« Je m’appelle Sasha Dalca. Je ne suis ni fille, ni garçon. Je suis aucun des deux. Je suis un peu des deux. Je n’ai pas encore décidé. » Avec Chair tendre, nouvelle série diffusée depuis le 23 septembre dernier, france.tv slash – plate-forme du groupe France Télévisions dédiée aux 18-30 ans – poursuit son œuvre de déconstruction.

La promotion des thèses

Dix épisodes d’une vingtaine de minutes. Le format peut sembler court, mais il est largement suffisant pour imposer un message militant. Sasha, élève en classe de terminale, débarque dans un nouveau lycée en milieu d’année scolaire. Mais rapidement, au gré des conversations, le flou s’installe. Fille ou garçon, le doute s'instille. Assez vite, le spectateur comprend que Sasha est en réalité « intersexe ». Chaque année entre, 0,2 et 2 % des enfants naissent avec des caractéristiques sexuées qui ne correspondent pas aux attributs masculins ou féminins. Derrière cette réalité biologique se cache un discours militant qu’exploite à merveille la dernière série de france.tv slash. « Ton identité de genre, c’est à toi de la trouver », assure ainsi un médecin au personnage principal. Partant de l’exception rarissime des personnes « intersexes », la série entend imposer l’idée d’une indifférenciation des sexes pour tous. À la question « Et vous, qui êtes-vous ? » posée par le personnage principal en guise de conclusion, chaque téléspectateur est appelé à s’interroger sur sa propre identité, loin de toute réalités biologiques.

Chair tendre est loin d’être la première création militante de la plate-forme. LGBT+, antiracisme, écriture inclusive… Les créations de france.tv slash cochent toutes les cases du catalogue militant. Alors que le cahier des charges de France Télévisions impose « l'honnêteté, la transparence, l'indépendance et le pluralisme de l'information », les programmes de la plate-forme diffusent sans aucune contradiction l’idéologie . Le tout payé par l’argent du contribuable ! En raison de ces manquements à la mission de service public, « Pas avec ma redevance », un collectif apartisan de citoyens fondé en janvier dernier, entendait imposer à la plate-forme « son obligation de pluralisme et d’impartialité ». Leur pétition avait rassemblé rapidement quelque 31.000 signatures et suscité une réponse de France Télévisions. Le collectif avait obtenu la suppression de certaines publications sur les réseaux sociaux. Mais la ligne éditoriale de france.tv slash n'a pas bougé.

Ainsi, le programme « Skam France », adaptation d’une série à succès norvégienne, aborde de nombreux champs du militantisme intersectionnel. La saison 2 est, par exemple, consacrée dans son entièreté à l’homosexualité de deux lycéens. La saison suivante met ensuite en scène une jeune musulmane portant le hijab et luttant contre le racisme. Les documentaires diffusés sur la plate-forme ne sont pas en reste. Océan, une web-série autobiographique, raconte la « transition de genre » d'Océane Marie-Rose, devenue Océan. Les premiers épisodes retracent le changement de sexe du personnage principal. Loin des protocoles médicaux fastidieux et souvent irréversibles, le programme présente la « transition » comme un simple « voyage ». Dans un autre épisode, Océan discute avec Rokhaya Diallo, militante antiraciste, du « privilège blanc » et de la « fragilité blanche ». Transgenre, polyamour, Black Lives Matter, « intersexes », cette série coche toutes les cases du militantisme . france.tv slash propose également de nombreuses productions sur le phénomène des drag queens, ces travestis masculins qui se construisent une identité féminine souvent exagérée, voire loufoque.

À l’heure où les 18-30 ans s’informent sur les réseaux sociaux et les plates-formes numériques, la propagande du service public met en danger notre jeunesse sans le moindre frein ni le moindre débat.

7980 vues

26 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

21 commentaires

  1. Cela s’appelle un lavage de cerveaux , mais dans quel but ces gens font-ils cela ?
    Qui finance toute cette campagne ?
    Que vont devenir ces pauvres gosses une fois à l’âge adulte ?

  2. Comme le dit J.p.DROUIN

    Je vais finir par croire Vladimir Poutine qui qualifie l’occident de décadent. En voilà encore une preuve flagrante.

    Sauf que moi j’en suis sûr ! L’ Occident est complètement décadent !!!!

  3. Tranquillisez-vous, ça ne durera pas car c’est leur chant du cygne. Ils font le forcing pour imposer leur idéologie, sans succès car trop c’est trop, car ils savent qu’elle va s’écrouler d’ici peu. Après la Hongrie, la Pologne, la Suède, l’Italie vient de basculer à droite (extrême, bien sûr). L’Espagne et le Portugal sont aux aguets. Seules l’Allemagne et la France résistent encore, mais elles seront emportées par le cataclysme qui s’annonce : la débandade des mondialistes issus de Wall Street.

  4. Mes enfants éduqués à l’ancienne ne risquent rien mise à par un fou rire.
    Pour le reste ; sélection naturelle, qui vivra verra.

  5. Et pendant ce temps, les associations se multiplient, seul moyen de lutter contre les dérives incessantes ! Il faut se regrouper, car on ne peut plus aider tout le monde. On nous impose des impôts pour œuvrer dans des domaines auxquels nous sommes opposés.
    Serait-il possible de retrouver des repères. Quelle angoisse pour le futur. Comment vont évoluer les petites têtes blondes ? Les relations parents-endants risquent d´être douloureuses. Faudra-t-il se résigner et se replier sur soi ?

  6. Pour moi comme pour beaucoup d’autres la suppression de la taxe télévisuelle est déjà plus que « bouffée » par l’augmentation de la taxe foncière. Maintenant la macronie va devoir trouver un autre financement, ou plutôt à déjà trouvé un autre financement. Un peu plus de taxes vous en reprendrez bien un peu !

    1. Soyez rassuré, le gouvernement va trouver le moyen de nous faire payer autrement : il a tellement d’imagination pour em..bêter les Français

  7. Et pourquoi je ne peux pas me sentir « camion » ou « armoire » ? Dans les petites histoires, quelqu’un qui se prend pour une poule est un fou. N’est-on pas dans le même contexte ? Nous sommes face à une offensive destructrice de notre société (civilisation ).

  8. N’y a t’il pas quelques familles ,des parents pour monter au créneau ,s’opposer ,faire des pétitions ????

  9. Ridicule.
    On ne peut plus voir de films ou de séries sans cette propagande pour LGBTQ et j’en passe… on est saturés jusqu’à la nausée et l’exhibitionnisme et la laideur sont de la partie. Loin de plaider la cause des indécis de la nature il y a une overdose pour les minorités qui conduit à un blocage et un repli sur soi.
    Il faudra sans doute passer cette génération pour retrouver un peu de bon sens.

    1. Je zappe et je retrouve les joies de la lecture , quoique le film « Eugénie Grandet » diffusé sur canal+, remarquablement interprété m’a fait du bien et j’ai relu ce roman, je redécouvre Balzac, je lis actuellement le père Goriot ! Cela fait un bien fou de se replonger dans nos classiques !

  10. Je vais finir par croire Vladimir Poutine qui qualifie l’occident de décadent. En voilà encore une preuve flagrante.

  11. le titre « Chair tendre » devrait être comprise de façon simpliste au premier sens du terme … car effectivement « la chair est tendre » durant la construction d’un être humain dans sa jeunesse !
    Ces wokistes, en mal d’existence propre, veulent imposer une déconstruction basique que LA NATURE a « établie » depuis la nuit des temps … Il y a effectivement des « dysfonctionnements » mais que ces « déconstruits » viennent imposer une instabilité à outrance pour mettre en place un chaos identitaire devant devenir « une norme » prouve qu’il y a autre chose qu’une demande de respect de la part de ces « activistes militants ».
    Je côtois des personnes « gays » qui ne sont pas dans l’outrance … Tout comme pour les « hétéros » qui ne sont pas non plus outranciers !
    Dans la Nature, il n’y a pas ce genre de comportement à outrance et pour cause sinon « ça » ne tiendrait pas longtemps. Un lapin n’a jamais eu une relation avec une carpe ou que dans les « romans déconstruits » d’auteurs en mal d’existence ( certainement des « politicards déconstruits » ? ! … )

  12. De toute manière et sur toutes les chaînes que nous payons grassement le programme perfide que vous dénoncez fait florès . Aucun publiciste ne se risque plus à proposer des pub sans homosexualité affichée et entre personnes de races différentes . Ceux qui ne seraient pas complices sont éjectés .

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter