Par ces temps de fortes chaleurs, les propriétaires de piscines sont sur le qui-vive. Des bandes de nageurs en recherche de distraction aquatique peuvent à tout moment franchir les clôtures et s'élancer vers le bassin. Petit ou grand, municipal ou privé, dans une résidence collective ou l'enceinte d'une villa, qu'importe le flacon pourvu qu'ils aient la trempette. Entre deux tirs de mortiers, entre deux clients, le jeune vendeur de substances aime à barboter.

Plus particulièrement touchées par le phénomène, les régions du sud de la tentent de faire face au phénomène. Toulouse reçoit les plaintes sur Allô Toulouse. Le service humoristique de la ville a su saisir l'occasion d'un habile jeu de mots en lien avec le secteur concerné. À l'eau, tous étaient venus, puis repartis, non sans insulter, voire tabasser ceux qui tentaient de s'opposer à leurs batifolages. 188 signalements reçus entre le 1er mai et le 20 juillet 2022.

Submergés par les appels, noyés sous un flot de plaintes, les services de ne peuvent intervenir dans le cadre d'une copropriété. Sans méfaits accompagnant l'intrusion, point de salut. « Si l’intrusion s’accompagne de problèmes d’infractions définies par la loi portant sur la sécurité des biens ou des personnes (vandalisme, violences, agressions, vols, tapages, consommation de stupéfiants…), les services de peuvent intervenir et verbaliser », selon les propos rapportés par Actu.fr.

Pour parer aux invasions, chacun d'entourer sa pièce d'eau de fortifications diverses. Celui-ci rehausse son portail, celui-là verrouille la porte à l'aide de deux robustes antivols de moto, telle résidence recourt aux services d'une société de gardiennage moyennant « 11.000 euros par saison ». Un professionnel semble envisager la version camp retranché : « Et là, récemment, le pisciniste nous a amené des cercles de fil de barbelés », déclare l'un des heureux propriétaires de la région.

La baignade en armure pourrait être recommandée lors d'une montée soudaine des températures. Pour les dames, le blindé offre une bonne protection contre l'insistance de certains squatteurs de piscines. Les installateurs de miradors sont unanimes, la baignade en milieu sécurisé est un moment de détente à nul autre pareil.

La solution radicale fut découverte en 2019 par les occupants d'une résidence. « On avait une petite piscine où on était victime d'intrusions en permanence. Alors la décision a été prise en 2019 de reboucher la piscine, maintenant, on a mis des places de parking à la place. C'est un peu triste d'en arriver là, mais ce n'était pas un moment de détente pour nous quand ils étaient là. »

Des aides pour reboucher les piscines ne manqueront pas d'être proposées par Gérald Darmanin. Après la boucherie Sanzot vue dans les albums de Tintin, voici venir la dernière tendance du progressisme avancé : la piscine sans eau. Natation synchronisée sur sol bitumé et crawl dans bac à sable seront les nouvelles disciplines des prochains J.O. Par ces temps de fortes chaleurs, quoi de plus rafraîchissant qu'un lopin de terre avec plongeoir ?

13918 vues

8 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

25 commentaires

  1. Il manquait la mer pour être la Californie, ouf nous avons les piscines pour pallier au problème :-)

  2. Ah mais chez moi la ville a fait mieux pour éviter les agresseurs et burkinis : la piscine est fermée du 1er juillet eu 31 aout… elle est pas belle la vie ?

  3. j’avoue avoir davantage envie de sourire plutôt que de plaindre une grande partie de ces bobos qui découvrent les effets de la politique de leurs amis!

    1. Vous réagissez mal. Je ne suis pas nanti, bobo, n’ai pas de piscine ni aucun de ces équipements que vous devez nommer de « signe extérieur de richesse », mais j’ai un sacro-saint respect pour la propriété privée. C’est la Civilisation qui a permis ce « privilège », et votre rancœur n’est que le signe d’une décadence!

      1. La rancoeur, signe de faiblesse, m’est totalement étrangère. Votre conclusion, par contre, procède de notre décadence…

  4. La résistance doit s’organiser en tout!!!!Plus on attendra, pire ce sera!!!!Abolir tout ce monstrueux amas de lois générées durant 40 ans et plus par les socialistes! Tant que ce ne sera pas fait, on s’enfoncera car elles permettent tout, sauf de condamner! Et souvenons nous du refrain de la Marseillaise!!!!

    1. Le problème principal n’est pas les lois concoctées par 50 ans de socialisme. Ce sont ces 50 ans, pendant lesquels ces cafards ont pu se développer sans frein, aboutissant à l’heure actuelle à un Etat complètement bouffé et ruiné par les termites. La seule mesure efficace serait une complète déstalinisation de la France, mais on en prend le trajet inverse.

  5. Il existe une autre solution à un peuple quand la sécurité et la justice ne sont plus assurées, or nous avons été désarmés, par ceux là même qui devaient nous protéger. « Aux armes citoyens… » dit notre hymne national.

    1. la justice n’existe plus, la police se fait agresser, les pompiers attaqués donc maintenant la justice c’est la mienne. en cas d(intrusion je fais le ménage a ma facon, tant pis si cela choque les ames sensibles

  6. A partir du moment où la loi permet qu’un logement soit  » squater » en l’absence ( même brève) des propriétaires, on ne voit pas pourquoi les piscines  » privées » seraient épargnées ! Tant qu’on ne changera pas ces lois imbéciles qui toujours privilégies les squatteurs et autres envahisseurs ( et çà vaut aussi pour le contrôle aux frontières), et que l’on laissera des soit disant  » magistrats » politisés à outrance exercer leurs basses oeuvres, bah la France continuera à s’auto détruire !

  7. En France les squatteurs ont tous les droits …et cela avec la permission du gouvernement ..quelle honte …il y’a de bonnes raclées qui se perdent …mais il ne faut pas toucher aux chéris .

    1. ce n’est pas une raclée qu’il faut, c’est une forme de non répetition………….

  8. Quelle inspiration ! Digne de la séquence « mieux vaut en rire » si tout cela ne démontrait pas encore une fois l’inadaptation de la loi française à l’évolution de la société typiquement française, « l’enrichissement » de cette société par l’immigration devrais-je dire…

  9. Rousseau s’était trompé lorsqu’il a écrit que l’homme nait bon .
    L’homme est une bête sauvage sotte et méchante …
    Toujours plus loin dans la délinquance .Au secours

  10. En ce qui me concerne, avant de faire trempette, les squatteurs devront s’expliquer avec mon couple de Dobermann qui ne parlent qu’Anglais!

    1. Faites attention ils pourraient les empoisonner. Ces gens là ne reculent devant rien.

      1. Exact ! Ou décapiter ça a été le cas, à Anglet précisément dans les années 80 ( il y a 40 ans déjà ! ) . en pleine journée, lors d’un cambriolage ( des « rom » , à l’époque ? ou des drogués ; déja ?

  11. On pourrait tenter d’éradiquer la racaille, mais finalement il apparait plus simple de supprimer les piscines.

  12. je n’ai qu’un cri : « vive la France que nous fait Macron ! »
    Insécurité en tout lieu et à toutes heures

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter