Certains s’étonneront peut-être que Marine Le Pen n’ait finalement que très peu parlé d’immigration dans son meeting d’Avignon, ce jeudi 14 avril. Un meeting qui a réuni 4.000 personnes, venues principalement du grand sud de la France. Grande déception pour Libération qui, si l’on en croit l’article-tract anti-RN rendant compte de ce meeting, voit dans la foule des militants, non pas des nains partout, mais des racistes partout. Déception, donc, car la candidate n’a prononcé le mot « immigration » que trois fois dans son discours ! Certains diront qu’elle veut mettre le sujet sous le tapis, à dix jours du second tour. Ce serait stupide, alors que la majorité des Français est favorable à ce qu’on mette un frein, pour ne pas dire plus, à l’immigration. C’est oublier qu’une campagne est un tout et que chaque meeting est l’occasion de développer de nouvelles facettes d’un projet ou d’un programme. Au-delà des mesures programmatiques, que tout le monde peut trouver ici et là, le plus intéressant est de retirer du discours de la candidate sa vision pour la et sa manière de concevoir sa relation avec les Français, si elle est élue.

Mais d’abord, on ne résistera pas au plaisir de relever les quelques flèches que la candidate du Rassemblement national porta à son adversaire : « Ce Président qui refusa d’être candidat au premier tour pour n’être que Président et qui, au second, pense pouvoir n’être que candidat en oubliant qu’il est aussi candidat. » Évoquant « une certaine fébrilité » d’Emmanuel Macron, Marine Le Pen estime qu’il cherche à échapper au débat « en s’abîmant dans des propos injurieux ou des anathèmes télécommandés ». Allusion, sans doute, au porte-flingue Richard Ferrand qui déclarait, lors d'une matinale, cette semaine, que les propositions de Marine Le Pen sur les référendums, « c’est se foutre du monde ».

Et ce débat, essentiellement, quel est-il ? C’est le débat entre la vision mondialiste et la vision nationale. D’un côté, la « vision mondialiste d’Emmanuel Macron » qui « prône la dérégulation et asservit l’homme aux logiques économiques et comptables, aux lois du marché et de l’argent roi ». De l’autre, la vision nationale qui « défend la nation comme espace protecteur, qui postule que l’économie est au service des personnes et de la nation et non le contraire, que l’homme n’est pas seulement un agent économique, mais un être d’affection, de filiation et de transmission ». Des mots auxquels tous ceux qui sont attachés aux valeurs conservatrices, à la tradition comme vecteur de vie, devraient être sensibles.

Un combat que l’on pourrait qualifier de manichéen (« sempiternels éléments de langage manichéens » écrit Libé, comme si la « diabolisation du RN » ne portait pas en elle-même son lot de manichéisme !). Mais après tout, ce second tour est un duel, pas une triangulaire ! Ce combat, Marine Le Pen veut le mener contre une « caste qui nous gouverne avec arrogance… », contre « ce pouvoir de quelques-uns au bénéfice de quelques-uns, ce pouvoir de l’entre-soi », contre ce qu’elle qualifie, plus loin dans son discours, d’« oligarchie ». Une « oligarchie » qui « ne représente ni la compétence - elle a effondré l’école et l’hôpital public -, ni le sérieux, Emmanuel Macron laisse 600 milliards d’euros de à notre pays, ni la morale, les affaires politico-financières fond régulièrement la une des journaux ».

Si l’on ne devait retenir qu'une seule des mesures chocs, sur le plan social, annoncées par Marine Le Pen, si elle est élue, c’est celle-ci : « Je réintégrerai les 15.000 soignants expulsés comme des malpropres et je leur verserai les salaires dont ils ont été injustement privés, les jetant dans l’angoisse et le désespoir. » Une mesure qui s'oppose à celle d’Emmanuel Macron qui, le 12 avril, lors de son déplacement à Mulhouse, déclarait qu’il était favorable à cette réintégration des soignants non vaccinés « dès qu’on sera dans une phase endémique ». Donc, semble-t-il, pas demain. La fameuse « bienveillance », prônée en 2017 par un jeune candidat à la présidence de la République, a visiblement changé de camp !

3890 vues

15 avril 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

36 commentaires

  1. les derniers sondages donnent 51 % pour la Gauche de Macron et 49 % pour la Droite de MLP. Et ce n’est pas l’extrême droite, sinon on peut aussi dire que Macron c’est l’extrême gauche avec les confinements, les injections multiples, les territoires perdus de la République, les chiffres des insécurité, agressions, meurtres, viols, en inflation, et la dette comme jamais depuis des décennies…

  2. Je n’ai jamais autant souffert d’un Président de la République, et pourtant j’en ai connu 7 avant lui, et de Gauche, et des contraintes énormes à cause des grèves, des manifs, et de l’inflation, des salaires bloqués, etc…Si les français (toujours la Gauche) remettent ça, il faudra à nouveau rentrer dans sa grotte, et se dire, jusqu’où ça ira ? Et comprendre les abstentionnistes. La vraie Démocratie c’est : les Référendums (sans les annuler ensuite).

  3. Lorsque Macron a laissé Castaner éborgner et mutiler des manifestants (avant de s’en aller pratiquer le French kiss en boîte) c’était juste un élan de bienveillance.
    C’est à cause de cette bienveillance, utilisée aussi pour « emmerder les non-vaccinés », que nombre des électeurs ne lui en tiennent aucune rigueur. Bien au contraire.
    Cet homme et sa clique me donnent la nausée. Et ceux qui votent pour lui aussi.

  4. Ma Grand-mère, personne au bon sens paysan, savait que pour réussir sa mayonnaise, l’huile devait être ajoutée petit à petit, pour que « ça tienne ». Comment se fait-il que nos dirigeants n’aient pas compris qu’il en va de même pour l’immigration? Trop et trop vite, et la sauce rate!

  5. Seule mesure de salubrité Nationale : voter, non pas contre Macron cet individu abjecte, mais pour Marine LE PEN et son programme pour, enfin, un avenir pour notre France.

  6. Ce combat illustre l’enjeu. Il n’y a plus d’enjeu droite/gauche, mais un enjeu civilisationnel Nation/individualisme. avec Macron l’humain s’efface devant l’objectif et les profits des multinationales. Avec Le Pen, il reste encore d’humain dans son projet, un peu de liberté, d’identité..
    Le seul mot d’ordre est Tout Sauf Macron.

    1. Très bien dit : soyons plus intelligents que la Bête. Désormais utilisez votre énergie à
      téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage à EM

  7. Je suggère modestement à Marine le Pen d’imposer, pour le débat du 2ème tour, la règle du jeu suivante : chaque candidat, le jour du débat, apporte en direct 5 questions à poser, ainsi aucun risque qu’un « journaliste » ne communique les questions par avance à l’un des candidats.

    1. Très bien dit : soyons plus intelligents que la Bête. Désormais utilisez votre énergie à
      téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage à EM

  8. On se fout pas mal des soignants éloignés comme des pestiférés sans rémunération aucune lorsque l’on perçoit comme vous, môssieur le président, 20 000 € par mois pour faire de beau méprisant le peuple tel un petit marquis.

    1. Au lieu de vous lamenter utilisez votre énergie à téléphoner à tous ceux que vous
      connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage

  9. Marine Lepen pour qui je refusait de voter, représente aujourd’hui la FRANCE, ses propositions sont intelligentes et prennent en compte les FRANÇAIS. J’espère ne pas être déçu et je reste méfiant.
    Mais il faut absolument virer MACRON et sa caste. Au fait j’ai souri quand je lis les propos de Ferrand l’honnête homme, de Sarko l’Innocent etc. Une belle brochette d’escroc dont s’ ennorgueillit le Roi Macron. Français RÉVEILLEZ VOUS !

    1. Oui utilisez votre énergie à téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage à EM

  10. Espérons simplement que lors du débat télévisé à venir, elle n’oubliera pas de parler au moins un peu d’immigration, voire de grand remplacement.

    1. En parler c’est le piège à con que Macron attend pour enfermer MLP dans le rôle de la méchante, on sait tous que la maîtrise totale de l’immigration et l’expulsion de tous les clandestins, la lutte contre les islamistes sont sous-jacentes à son programme. Elle doit au contraire développer son programme pour le pouvoir d’achat, le domaine ou Macron est le plus faible voire hors sol.

      1. Très bien dit : soyons plus intelligents que la Bête. Désormais utilisez votre énergie à téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage à EM

  11. Pour gagner une élection présidentielle le politiquement correct et la modération sont de mises. Cette fois ci Marine le Pen est dans ce système face à un Macron président depuis cinq ans dont le quinquennat est désastreux et face au mépris incarné. Elle a donc toutes les cartes en main pour gagner l’éjection de ce pseudo monarque égocentrique.

    1. Bien mais désormais utilisez votre énergie à téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage à EM

  12. « Je réintégrerai les 15.000 soignants expulsés comme des malpropres et je leur verserai les salaires dont ils ont été injustement privés, les jetant dans l’angoisse et le désespoir. »
    rien que pour ca tout le monde devrait voté marine face cet ignoble et infame chose le seigneur de la triche emmanuel frodons
    « Quand la Divinité prépare des malheurs à un homme,elle lui enlève d’abord la raison. »

    euripide

    1. Très bien dit : soyons plus intelligents que la Bête. Désormais utilisez votre énergie à
      téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage à EM

  13. Priver des gens d’activité et de rémunération porte pénalement un nom, et venant d’un président, devrait le priver de toute protection statutaire !

    1. Un président conscient de la valeur de sa fonction c’est certain, mais pas un président icône d’une caste de bobos et autres profiteurs.

  14. La 5ème République est une oligarchie quoiqu’on en dise et ce n’est pas MLP qui changera le régime dans lequel nous vivons depuis 1958 élaboré par DEBRE pour De GAULLE. Il ne faudrait pas se retrouver comme dans les années 50 où tous les mois on changeait de gouvernement. Il faudra bien peser entre le dirigisme et la consultation permanente d’un peuple qui n’a aucune compétence dans les domaines économiques ou sociaux. Pas facile à diriger un pays fait de 70 millions d’individualités.

    1. Pas de défaitisme ni de hors sujet : soyons plus intelligents que la Bête.Désormais utilisez votre énergie à téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage à EM

  15. Bien dit. Les Français ont le choix entre 5 ans avec ce personnage méprisant, instable, pervers, vaniteux affairiste, antidémocratique, mondialiste et incompétent. Et une femme, mère, combative, dont le programme de salut public est social, national et démocrate, mais diffamée par l’extrême gauche. Quant à la bienveillance c »est soit un conseil rhétorique (Aristote) soit une vraie intention. Devinez pour qui ?

    1. macron président avec les soutiens d’envergure, sarko, melanchon, pecresse, jadot hidalgo hollande, et depuis ce matin delanoe, cela va être la fête au palais

  16. Macron est totalement dénué de bienveillance , ce n ‘est que la malveillance continuelle qui le caractérise et qui le motive , comme il l ‘ a démontré si souvent au cours de son mandat ;
    Il est plus que temps d ‘ en finir avec cette oligarchie odieuse et dangereuse , dénonçée avec raison par Marine , qui causera notre perte pour son seul profit .

    1. OUI ! utilisez votre énergie à téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage

  17. Le premier tour de cette élection a été truqué , impossible que Macron soit encore parmi les candidats pour le second tour .Opinion personnelle bien sur , mais je pense que comme pour Biden il y a eu de la triche .

    1. Ce jour, la presse se fait échos d’un nombre non négligeable d’irrégularités d’enregistrements comptables de résultats de votes détectés par une autorité de surveillance dont le nom m’échappe à l’instant…
      Cherchez l’erreur !
      De nouveau un rapt électoral…

    2. Au lieu de vous lamenter utilisez votre énergie à téléphoner à tous ceux que vous connaissez pour qu’ils en fassent autant : constituons une chaîne patriote et faisons barrage

    3. Pour les deux scrutins, on retrouve Mc Kinsey à la manœuvre. Coïncidence, sans doute, car la commission de surveillance ne s’est pas réveillée.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter