[Micro-Boulevard] Pour ou contre une Europe fédérale ?

maxresdefault_720

Jeudi 25 avril 2024, Emmanuel Macron a prononcé un discours à la Sorbonne laissant présager un projet d'Europe fédérale. Deux jours plus tard, il a affirmé dans une interview qu'il souhaitait ouvrir le débat d'une Europe de la défense incluant l'arme atomique française. Le programme atomique français ayant été financé par nos impôts, BV est allé demander aux Français ce qu'ils pensent des projets de leur Président et ils ne mâchent pas leurs morts... sur Ursula von der Leyen !

Louis de Torcy
Louis de Torcy
Etudiant en école de journalisme

Vos commentaires

20 commentaires

  1. Nos amis Allemands ne sont pas assez amicaux pour leur faire don de notre dissuasion nucléaire. D’ailleurs, ils combattent notre nucléaire avec l’appui, entre autre, d’écologistes dont le financement gagnerait a être connu.

  2. L europe fédérale c est une utopie c est une immense escroquerie intellectuelle organisée par les politicards véreux au pouvoir Des langues différentes des cultures différentes ça ne peut pas faire une nation
    On en veut pas et surtout le régime totalitaire imposé par des gens qui ne sont pas elus

  3. En aucun cas La France dans un magmas tel que l’imagine le bâtard macron et son équipe de racailles qui forment le gouvernement. Je suis français, j’aime mon Pays et si je suis copain avec les autres peuples européens je n’ai aucune envie de et je n’ai pas de points commun avec les autres Pays de l’Europe sinon le fait que nous sommes sur le même continent. Si on regarde le découpage fait et voulu par le gugusse aujourd’hui expliquez moi la relation.entre un habitant d’un.village du Cantal ou du Puy-de-Dôme avec un habitant de la vallée du Rhône à plus forte raison avec un danois ou un Slovéne.. ce sont des relations on a entendu parler d’eux mais qu’avons nous de commun ????? Même le bâtard est la risée des autres peuples européens lui qui se voudrait être un leader européen

  4. L’UE se comporte comme une dictature parce que les dirigeants nationaux sont faibles à part quelques uns …

  5. L’opinion des Français? Quelle importance? Du même niveau d’élégance que la maire de Paris qui en a ras la casquette des « peine -à-jouir » qui ne la suivent pas, Macron « emmerde » ceux qui le désapprouvent. « On fera ce qu’on a dit, na!  » Cela promet…

  6. La démocratie ne sera pas renforcée dans une europe fédéraliste mais plutôt diluée . Comme le disent parfaitement les gens interrogés , l’Europe est faite de peuples complètement différents , je dirais même que sans le venin islamiste, et avec un minimum de désir d’assimilation aux français , de la part de certains maghrébins , africains ou Libanais francophones , ils nous sont plus proches que des espagnols ou des autrichiens qui ont eux mêmes une culture forte qui leurs a constitué l’identité qui leur est propre . Les EU fédéralistes ont une histoire totalement différente puisqu’ils devaient et doivent toujours se plier à une même constitution quel que soit leur pays d’origine , c’est un peu le contrat qui est imposé au candidat à vivre aux EU et il est facile, pour eux de l’intégrer puisqu’à nouveau monde correspond une nouvelle vie .
    La France a la particularité d’avoir réussi à créer une seule constitution pour des populations aussi différentes que les bretons et les occitans . La question est de savoir si le modèle de l’UE vaut mieux que notre propre modèle qui a déjà fait ses preuves, malgré tout et parfois dans la douleur . Je ne crois pas, parce que le bilan est déjà lourd avec cette adhésion à l’UE d’abandon de tout ce qui faisait de nous une grande puissance et un modèle bien plus crédible dans le monde entier que celui d’une UE à la remorque des EU .

  7. Si Ma&cron propose à l’Europe de lui fournir notre arme nucléaire c’est avant toute chose pour obtenir les faveurs de toute cette bande technocrates qui encombre les bureaux de cette commission . Macron ne pense qu’à son propre avenir sans s’occuper de la France et des français ..
    Mais attention , il à mis sept ans pour détruire la France, combien de temps va-t-il lui falloir pour détruire l’ Europe ???

  8. Cette Europe Fédérale est devenue la soupe à la grimace depuis 2005 c’est devenu compliqué et surtout ingérable nous n’avons pas vocation à devenir les états Unis Européens

    • Tout à fait, je suis nationaliste, française avant tout et m…. à l’Europe. Nous n’avons jamais voté pour l’entrée dans ce machin, mais à quoi servent les élections ? à garder l’espoir…

  9. Devant tant de nuisances de l’u.e., on en redemande ou l’on fiche le camp ? On reste soumis et victime, ou on retrouve notre liberté d’adulte ?
    A vous de choisir le 9 juin prochain, car on aura les conséquences de nos votes.

  10. Une autre Europe aurait pu être une bonne chose, à condition, qu’elle ne soit pas inféodée aux USA et donc mondialiste Le seul pays de l’Europe « historique » à faire de la résistance à cela, c’était la France, donc il fallait à tout prix la briser, chose pour laquelle Macron a été mandaté par l' »oncle Sam », pour en venir à bout. Quoi de mieux pour y parvenir que de ruiner un pays « quoi qu’il en coute »!……..

    • Je pense que vous avez raison. Dans son prochain combat contre la Chine, les USA ont besoin de troupe. C’est aussi pour cette raison qu’ils poussent à un élargissement de l’Europe sans limite. Il faut résister à ce projet d’Europe fédérale.

  11. Macron prêche uniquement pour sa paroisse se voyant président de l’ Europe. Cette vision utopique de fédéralisme des nations européennes est un danger mortel pour la souveraineté nationale. Nous n’ en voulons pas tout comme de Macron nous n’ en voulons plus.

  12. Le Rafale n’est pas trop mal réussi. Qui , en Europe en a acheté ? Souvenez-vous du marché des f16 qui ont remplacé les starfighters. Qui a acheté les mirages 2000?alors, cette Europe qui nous coûte 10 milliards par an et un envahissement inexorable à cause des juges, on en veut plus

    • On n’en veut plus, en effet. Pour ça et pour tout le reste, l’union européenne supranationale est une machine à exploiter les peuples au profits des multimilliardaires mondialistes (comme tout ce qui est supranational, si l’on y réfléchit, car ce sont des nations et elles seules qui protègent les peuples).
      Elle tourne à plein régime parce qu’on le veut bien.

    • Difficile de quitter cette Europe malade avec un cancer généralisé. Premier problème la monnaie, avec un « nouveau franc », mais à quelle parité, et donc une dette à quel montant ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois