Ministre des années Mitterrand, Roland Dumas est décédé

Brève breve

Roland Dumas est décédé ce 3 juillet à l’âge de 101 ans. Ancien résistant, socialiste, il fut plusieurs fois élu député puis, sous Mitterrand dont il était un proche, il fut ministre délégué aux Affaires européennes (1983-1984), porte-parole du gouvernement (1984), ministre des Relations extérieures (1984-1986), ministre des Affaires étrangères (1988-1993). Nommé président du Conseil constitutionnel, il en démissionna à cause de « l’affaire Dumas », qui sera rebaptisée « l’affaire Elf » (il sera blanchi en 2003).

Durant sa retraite, Roland Dumas a fait quelques déclarations jugées par certains « antisémites » ou « complotistes » et qui n’étaient sans doute que la marque d’un esprit libre. « Un avocat brillant et subtil, a noté Philippe Bilger. Un ministre des hautes et basses œuvres. Un homme délicieux dont j’ai pu apprécier la finesse, l’intelligence et l’urbanité. »

Vos commentaires

12 commentaires

  1. Qui avait dit François Mitterrand a deux avocats : Robert Badinter pour le droit et Roland Dumas pour le tordu »…?
    Et je rajoute : une pensée émue pour Christine Deviers-joncour qui lui aura permis, grâce aux bottines Berluti, d’être, peut-etre enterré en grandes pompes…

  2. Ooooh ! Quelle tristesse ! Un homme aussi honnête ! Ami d’un autre homme lui aussi tellement honnête !
    Comment remercier un tel homme dont lui et ses amis ont contribué à l’état de prospérité dans lequel nous voyons la France aujourd’hui ?
    La France vient de perdre un grand promoteur de l’artisanat de luxe en matière de souliers !

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois