Audio - Editoriaux - Entretiens - Polémiques - Société - 13 septembre 2019

Michel Thooris : « À Sevran, le policier a suivi la procédure d’interpellation, il devrait être félicité et non suspendu ! »

En Seine-Saint-Denis, à Sevran, l’interpellation musclée d’un médiateur de la ville par un gardien de la paix a été filmée par un voisin puis diffusée sur les réseaux sociaux. Dans un premier temps, la suspension du policier a été annoncée, puis sa réintégration.

Explications de Michel Thooris au micro de Boulevard Voltaire.

Michel Thooris : « Ces incidents criminels sont commandités par des réseaux de narcotrafiquants pour asseoir leur autorité sur les quartiers »

Michel Thooris : « Malheureusement, il fallait s’y attendre ; il y a une telle montée des fractures au sein de la communauté nationale… »

Michel Thooris : « Dans les zones de non-droit, la plupart du temps les policiers évitent les contrôles sur des femmes voilées »

Michel Thooris, sur l’attaque à la préfecture de police de Paris : « Après plus de 50 suicides de policiers, cette terrible affaire endeuille encore la police »

Michel Thooris : « Jean-Luc Mélenchon vomit sur la police pour attaquer Christophe Castaner »

Michel Thooris : « À Sevran, le policier a suivi la procédure d’interpellation, il devrait être félicité et non suspendu ! »

Michel Thooris : « Il y a la volonté de blesser gravement ou de tuer des policiers… Malheureusement, silence radio du côté des politiciens ! »

Michel Thooris : « Des lobbies mettent la pression sur la police pour assurer l’impunité des dealers »

Michel Thooris : « Pour attaquer Christophe Castaner, on attaque la police nationale. Il faut qu’il en tire les conséquences. »

Michel Thooris : « Systématiquement, vous avez de la racaille qui profite de ces événements sportifs pour casser, agresser, piller »

Michel Thooris : “Une fois de plus, on paie les pots cassés de notre générosité, de notre sens de l’accueil !”

Michel Thooris : « 1er mai : le nombre de blessés chez les force de l’ordre prouve l’incompétence de l’exécutif »

À lire aussi

Michel Thooris : « Ces incidents criminels sont commandités par des réseaux de narcotrafiquants pour asseoir leur autorité sur les quartiers »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleBéziers, Mantes-la-Jolie, Chanteloup-les-Vigne…