « miracle » s’est produit ?..
      Je n’ai jamais connu un seul moment ou la « raison » humaine a été présente au point ‘être en mesure de remettre les choses en place.
      Si cela existe, je serais heureux d’ajouter ce portenteux moment à mes connaissances historiques !..

      • Mais justement vous avez raison ! Ce n’est pas de la raison que viendra le miracle. Pas seulement de la raison. Pas seulement de la raison comme premier moteur. Ce qui est premier, chez Sainte Geneviève, chez Jeanne d’Arc, chez De Gaulle, c’est l’esprit. Ce souffle divin qui vient sauver la France sur le point de mourir. Ce souffle on le sent et on le voit se manifester chez Henri qui part « spontanément » en guerre avec un sac à dos contre le couteau du tueur. Des Français mus par cet esprit sont en train de se lever.

  3. C’est le temps de redistribution dans les hautes sphères européennes; Madame Van der Leyden sera remerciée, le poste est à pouvoir.. A moins qu’un poste stratégique militaire européen se profile..il sera alors ravi de pouvoir enfin déclarer la guerre tout seul et obliger les états membres à exécuter. Il nous tirera alors son chapeau.

  4. Il est trop imbu de sa personne pour démissionner. Il ne reconnaitra jamais toutes les décisions aberrantes qu’il a prise à l’encontre des français ! Quitte à utiliser l’article 16 pour continuer à se vautrer dans le luxe à nos frais.

  5. il est évident qu’il ne démisionnera pas, il est bien trop narcissique pour ça. Pas question pour lui de se passer des fastes de l’Elysée. Il ne se rend même pas compte à quel point il est détesté, c’est pour dire, il vient de décider de nous envoyer un courrier avant les les élections, le pauvre il se rend pas compte du gachis de papier, car son courrier, il va finir à la poubelle sans même ouvrir l’enveloppe.

  6. L’hypothèse de la démission est absurde ; en revanche , celle du renvoi devant la Haute Cour de Justice pour crime de haute trahison , ie article 68 de la Constitution , est imminente , avant la fin de ce mois .

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois