« Stop C8 et Cnews ! » Depuis le jeudi 8 février, Sophie Taillé-Polian a épinglé ce message en haut de son fil X. La députée écologiste du Val-de-Marne souhaiterait que les chaînes gratuites du groupe Canal+ soient bannies de la TNT. Pour ce faire, elle tente d’influencer l’Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique), qui doit renouveler ou non les fréquences de 15 chaînes du réseau numérique au 31 août 2025.

Outre son message sur les réseaux sociaux, elle a lancé une pétition dans laquelle elle rappelle que des signalements ont été faits au régulateur pour « des faits de désinformation, de racisme, de sexisme, d’incitation à la haine, de non-respect du pluralisme et d’un manque "d'honnêteté dans l’information" ». Elle demande « que l’Arcom prenne toute la mesure du danger et ne reconduise pas l’agrément de CNews et C8 » car « le pluralisme et la qualité de l’information ne sont pas respectés ». Un manque de pluralisme dont elle pourrait en partie être tenue pour responsable puisqu’en juin 2021, alors qu’elle était invitée sur le plateau de la matinale de la chaîne d’information, elle a refusé de s’y rendre.

Acharnement médiatique

L’Arcom sera sans doute sensible à tant de cohérence au moment de prendre sa décision. D’autant plus qu’au vu du nombre de publications qu’elle consacre aux chaînes du groupe Canal+ sur son compte X, sa pétition et ses interventions s'apparentent plus à de l’acharnement ou à un coup de com’ qu’à une mise en garde bienveillante.

Il faut dire que Sophie Taillé-Polian est particulièrement douée pour s’emparer de sujets secondaires ayant un fort potentiel médiatique. Depuis son arrivée dans l’Hémicycle, elle ne fait quasiment que cela. Elle a déposé neuf propositions de loi, parmi lesquelles la création d'une contribution additionnelle sur les bénéfices exceptionnels des grandes entreprises, l’encadrement de l’ouverture du feu par les forces de l’ordre en cas de refus d’obtempérer et la condamnation de la « théorie du Grand Remplacement ».

Elle a également pris position, au nom du féminisme, en faveur du burkini, pour l’inscription de l’IVG dans la Constitution mais contre la mise en place d’une politique de natalité, car il faut « laisse[r] le ventre des femmes tranquille » et défend bec et ongles la liberté de la presse et s’oppose à la liberté éditoriale. Tout en ayant une action politique proche du néant, elle parvient, à grands coups de n’importe quoi, à faire parler d’elle.

Néant politique

En revanche, concernant son sujet de prédilection, elle se fait plutôt discrète. Sophie Taillé-Polian a beau être vice-présidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale, elle s’intéresse peu à ce domaine, comme en témoignent ses très peu nombreuses interventions sur les réseaux sociaux et à la télévision sur le sujet. D’ailleurs, elle ne fait pas partie d’un mouvement écologiste mais de Génération.s (en écriture inclusive évidemment !), le parti de Benoît Hamon qui mange à tous les râteliers en se disant à la fois humaniste, écologiste, féministe, solidaire, antiraciste, social, européen et populaire.

Est-ce à cause de ce multi-militantisme qu’elle se pense légitime pour attaquer C8 et CNews quasiment quotidiennement et sur tous les sujets ? La question se pose. Quoi qu’il en soit, elle a trouvé un os à ronger lui permettant d’exister et d’être très bien reçue sur les chaînes concurrentes, notamment BFM TV. Elle ne devrait pas le lâcher de sitôt.

 

 

21797 vues

09 février 2024 à 19:45

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

72 commentaires

  1. Ces gens-là ne sont pas responsables de leur bêtise…..c’est de naissance. Par contre les électeurs sont responsables d’avoir voté pour une personne pareille. Supprimer leur carte d’électeurs serait salutaire.

  2. Sophie Taillé-Polian, dont on entend pas parler, veut montrer qu’elle existe. Entre elle contre la liberté d’expression et Belloubet à l’Education Nationale, on est servi en matière de gauchisme sur la voie de la décadence . A quand la prochaine mauvaise nouvelle?
    Victorine31

  3. Les médias dits de service public, ne sont pas équitables ! Quant aux TV privées _ à part peut-être les élections_ il devrait y avoir liberté. Bon venant des soit-disants « écolos », comment s’étonner de l’intolérance et des outrances ( voire de la violences avec des élus sur des sites d’émeutes ).

  4. La France ne s’est toujours pas remise de 1793 et de la Commune de Paris. La Gauche ne supporte pas que l’on puisse penser différemment d’elle. Les fameux (fumeux) hussards noirs de la République dont on nous rebat les oreilles n’avaient pour but que de faire des petits « républicains », c’est à dire des petits gauchistes. Et cet endoctrinement dure depuis la IIIème République. Nos écolos ont un point commun entre eux : leur âge. Ils sont soit quadras soit trentenaires. Ceci n’est pas un hasard, mais le résultat de l’école dont le gauchisme s’est encore aggravé avec l’arrivée de Mitterrand au pouvoir. Nous avons aujourd’hui les députés qui ont été (dé)formés par l’idéologie propagée par l’Education Nationale il y a 20 ou 30 ans.
    S’en prendre aux enfants en bas âge à travers l’école et les manuels scolaires. La méthode est éprouvée. Staline, Mao et la famille Kim, mais aussi les syndicats enseignants Français l’utilisent depuis des lustres. L’embrigadement idéologique en France est tel que chaque fois que les escrolos et la gauche butent sur le réel et la science (centrales nucléaires, ineptie de la voiture électrique et des éoliennes, etc. etc) le réel a forcément tort.
    Et le simple fait d’évoquer le réel tel que le fait Cnews provoque un dissonance cognitive qui est tellement insupportable à ces idéologues, que plutôt que de réfléchir aux causes de celle-ci, ils préfèrent tuer le messager.

  5. Ne peut-on éjecter ce genre de bonne femme, de parasite, d’inutile ??
    Il faut faire taire ce parasite écolo/bobo ennemi de la FRANCE …

  6. Encore une malade en manque de reconnaissance , exemplaire dans l’intolérance ,dans la plus pure tradition écolo gaucho certains diraient que si les cons volaient elle serait chef d’escadrilles . N’empêche qu’à côté de cela , la dictature écolo dans ce qu’il y a de pire se met en place à l’aide des progressistes mondialistes et sans aucun doute en France nous sommes en avance ,et tout marche bien , suffit de voir l’absence de réaction quand le gouvernement et l’l’OMS nous ont enfermés inutilement sous de somptueux mensonges , pour preuves ci et là à travers le monde les constats du nombre de décès anormaux et effets secondaires irréversibles à long terme qui sont évoqués ,mais par par les chaines et médias aux ordres ,schhhut , ne dites rien sinon on va vous arrêter , vous enfermer sous le prétexte classique de troubles psychiatriques comme pour ceux qui agressent n’importe qui n’importe où ,sans autre raison.

  7. Je ne comprends pas les électeurs de cette député qui me paraît soucieuse de pouvoir exister par des allergies qu’elle manifeste en se grattant le cerveau. Notre argent serait plus utile a des nécessiteux qu’à entretenie ces incapables délirants.

  8. Dire que une partie du peuple a de la peine à se nourrir. Et vous avez élu une championne de Crawl, qui brasse à tous les étages, et sa vaut 7’000 EUR. Par mois?

    1. 7.000 euros mensuels ? Petite joueuse. C’est un SMIC de députée comparée à Amélie Castéra et ses 45.000 euros.

      1. Comment faire détourner le regard de l’essentiel.
        Ici c’est une députée Écolo Facho qui reprend les idées du National Socialisme.

  9. Profond mépris pour ces gens la ,.ils sont outranciers et dangereux pour nous tous ..de véritables dictateurs …qu’ils mangent leurs épluchures mais en silence ..et sans se faire remarquer .

  10. Faut il s’étonner que cette députée appartenant aux « khmers verts » fasse ce type de déclaration. Plus rien ne m’étonnera dans cette assemblée nationale où l’on parle de tout et de rien et surtout pas de l’intérêt du peuple qui n’est plus qu’une vulgaire marchandise.

  11. Je vais prendre mon pied en lui souhaitant un tas de mauvaises choses, faute de mieux.
    Eh ben non, Sophie machin truc, vous ne toucherez pas à un des rares médias échappant encore à la bien pensence.

  12. Si l’on commence a interdire les media qui manquent « d’honnêteté dans l’information », il ne va pas rester grand monde dans les chaines de Service Publique. Et si on applique cela a la presse écrite, on va être obligé de fermer de grands quotidiens comme Libération, L’Immonde …

  13. C’est plutôt bon signe si CNews commence a agacer les gauchistes Ecolos . Preuve que cette chaine va dans le bon sens

  14. On a les députés que l’on mérite, certains électeurs du Val de Marne voient ainsi à quoi sert son élue.
    Décidément le niveau intellectuel des députés est en baisse constante. Il faudrait peut-être prévoir un petit examen pour pouvoir prétendre aux fonctions de député. Mme Sophie Taillé-Polian me semble toute désignée pour étudier l’éventualité de sa création.

Les commentaires sont fermés.