La liste des lieux publics parisiens où le port du est obligatoire a été communiquée à la population le lundi 10 août. Oyez, oyez, braves gens ! Ici oui, là non, là-bas peut-être… En véritable annexe de la mairie de , le journal Le Monde a reporté sur une carte les rues interdites aux démasqués, les places, les impasses, les souterrains, etc. Après des heures de travail, le résultat est là, impeccable. Les traits en bleu indiquent les lieux où le promeneur à visage découvert devient un délinquant propagateur de Covid.

Le touriste qui, par mégarde, s’imagine qu’il s’agit d’un plan de métro est désappointé. Quatorze changements pour aller de Châtelet à République… C’est curieux, tout de même.

Sur les bords du canal Saint-Martin, BFM TV montre un tandem d’inspecteurs de sécurité de la ville de Paris qui accoste deux jeunes en train de se désaltérer. Petits canaillous ! À l’avenir, ici, vous devrez porter un masque… « Sauf s’ils consomment », dit l’un d’eux à la caméra. Ah. Changement de programme. La voix off de BFM TV indique que, dès la consommation terminée, ils devront se masquer. Une brigade de vérification des fonds de canettes sera mise en place. Gare aux tricheurs qui se promèneront avec un récipient vide !

Dans son grand effort d’assistance aux équipes d’, le journal Le Monde peine à comprendre les méandres des recommandations qui lui ont été fournies. « La carte impose le port du masque dans l’allée du Belvédère, qui traverse le parc de la Villette (19e arrondissement), alors que cette voie n’apparaît pas dans la liste, ainsi que dans toute la rue du Château-d’Eau (10e), qui n’apparaît que partiellement dans la liste ».

L’affaire se corse. Les journalistes du Monde donnent leur langue au chat. Les lecteurs décident d’emmener la carte en vacances pour tenter de résoudre l’énigme. Elle remplacera allègrement le recueil de mots fléchés sur la plage : « Donc, rue du Château-d’Eau, c’est obligatoire… heu… mais pas sur toute la longueur… Mettons jusqu’au n° 31, puis il faut peut-être le remettre à la hauteur du 72 ? »

Des zones demi-masque pourraient voir le jour. Des passages piétons pour virus… La mairie travaille le sujet.

Sur la plage, lassé par l’énigme insoluble, le vacancier a repris ses mots fléchés : « Créatrice d’usine à gaz, en sept lettres. Ça commence par un H et se termine par un O. »

« L’une était trop difficile, celle-là trop facile… Ras le bol, on rentre. »

11 août 2020

À lire aussi

Déjà un pied cassé pour Joe Biden

Les errances du médecin ne permettent pas, pour le moment, d'être affirmatif quant à la te…