Pâques : le nombre de baptêmes d’ex-musulmans augmente chaque année

Ismérie

Certaines nouvelles apportent plus de réconfort que d’autres. C’est le cas du chiffre de nouveaux baptisés. À quatre jours de Pâques, la Conférence des évêques de France a présenté les résultats de son enquête annuelle sur l’état du catéchuménat pour 2024. Cette année, 12.135 catéchumènes adolescents et adultes recevront le sacrement du baptême, un nombre en hausse de 31 % sur un an.

Un signe d’espérance plus manifeste encore quand on observe le nombre de jeunes gens baptisés. La tranche d’âge des 18 à 25 ans affiche une augmentation de plus de 36 %. Interrogée par Le Figaro, Catherine Chevalier, directrice du Service national de la catéchèse et du catéchuménat de l’Église catholique, confirme une évolution remarquable du nombre de baptêmes parmi les jeunes : « En cinq ans, les demandes de baptêmes des 18-25 ans ont progressé de 150 % sur tout le territoire, dit-elle. Ce n'est pas seulement un phénomène urbain. » Dans son dossier de presse sur le catéchuménat en 2024, la Conférence des évêques de France (CEF) note que trois provinces ecclésiastiques enregistrent des hausses de plus de 50 % par rapport à 2023 (toutes classes d’âges confondues) : Besançon, Dijon et Clermont, « des provinces majoritairement rurales » rappelle la CEF.

Les baptêmes de musulmans vont croissant

Autre surprise, les conversions de musulmans sont en hausse. Au total, ces conversions représentent 5 % des baptisés adultes, selon les données récoltées par la Conférence des évêques. Un effort est fait du côté catholique pour les accompagner dans leur cheminement.

C’est le rôle que s’est donné la mission Ismérie. Fondée en 2020, cette association a pour but de soutenir les musulmans dans leur conversion. Preuve de son succès, elle renforce sa présence au niveau national. Avec plus de 30 relais locaux, qui totalisent « entre 400 et 500 bénévoles sur le terrain », se félicite Vincent Neymon, directeur d’Ismérie, contacté par BV. « Le nombre de musulmans baptisés augmente chaque année et suit les mêmes tendances que les nouveaux baptisés. L’an dernier, c’était environ 200, aujourd’hui c’est 400 », se félicite-t-il. « Parmi les 5.000 adolescents qui accueillent l’Évangile, 15 % à 20 % ont été élevés dans l’islam. »

Preuve de ce succès, la mission Ismérie s’est développée sur Internet, avec une toute nouvelle application. « Nous avons lancé La Rencontre en février dernier afin de toujours mieux accompagner les musulmans dans leur démarche, explique le directeur de la Mission. Nous savons que les catéchumènes ont besoin de discrétion. Nous allons lancer un chat de discussion avec des gens formés à recevoir leurs témoignages. »

Pourquoi un tel regain ?

Malgré les atteintes de moins en moins masquées à la religion catholique venues de toutes parts, le message de l'Église catholique continue donc de séduire. Contacté par BV, un catéchumène illustre ce cheminement : « Je n’ai pas été élevé dans la religion, explique le trentenaire. J’ai découvert le Christ au fil des lectures et de mes fréquentations. Je n’avais pas particulièrement de repères. Je ne peux pas dire que j’étais une âme perdue, mais il me manquait clairement quelque chose. » Fréquentant la paroisse Saint-Eugène-Sainte-Cécile à Paris, l’homme se dit fier de voir que de plus en plus de personnes empruntent le même chemin que lui.

Sur X, certaines personnalités médiatiques se disent heureuses de l'augmentation du nombre de baptisés. Catholique convaincue, la députée européenne Nadine Morano le dit à BV : « Je me réjouis de voir cela. La France est la fille aînée de l’Église. Sans un christianisme majoritaire, la France ne serait plus la France. »

Julien Tellier
Julien Tellier
Journaliste stagiaire à BV

Vos commentaires

33 commentaires

  1. La position du pape sur l’homosexualité y est plus conciliante que celle des imams, ils risquent donc moins.

  2. Une de mes petites nièces de 17 ans prépare son baptême, quelle joie de voir ces jeunes et moins jeunes découvrir Notre-Seigneur,leur foi est communicative et nous réveille,quelle joie également également de constater que des mahométans renoncent à leurs erreurs pour venir au Christ Sauveur ,aidons l’association Ismérie .

  3. Combien se convertissent à l’islam pendant la même période , il serait bon d’avoir des chiffres .Et sachant qu’un musulman qui se convertit à une autre religion est sévèrement puni je me demande si ce n’est pas aussi une façon pour eux de mettre des loups dans la bergerie des cathos . Ils sont tellement fourbes que rien ne les arrêtent et quand le vers est dans le fruit on peut craindre le pire avec eux . Méfiance parce que suspectes ces conversions subites et nombreuses .

    • Exceptionnellement chère Yolande je ne suis pas de votre avis (pour la grande majorité des cas au moins..) Le siècle actuel est si désespérant en particulier pour la jeunesse frustrée de tout idéal spirituel dans les perspectives qui lui sont proposées, que , ‘le naturel revenant au galop’ (l’être humain « ne se nourrit pas seulement du pain quotidien ») ON PEUT COMPRENDRE SON EMERVEILLEMENT qui tient de la ‘révélation’ face à la doctrine de la foi catholique .
      Peut être suis je une irrémédiable optimiste ???

  4. Les chiffres sont là et c’est encourageant, mais le baptême comme tous actes de foi implique l’adhésion a une communauté religieuse et avant tout a ces préceptes ou a ces dogmes dans la vie de tous les jours. Beaucoup ne le font que par crainte d’un avenir incertain, à l’époque actuelle, sans conviction réelle, ce n’est pas quelques actes de foi s’il en est qui pourront aider nos sociétés à retrouver amour de son prochain, ou cohésion. Joyeux week-end de Pâques à tous .

    • Soyez plus positif en ce temps Pascal ,ma petite nièce et les autres catéchumènes ont fait un Carême plus édifiant que le mien ,bon catho tradi !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois