On l’aurait parié : pas de cordon sanitaire pour LFI, la gauche unie revient !

olivier faure

Ce nouveau mandat sera-t-il l’occasion de faire sortir de l’Assemblée les fauteurs de « bordélisation », selon le mot de Gérald Darmanin ? L’hypothèse est alléchante. Et très angoissante, pour les intéressés qui se mettent déjà en ordre de bataille pour la conjurer, appelant sur tous les tons à la reconstitution de la ligue dissoute (pour les européennes) qui avait fait leur fortune aux dernières législatives : la NUPES.

« Je lance un appel à mes amis de gauche et aux forces politiques de la NUPES : nous devons rester unis, suppliait Manuel Bompard, dès dimanche soir, sur BFM TVLe seul chemin vers la victoire est le rassemblement de la gauche ! » Adrien Quatennens renchérit, ce lundi : « Le total des composantes de la NUPES, hier, est au même niveau que le RN. Il n’y avait aucune raison de la casser. » Du côté d’EELV, mêmes sommations larmoyantes d’union. Sandrine Rousseau appelle « toutes les personnes de gauche et écologistes à se lever » et à « faire campagne ensemble » afin de « ne pas reproduire l’erreur faite pour les européennes ».

La NUPES devient Front populaire 

C'est que l’extrême gauche, arrivée dispersée façon puzzle aux européennes, n’a pas brillé : douche froide pour EELV, qui s’effondre, tout en sauvant malgré tout quelques sièges. Quant à La France insoumise, même si ses 9,9 % sont déjà inquiétants, au vu de la folle campagne qui a été menée, elle ne peut espérer des députés à l’Assemblée nationale (sauf, peut-être, en quelques enclaves comme la Seine-Saint-Denis) sans cette auberge espagnole accueillant la carpe, le lapin, la chèvre et le chou que fut la NUPES.

Ce lundi 10 juin, Le Monde publie un « appel à l’Union des gauches signé par 350 personnalités du monde politique, intellectuel, militant et artistique ». François Ruffin - réputé plus policé, mais que la fébrilité rend grossier - traite le président de la République de « taré » (sic) et propose de ripoliner la NUPES en la rebaptisant Front populaire : un côté avant-guerre, juste avant la bascule dans la Deuxième Guerre mondiale, qui sied à la panoplie low cost de Jean Moulin que la gauche adore - c'est tellement original - endosser.

Sauf qu’on ne voit pas pourquoi ce cordon sanitaire, ce front républicain imposé jadis à la droite comme une paroi étanche entre elle et le Front national, pour cause d’antisémitisme, ne serait pas, aujourd’hui, exigé de la gauche ? A-t-on oublié que Rima Hassan a qualifié Israël de « monstruosité sans nom », usant de la formule sans équivoque « from the river to the see » ? Que lors d’une intervention en Tunisie, David Guiraud a déclaré : « Le bébé dans le four, ça a été fait par Israël, la maman éventrée, ça a été fait par Israël ! », ce qui lui a valu une plainte de l’Observatoire juif de France pour « apologie du terrorisme et provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » ? Que Sébastien Delogu, non content d'avoir brandi le drapeau palestinien dans l’Hémicycle, est allé s’en vanter sur la douteuse chaîne Al Jazeera pour en récolter les lauriers ? Carole Delga devrait donc faire semblant d’oublier que Rima Hassan l’a accusée d’appartenir à la « gauche coloniale » ? Glucksmann qu’une manifestation de Jeunes Insoumis, ce dimanche soir, l’a traité de complice d’assassinat ?

 

L'antisémitisme ne pèse pas lourd 

 

C’est bien ce que demande le Premier secrétaire du PS et député de Seine-et-Marne Olivier Faure, qui a appelé à une « coalition de la gauche » sur TF1, dès les résultats connus, piétinant aussitôt les votes de ceux, à gauche, qui avaient fait le choix du PS jugé plus « raisonnable » que LFI. Olivier Faure a participé, ce lundi, à une réunion avec Manuel Bompard, Fabien Roussel et Marine Tondelier au siège d'EELV.

Seule l’UEJF, Union des étudiants juifs de France, a tenté d'exprimer un désaccord, arborant une pancarte « On ne sauve pas la République avec des antisémites » devant le lieu de réunion. Gageons que leur happening ne servira absolument à rien. Embrassons-nous, Folleville, tout est oublié. Que vaut le combat contre l'antisémitisme à côté de la perspective de perdre un siège à l’Assemblée auquel on est accroché comme la bernique à son rocher ? Déjà, les projections de sièges, dans tous les médias, reconstituent la NUPES.

Ne manquerait plus que la droite continue de se laisser imposer ce barrage moral que la gauche ne s’applique surtout pas à elle-même. Mais avec la droite la plus bête du monde, tout est possible : déjà, Florence Portelli, vice-présidente des Républicains et maire de Taverny, affirme vigoureusement qu'elle ne s'alliera jamais avec le RN. On ne change pas une équipe qui perd.

 

[Mise à jour du 11/06/24 à 10h54]

Raphaël Glucksmann désavoue Aurore Lalucq, de son mouvement Place Publique, qui a signé le communiqué commun "Front Populaire" lundi soir et affirme : "Il n'y a pas, et il n'y aura pas d'accord avec LFI".

Éric Ciotti (LR) annonce envisager un accord avec le RN.

Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

65 commentaires

  1. Devant tant de trahison de revirement de lâcheté, il faut que les français confirment le rejet de tous nos cupides politiciens professionnels qui ne s’agitent que pour leurs partis leurs avantages et surement pas pour défendre le peuple et le pays. Oui c’est évident, nous avons la droite et la gauche les plus bêtes du monde. Oui, nous aspirons au renouveau de toute cette caste de nantis corrompus incompétents. Oui nous voulons bouleverser tout leur système de corruption de magouilles de mensonges de compromission cupide. Vive Reconquête et Marion Marechal… Elle seule veut nous défendre nous rendre nos droits et imposer des devoirs aux autres.

  2. Très bien vu ! Essentiel. Mais pendant ce temps là … La Droite la plus bête du monde est en marche. Au plus grand bonheur du Grand Marcheur. Marion Maréchal, belle, intelligente, lucide veut faire l’union. L’union indispensable, capitale sans la quelle RIEN ne pourra se faire. Elle veut la faire avec TOUT LE MONDE et en acceptant lucidement les rapports de force et la primauté légitime du RN et de sa victoire. Ciotti, en dépit des attaques honteuses de tous ces LR qui se refugieront chez Macron, tient bon et lui aussi veut cette union. Marion est sur le point de faire l’accord entre RN et RECONQUETE et au dernier moment le RN balance des conditions vexantes et inacceptables qui interdisent tout accord. C’est LAMENTABLE. Mais à long terme, c’est peut être mieux. Car Le RN va devoir affronter seul une REDIABOLISATION dont il n’a pas idée. Tous lui tomberont sur le dos, syndicats, associations, ONG, juges, médias, show-biz, Bruxelles, les GAFAM, les chapeaux à plumes de LR, etc. Et il se cassera les dents dans une cohabitation sans issue pour lui.

  3. Ces islamo gauchistes ne renoncent pas à leur détermination de démolir la France.
    C’est pourquoi (en dépit de toute autre considération) je dis BRAVO à Eric CIOTTI et à RAPh.GLUCKSMANN ,pour leurs courageuses déclarations.

  4. Il serait, pourtant, tellement utile de rappeler à cette cette engeance qu’elle soutient sans réserve une organisation, le hamas, qui a commis deux Oradour sur Glane en une demie journée seulement, faisant ainsi, en Israël un 7 octobre, mieux que la Division Das Reich en Haute Vienne un 10 juin.
    Est-ce si difficile à dire à une Rousseau, un Mélenchon, un Faure, un Glucksmann ?

  5. Cette gauche très gauche se fout royalement de la France. Pour beaucoup c’est la gamelle pour d’ autres le plaisir de la bordelisation .
    On va se retrouver comme en 2002 avec une nuée de manifestants bras dessus bras dessous pour les uns, avec du plus jamais ça, halte à l’ extrême droite, bref les slogans de caniveaux et pour d’autres les blacks bloks et les racailles l’ opportunité de toit casser et voler.
    Tout ça fera le jeu de Macron lequel, si moi j’y pense, lui aussi. Ainsi il se fera mousser pour faire croire au peuple qu’il est la voix de la sagesse et des solutions oubliant ses 7 années de gouvernance de théâtre qui a plongé la France là où elle se trouve aujourd’hui. Alors ne nous y trompons pas plus que jamais il faudra voter utile comme pour les européennes. Petit détail dans le bureau de vote où j’ai voté il manquait 18 bulletins de vote sur 38 et pas des moindres, à 10h00 dimanche matin.

  6. Au XIXème siècle être encore témoin de ce genre de sketch me laisse pantois ….le 9/06/24 19h59 ils s’entre-déchirent, s’insultent la bave aux lèvres … 2 minutes plus tard, 20h01 , ils s’appellent «  mes chers amis «  Et en même temps , vu le public auquel ils s’adressent , on comprend mieux

  7. Mon Dieu, ils sont écoeurants ces gauchistes, gauchistes racistes, antisémites, fachos, haineux, c’est à vomir une telle alliance. Eux qui traitent les mal pensants de nazis, il me semble que le nazisme c’était la gauche. Est-ce que je me trompe ? C’était bien la gauche, non ?

  8. Notre Auguste chef d’état doit commencer a se frotter les mains si demain la gauche arrive au pouvoir comme ce fut le cas avec Chirac, lui qui se dit de gauche n’aura aucun préjugé pour venir piller les économies de la France qui travaille , a travaillé dans l’espoir de léguer a ses enfants du bien .

    • ou tout simplement pour pouvoir se payer une EHPAD en fin de vie à moins qu’on les euthanasie pour aller plus vite. N’oubliez pas que l’euthanasie rapporte à l’État tant en impôts sur l’héritage qu’en moins à payer pour que les personnes âgées vivent, mangent, etc.

  9. « appel à l’Union des gauches signé par 350 personnalités du monde politique, intellectuel, militant et artistique ».
    Tous ces parasites qui viennent manger au râtelier alimenté par ceux sur lequel ils crachent. Ces gens qui n’aiment les racisés que pour garder leurs enfants ou les livrer à 2 heures du matin.

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois