Dans la liste des noms de collège les plus donnés, Jean Moulin tient la corde, suivi de près par Saint-Joseph, Notre-Dame et Jules Ferry. Le peloton compte quelques habitués des grandes avenues tels que Victor Hugo, Louis Pasteur ou Jean Jaurès. Mais lesquels de ces établissements couramment nommés peuvent se vanter d'obtenir les meilleures notes au brevet ? Devant le Top 15 établi par Marc Vanguard, Edwy Plenel s'arrache la moustache. Pour toucher le tiercé dans l'ordre, il fallait jouer Notre-Dame, La Providence et Sainte-Thérèse. 100 % des perdants ont tenté leur chance.

La suite du classement est un festival de saints et de saintes. Instruit sous les bons auspices de Marie, Joseph, Paul, Louis ou Jeanne d'Arc, l'élève accède au brevet dans un fauteuil. Merci, saint Plenel, de nous avoir montré le chemin. Sans Mediapart, combien de parents auraient confié leur descendance à un quelconque collège Pablo-Neruda ?

L'excellence induite par l'intitulé du bâtiment...

En tête du Top 15 des pires moyennes obtenues au brevet, nous trouvons, justement, les écoles portant le nom du poète chilien communiste. En ces municipalités pétries de lutte finale, les piteuses performances des Louis-Aragon et Picasso attestent de la non-fiabilité des encartés au PC. Une tripotée de Paul-Éluard et de Rosa-Parks complète le tableau, sans oublier Nelson-Mandela en qui tout bon prof de gauche voit un collègue de combat. Révolution sur les frontons, cancres au tison. Dicton ne saurait mentir.

Au sein de la liste des institutions aux performances peu reluisantes figure un certain Jean-Lurçat. Le non-initié à l'histoire de l'art apprend, via Wikipédia, qu'il fut peintre céramiste et tapissier de talent. Un intrus se serait-il immiscé dans cet inventaire de collèges portant beaux esprits de gauche ? Ouf ! Nous voilà rassurés. Il fut également membre du comité directeur des amis de l'URSS. Gloire aux visionnaires !

Après avoir refermé ce livre des records scolaires, parents et enfants partiront en quête de l'excellence induite par l'intitulé du bâtiment. Des saints ceci, des saintes cela, si possible. À défaut, la recherche des antécédents des personnages sera de rigueur. Collège garanti sans trace d'Aragon ni Rosa Parks. Une norme se dessine.

7376 vues

22 janvier 2024 à 17:42

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

20 commentaires

  1. Intéressant, mais de liste, point. Où trouver le Top 15 des meilleurs établissements, et celui des, disons, par charité, moins performants?

  2. Pour la gauche nostalgique de son idéal sur terre , que pensez vous du collège  » Pol Pot  » pour vos enfants ?

  3. La gauche « bien-pensante » a détruit l’ascenseur social que leur anciens, qu’ils qualifieraient de droite, avaient créé.

  4. Etrange de ne pas trouver l’indispensable « Pablo Picasso ».
    En corollaire, ces écoles sont dans des quartiers dont les rues portent les noms de gentils communistes et ça peur aller jusqu’à du Lénine et tant qu’à faire, Staline. Et cela après tout ce qu’on sait maintenant…

  5. Peut-être que les gens de la gôôche bien pensante seraient ils tentés de mettre leur progéniture au collège ou lycée Sainte Nitouche !

  6. N’oublions pas le collège Simone de Beauvoir, prétendue féministe, recruteuse de chair fraîche mineure pour Jean-paul Sarthe accusée de détournement de mineures, exclue puis réintégrée dans l’éducation nationale, antisémite …

  7. en tant que Mamie, les enfants d’une même classe d’âge selon qu’ils sont dans le public ou dans le privé force est de constater une différence de niveau mais surtout de comportement flagrante !
    Dans le premier cas, le môme balance son sac de classe au pied de sa grand mère et sort dépenaillé laissant trainer son blouson ( tout neuf) par terre le tout sans dire bonjour et qui n’a rien à raconté de sa journée – dans le second c’est  » bonjour Mamie » d’un enfant aimable qui est heureux de vous raconter sa journée et ce qu’il a appris ! cherchez l’erreur !

    1. Ma petite-fille (N°7 sur mes 10 petits-enfants) est sortie d’un collège semi-rural public, et entrée en Lycée privé urbain (Ste Jeanne d’Arc, pour ne pas le nommer); elle a compris la « hauteur de la marche », mais elle s’accroche du mieux qu’elle peut. Et plus question d’entrer avec un jean un peu troué, ou chuchoter en cours: c’est le rappel à l’ordre immédiat! Mais comme c’est elle qui a choisi ce changement d’environnement, elle accepte ces contraintes…

  8. Jules Ferry est un raciste. Donc il urge de débaptiser tous les lieux portant son nom lié à la colonisation. Il justifiait la conquête du Tonkin au motif que les races supérieures devaient aider les inférieures.

  9. Il est réjouissant de voir que l’escadrille des fantasmes gauchiste fini toujours par se fracasser contre le mur de la réalité.

    1. Je dirais même plus : Y’a pas de mystère . on peut tortiller les choses comme on veut c’est par là que ça se passe

  10. Ayant des petits enfants dans le public et le privé, la différence de méthodes d’enseignement est flagrante

Les commentaires sont fermés.