Ce 31 décembre, la mobilisation des forces de sera renforcée pour faire appliquer le respect du en pleine épidémie de Covid-19 et éviter les traditionnels débordements de la .

Thooris réagit au micro de Boulevard et dénonce « une absence de réponse pénale » qui nuit au travail des forces de l’ordre.

31 décembre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Michel Thooris : « Cette hécatombe chez les policiers n’est plus acceptable, on les envoie au carton et, derrière, la Justice ne fait rien ! »

Le 5 mai, un policier a été abattu par un dealer lors l’un d’un contrôle anti-…