Invité sur CNews, le président de Debout la France a préparé le terrain pour une éventuelle candidature aux prochaines élections présidentielles, sans toutefois se lancer officiellement dans la course.

Éviter un nouveau duel Macron-Le Pen

Objectif : barrer la route à . Et pour cela, est prêt à se rejeter dans le bain de la présidentielle pour 2022. Même s’il ne s’est pas encore déclaré officiellement, le président de Debout la France s’est exprimé sur la nécessité d’éviter un nouveau second tour Macron-Le Pen qui renverrait le Président cinq ans de plus à l’Élysée.
Nicolas Dupont-Aignan se pose en représentant d’une ligne « gaulliste, sociale et humaniste ». Une stratégie « de rassemblement », allant de l’électorat des Républicains à celui du Rassemblement national. Mais le président de Debout la France, contacté par nos soins, assure qu’« il ne s’agit pas d’une déclaration de candidature ».

Un sondage confortant

Rien d’officiel, donc, mais le candidat qui avait réussi à atteindre 5 %, en 2017, peut se satisfaire d’une progression dans les sondages. Dans le dernier sondage, Nicolas Dupont-Aignan est donné à 6 % d’intentions de vote pour les élections, ex aequo avec Bruno Retailleau, potentiel candidat Les Républicains. Pour déjouer les pronostics d’une finale Macron-Le Pen, on est encore loin. Le Président sortant est donné à 32 %, contre 27 % pour Marine Le Pen.

À lire aussi

Coronavirus : la Russie a trouvé un vaccin, annonce Vladimir Poutine

La Russie prévoit de commencer à vacciner le personnel médical durant ce mois d'août. …