Le FC Barcelone, s’est qualifié pour la finale de la Supercopa, la Supercoupe d’Espagne, le 13 janvier. Le club de barcelonais a réussi à valider son ticket pour la finale après une séance de tirs aux buts, face à la Real Sociedad. L’un de ses joueurs, le Français Ousmane Dembélé, s’est tristement illustré sur le terrain en proférant une grave insulte envers les arbitres.

« Un bien mauvais comportement »

Si s’est signalé en manquant de manière assez maladroite un tir au but, c’est un autre Français du Barça, Ousmane Dembélé, qui s’est fait remarquer sur le terrain par « un bien mauvais comportement », relate 90MIN.

Sur le plan purement sportif, l’ français de 23 ans, aligné d’entrée en l’absence de Lionel Messi, s’est montré « trop brouillon dans le dernier geste » et a raté, notamment, deux occasions de donner l’avantage à son équipe, lors des prolongations.

Après une perte de balle liée à une action défensive d’un défenseur de la Real Sociedad, l’ailier, furieux contre l’arbitrage, « a lâché une énorme insulte » envers le corps arbitral : « Niquez vos mères les arbitres ! » Un dérapage qui n’a pas manqué de faire réagir sur les .

L’arbitre a laissé le jeu se poursuivre « malgré cette terrible insulte », mais cela ne veut pas dire que Dembélé s’en sort tranquillement. Il est probable que la commission de discipline se penche très bientôt sur ces propos inappropriés du Français. Il risquerait alors une très lourde sanction.

14 janvier 2021

À lire aussi

Mieux vaut en rire (ou pas) : Gérard Darmon, Anne Hidalgo, Ursula von der Leyen… et les autres

Chaque semaine, Boulevard Voltaire sélectionne dans l’actualité des infos insolites et ext…