Les économiques n’ont pas forcément que de mauvais effets pour les nations qui en sont les victimes. Prenez la Russie, par exemple, dont s’est retiré le géant McDonald’s depuis le début de la en Ukraine, le 24 février 2022, non sans avoir revendu l’ensemble de ses restaurants à l’homme d’affaires Alexander Govor.

Les amateurs de sandwichs mous ne sont pas lésés et au moins mangent-ils russe à 100 %. Évidemment, le nom de l’enseigne a changé, puisque désormais intitulée « Vkousno i totchka », soit « Délicieux, point final » dans la langue de Molière. Mercredi dernier, c’était jour d’inauguration. Cent vingt mille hamburgers auraient été vendus en moins de vingt-quatre heures… Cité par Capital, deux jours plus tard, Oleg Paroev, ancien PDG de McDonald’s et aujourd’hui directeur de cette nouvelle chaîne de fast-food, se réjouit : « Nous n’avons jamais vu un tel chiffre d’affaires quotidien depuis que McDonald’s est présent en Russie. » C’est-à-dire depuis 1990, quelques mois avant la chute de l’URSS, époque où le point de vente moscovite de la fameuse marque au clown était déjà le plus grand au monde.

Bref, si les Russes continuent de manger de plus en plus de hamburgers, c’est maintenant McDonald’s qui se fait de moins en moins d’argent. Comme quoi, si les embargos peuvent faire des malheureux, ce ne sont pas toujours ceux que l’on pourrait imaginer.

À en croire Les Échos du 29 août 2017, tel était déjà le cas en Russie, à l’époque des premières occidentales, quand l’Ukraine commençait à entrer dans une zone de turbulences : « Chacun le sait, la nature a horreur du vide et les producteurs russes se ne sont pas fait prier pour remplacer leurs concurrents étrangers mis hors course. Le ministre de l’Agriculture russe, Alexandre Tkatchev, affirme que les importations de produits étrangers ont été divisées par deux depuis 2014, permettant ainsi une augmentation de 11 % du secteur alimentaire en Russie. »

Mieux : « Producteurs de viandes, de produits laitiers et agriculteurs russes sont les premiers bénéficiaires de ces sanctions. La société Tcherkizovo, un des leaders russes dans le secteur de la viande et de la volaille, a vu ses parts de marché exploser, notamment sur le bœuf, qui est passé de 68 % à 82 %. Les producteurs de fromage ont augmenté leur production de plus de 20 % tandis que l’Union nationale des maraîchers annonce que la production de légumes a crû de l’ordre de 21 %. »

Si l’on résume, c’est l’arroseur arrosé. Hormis le fait qu’on puisse légitimement s’interroger sur le droit que s’arrogent certaines nations à en punir d’autres pour tel ou tel motif, on remarquera encore qu’il serait inconcevable de punir les punisseurs. Le bombardement de la en 1999 par les avions de l’OTAN ou l’invasion de l’ en 2003 par les USA, au plus strict mépris du droit international, n’auraient-ils pas, eux aussi, mérité quelques sanctions ? Poser la question, c’est évidemment y répondre.

4398 vues

24 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

26 commentaires

  1. Tcherzikovo voit ses ventes exploser, en viande Hallal? La réponse est elle dans la question ou dans l’absence de question?

  2. Sous la pression des USA et de l’UE, notre Mozart de la finance a demandé au président de Renault de retirer la marque de Russie. Pour le plus grand bonheur des Russes qui ont racheté l’ensemble pou un rouble symbolique ! Une destruction de nos intérêts nationaux. La stupidité de cette mesure fait que nos entreprises perdent des sommes colossales en investissements et qu’il leur sera impossible, de revenir sur le marché russe. En effet, la Russie se tourne vers les Chinois et les Indiens.

    1. Les Chinois achètent maintenant le pétrole aux Russes et nous le revendent… au grand bonheur des US qui sont en train de nous mettre à genoux en démolissant notre commerce et notre industrie. Avec en plus Ursula von der Leyen et ses accords secrets avec Pfizer pour l’achat des « vaccins ». Où va s’arrêter la corruption?

    2. encore une fois nous sommes en retard d’une guerre mais nous donnons des conseils au monde entier, comme le coq les pieds dans la merde nous continuons chanter

  3. Même si nombre de dirigeants, politiques en particulier mais pas seulement, ont un cerveau aussi intelligent et réactif qu’un pois-chiche, il ne faut jamais oublier que quand une entreprise quitte un pays, par obligation imposée et/ou par lâcheté, elle ne revient jamais. Le sanctionneur est in fine le seul sanctionné.

  4. où les effets inattendus des embargos…Rappelez vous en 1977, l’embargo sur les armes destinées à l’Afrique du Sud, en raison de la politique d’apartheid, qui a permis à ce pays de développer sa propre industrie d’armements!

  5. Comment peut-on encore dénigrer les russes et Poutine ? Notre classe politique et surtout nos media sont trop vassalisés à la mafia Soros et nous font passer des vessies pour des lanternes (comme disait ma grand-mère)

  6. les Russes prouvent que dans bien des domaines ,certains états peuvent vivre en autarcie ,je pense que la France (si elle subissait un embargo ) le pourrait , certes en faisant quelques sacrifices , sur notre façon de vivre , la Russie a du gaz et du pétrole en plus ..quant à Mc Do .me semble qu’en France ils se vantent d’utiliser des produits locaux , donc à quoi bon .juste a changer le nom de l’enseigne .(pour la pub ils s’en sont chargés )

    1. Quand on voit le nombre d’obèses aux US et maintenant en France et partout, on ne peut que se réjouir de l’exclusion de ces géants de la mal bouffe!!!

  7. Avec les russes et bravo la Russie . A bas les sanctions .. tant pis si je choque certains esprits très agressifs dans mon entourage …le mot Em…..R est à la mode ..le président l’ a dit .

    1. vraisemblablement que « certains esprits très agressifs dans mon entourage » n’ont jamais mis les pieds en Russie et eu l’occasion d’en connaître le peuple. Leurs certitudes de carton pâte vont en prendre un sérieux coup.

  8. Ce que les dirigeants occidentaux et spécialement européens ont déclenché, avec les sanctions contre la Russie, c’est la haute probabilité d’une régression économique pour nos pays, et l’inefficacité totale de ces sanctions contre Moscou. C’était prévisible. Il ne suffit pas de se poser en représentants du camp du Bien, pour l’emporter. L’inflation galopante associée à la régression économique ne fait que commencer. Et au plan géopolitique, on jette la Russie dans les bras de la Chine. Bravo.

    1. et dire que tout ça c’est pour faire allégeance à l’OTAN, et que beaucoup de français y croient, sans parler des autres peuples qui le rejoindront.

  9. Nous sommes dirigés par des as de l’économie à l’image du très intelligent Bruno Le maire. Bientôt nous remercierons Poutine d’avoir bloqué le mondialisme plutôt globalisme occidental à l’image US.
    C’est une vrai guère civilisationnelle.

  10. Comme le dit si bien Pierre Conesa, partout où l’Otan est allée apporter « la liberté » en détruisant tout sur son passage, les gens se sont mis à regretter l’époque où ils avaient de l’eau, de l’électricité, à manger et des hôpitaux pour les soigner.

  11. Emmanuel Le Maire et Bruno Macron devraient se congratuler et forcer l’UE à encore plus de sanctions contre la Russie, comme ça l’industrie agroalimentaire russe sera bénéficiaire à 100% et celle de l’UE (dont la France) souffrira encore plus ! Comme quoi nous sommes bien gouvernés par des branquignols.

    1. les Branquignols, eux, au moins nous faisaient rire…cette équipe est à pleurer!

  12. La dictature de l’UE ferait bien de revoir ses méthodes qui n’ont jamais apportés que malheur et que leur petits dirigeants certainement plus stupides que la moyenne analyser ce que toutes leurs mesures peuvent apporter comme misère dans les populations des pays adhérents. La Russie associée à la Chine et à l’Inde représente bien plus que la moitié de la population mondiale et n’en a que faire des petits dictateurs des pays membres dont l’intelligence semble être loin de la moyenne.

  13. Même si je dois en subir les conséquences des sanctions imbéciles imposées à la Russie, je dis bravo aux russes !

    1. Et ce n’est fini, les Russes ont de la ressources et des ressources et, ce qui ne gâche rien, ont appris, de force, à être travailleurs et inventifs.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter