Hier soir, un rassemblement était organisé devant la brasserie Lipp pour demander que la lumière soit faite sur la disparition de , le 29 octobre 1965. Notre reportrice a pu interroger son fils, qui « [se] bat contre la mauvaise volonté des deux États français et marocain à aider la justice à fonctionner ».

À lire aussi

Arnaud Beltrame, « victime de son héroïsme » ?

La plaque a été inaugurée il y a déjà quelques mois, mais c’est aujourd’hui qu…