Dans la soirée du 19 au 20 septembre, à Anzin, dans le Nord, un policier a été « sérieusement blessé » après avoir été percuté lors d’un refus d’obtempérer, selon des sources policières citées par La Voix du Nord.

Il prend le rond-point à contresens et percute le policier

Selon la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Nord, les douanes ont voulu contrôler un véhicule, lundi soir, vers 23 h 30, mais le conducteur ne s’est pas arrêté et il a été pris en chasse. Selon les témoins, à l’issue de la course-poursuite, le fonctionnaire de âgé d’une cinquantaine d’années aurait été percuté par une Audi (La Voix du Nord).

La a alors pris position dans un rond-point d’Arzin, dans l’agglomération de Valenciennes, en déployant une herse afin de stopper le véhicule. Mais celui-ci a pris « le rond-point à contresens » et percuté le policier avant de « finir sa course dans un poteau », a indiqué la DDSP.

Le conducteur « voulait à tout prix fuir douane et police, quitte à tuer »

Le fonctionnaire renversé a été « sérieusement blessé aux jambes », selon une source policière. Ses collègues seraient, eux, « extrêmement choqués », selon une source syndicale. Matthieu Valet, porte-parole du Syndicat indépendant des commissaires de police, donne des précisions sur Twitter. Le délinquant, âgé de 29 ans, a été interpellé et placé en garde à vue. Il « transportait de l’héroïne » et « voulait à tout prix fuir douane et police, quitte à tuer ».

En 2022, deux gendarmes ont été « sérieusement blessés » lors d’un refus d’obtempérer, fin août, dans la Creuse. En février, une policière avait été « gravement blessée » à Lille, percutée par un automobiliste. Le dernier policier remonte à août 2020, dans la Sarthe, rappelle Le Parisien.

2444 vues

20 septembre 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter