Un tag menaçant de les policiers et faisant référence au meurtre d’Éric Masson, le brigadier de policier abattu lors d’un contrôle anti-stups à le 5 mai dernier, a été découvert sur un mur à Lyon, le lundi 10 mai. Une enquête a été ouverte.

« Balle dans le front pour Éric Masson, prochaine cible => BST du 8e »

Ces menaces abjectes ont été écrites sur un mur à Lyon. Le tag a été découvert, ce lundi matin, par les policiers de l’arrondissement sur les murs de l’école Jean-Mermoz, rue Professeur-Ranvie, dans le 8e arrondissement. Une enquête a été ouverte afin de retrouver les auteurs de ces menaces de visant les policiers de la brigade spécialisée de terrain dépendante de la DDSP.

« Il s’agit de menaces graves et intolérables », a notamment réagi Thierry Suquet, le préfet délégué pour la et la sécurité.

Dans le 8e arrondissement, il y avait déjà eu une affaire concernant un tag visant le maire Olivier Berzane et le personnel de l’école Philippe-Delorme, les menaçant de décapitation. Les auteurs avaient été rapidement retrouvés, jugés et condamnés.

10 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.