Cette semaine a été marquée par des nuits d'émeutes urbaines à Limoges, à la suite d'une intervention de pompiers. Des pompiers agressés, tout comme les forces de l'ordre venues les protéger. Le maire LR était intervenu pour dénoncer un quartier tenu par des dealers et un gang mahorais.

Quatre interpellations

Ce vendredi, la police nationale de la Haute-Vienne a publié un communiqué sur Facebook détaillant son action et faisant état de quatre interpellations : « Une personne détenant des stupéfiants, par les effectifs de la CRS 8, un individu circulant en scooter refusant d’obtempérer et ayant percuté et blessé un policier de la Brigade anti-criminalité 87 et deux frères habitant le quartier du Val de l’Aurence". Parmi eux, "un jeune majeur de 21 ans, espoir du basket français rentrant des Etats-Unis et inconnu des services de police, qui a reconnu être auteur de jets de projectiles vers les policiers et un mineur de 17 ans, connu de la police et de la justice pour des faits criminels, qui reconnaissait avoir tenté de détruire une caméra de surveillance à coups de pierre. Ces deux derniers vont être déférés devant la justice aujourd’hui pour répondre de leur participation à ces évènement inacceptables.»

5693 vues

6 août 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter