Une note de police « alarmante » sur les agressions sexuelles dans les transports en commun franciliens consultée par le journal Le Parisien fait grand bruit : près de 60.000 plaintes ont été déposées, dans la seule année 2020. Certaines femmes « s’imposent même une couche de protection en plus dans les transports pour tenter d’avoir la paix, écrit le quotidien. Face à ces agressions, la RATP adopte l’arrêt sur demande pour son réseau de bus après 22 heures. »

Mais, interrogé à ce sujet par Sonia Mabrouk sur Europe 1, ce jeudi matin, Clément Beaune, ministre des Transports, est catégorique : s’il convient qu’il s’agit bien d’une « réalité douloureuse » et sans doute sous-estimée, il affirme ne faire aucun lien entre les agressions sexuelles dans les transports en commun franciliens et l’immigration.

Tant pis si, en 2020, selon le service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMI), 62 % des mis en cause pour les violences sexuelles enregistrées dans les transports en Île-de-France étaient de nationalité étrangère. Une proportion plus que troublante si on la met en regard du poids démographique des étrangers dans cette même Île-de-France : environ 14 %, selon l’INSEE.

Mais Clément Beaune, lui, ne se laisse pas troubler : « Je ne sais pas dire qui fait quoi. […] Ce n’est pas en ayant un grand discours général dont je ne sais pas établir les contours sur immigration et insécurité qu’on va répondre aux choses. » On notera le double et candide « je ne sais pas » qui ne laisse pas d'inquiéter. Au vu de sa position dans la chaîne des transports, qui n'est pas tout à fait celle du poinçonneur des Lilas, n'est-il pas censé savoir ? Et s'il ne sait pas, ne devrait-il pas s'informer de toute urgence ? Clément Beaune poursuit, sans se démonter : « J’ai vu des exemples concrets […], je pense qu’il y a tous les âges, tous les types d’agresseurs. »

Est-ce la baisse du niveau scolaire, l’effondrement de l’enseignement des maths, la quasi-disparition de la philo et, donc, de la formation du raisonnement et de la déduction qui autorisent à se payer la tête des Français de façon aussi flagrante ? Une nouvelle fois, c'est la même rhétorique boiteuse, entre sophisme et paralogisme, assenée avec assurance : parce qu’il existe des étrangers parfaitement assimilés, il n’y a aucun problème d’assimilation dans notre pays. Parce que Gérald Darmanin a vu des Kevin et des Mathéo en garde à vue, interdit d’incriminer, lors des émeutes du début de l’été, une immigration autre qu’anglaise et italienne. Parce qu’on peut trouver des agresseurs sexuels de toutes origines, l’impressionnante proportion d’étrangers ne doit faire l’objet d’aucune réflexion ni conclusion. Circuléyarienàvoir.

Se demander tout bêtement, puisque le Quai d’Orsay et les guides touristiques déconseillent formellement aux femmes occidentales de se promener seules en Afghanistan, au Bangladesh ou au Pakistan, s’il est bien raisonnable, pour leur sécurité, de faire venir à elles l'Afghanistan, le Bangladesh ou le Pakistan n’est visiblement pas à l’ordre du jour. Ce n’est pas le sujet du ministre des Transports qui serait plutôt transporté, lui, par celui de la GPA, comme il a pu l’expliquer dans un entretien accordé à L’Obs : il plaide pour une légalisation « à l’avenir ». Quel rapport avec les prérogatives de son ministère ? Aucun. Mais sa qualité de garde des Sceaux n’a pas empêché, en son temps, Christiane Taubira de porter la loi sur le mariage pour tous. C’est d’ailleurs la seule trace qu’elle ait laissée, le ministère de la Justice n’ayant pas été grandement marqué par son passage, c’est le moins que l’on puisse dire. On connaît, là encore, la martingale, depuis un certain temps déjà : quand, à force d'aveuglement, on se trouve impuissant en tout, agiter le rideau de fumée du sociétal pour faire mine d’avancer.

17091 vues

31 août 2023 à 21:00

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

82 commentaires

  1. Les tripotages dans le métro sont bien antérieurs à l’émigration, mais on n’en parlait pas. Interrogez des femmes de 60, 70 ou 80 ans qui prenaient le métro aux heures de pointe et vous verrez.

  2. Ce qui est vraiment troublant c’est l’aplomb qu’on les macronistes pour mentir en direct devant micros et caméras. Je pense qu’il doivent suivre une formation pour ça et seuls les meilleurs de la promo deviennent ministre. J’apprécie beaucoup Sonia Mabrouk mais je pense qu’on lui tient la bride dès l’instant qu’elle reçoit un proche de Jupiter.

    1. Un énarque est formé pour répondre à toute question y compris sur des sujets qu’ils ne connait pas du tout. C’est la base de la formation et il doit être convainquant . A l’origine l’ENA ce n’était pas cela.

  3. Même mauvaise foi, même inhumanité pour la GPA. QU’est ce les apprentis sorciers diront aux enfants nés de la GPA quand ceux ci, inévitablement, viendront demander des comptes ? Surtout quand Papa et Papa ne s’aimeront plus voudront se séparer et que chacun exprimera sa volonté de voir l’autre s’occuper de l’enfant … (cas réel)

Les commentaires sont fermés.