Les grands rendez-vous de l’année 2024

JO2024

Vous avez aimé 2023 ? Vous allez adorer 2024. L’année s’annonce des plus chargées. Entre élections, compétitions sportives et grands procès médiatiques, il y en aura pour tous les goûts !

• Les Jeux olympiques de Paris 2024

Les Jeux auront lieu du 26 juillet au 11 août 2024. C’est bien évidemment l’événement le plus attendu de l’année. Le plus redouté, aussi. Un afflux prévu de 15 millions de touristes dans une ville déjà chaotique, à l’insécurité grandissante et aux réseaux de transport régulièrement saturés, ça promet. La cérémonie d’ouverture s’annonce tout particulièrement mémorable, avec ses embarcations sur la Seine, sa sécurisation impossible, ses menaces en tous genres. Un must.

• Des élections en Europe et aux États-Unis

Le dimanche 9 juin 2024, les citoyens européens sont appelés aux urnes. Ils auront à renouveler les députés qui les représentent au Parlement européen. En France, les électeurs auront le choix entre Jordan Bardella (RN), vraisemblablement François-Xavier Bellamy pour les LR, Marion Maréchal (Reconquête), Léon Deffontaines (PC), Marie Toussaint (EELV), Raphaël Glucksmann (Place publique), Florian Philippot (Les Patriotes) ou encore Manon Aubry (LFI), Hélène Thouy (Parti animaliste) et, bien entendu, la liste Renaissance dont on ignore, à ce jour, qui en prendra la tête. Selon toute vraisemblance, le camp macroniste devrait se prendre une déculottée, pendant que le bloc de droite pointerait aux alentours des 40 %.

Le 5 novembre 2024, ce sera au tour des Américains d’aller voter. Ils auront la lourde tâche d’élire leur nouveau président. À l’heure actuelle, Joe Biden et Donald Trump n’ont pas encore été officiellement investis par leurs partis mais semblent les mieux placés. On prend les mêmes et on recommence.

• Des procès très attendus

Sur le volet judiciaire, plusieurs procès de premier plan auront lieu en 2024. Les médias français ne manqueront pas de commenter les déboires de Donal Trump, qui comparaîtra devant les tribunaux au mois de mars pour ses tentatives d’inverser le résultat de l’élection de 2020.

En France, on connaîtra en février 2024 l’issue de l’affaire Bygmalion, dans laquelle Nicolas Sarkozy encourt un an d'emprisonnement avec sursis. L’ancien président de la République est rejugé en appel pour le dépassement de ses frais de campagne durant la présidentielle de 2012. Ses dépenses avaient atteint près de 43 millions d'euros, alors que le plafond légal était de 22,5 millions.

Le procès Samuel Paty fera également la une des journaux. Après les accusés mineurs - condamnés en novembre 2023 à des peines scandaleusement faibles -, ce sera au tour des mis en cause majeurs de répondre de leurs actes. On pense, notamment, au prédicateur islamiste fiché S Abdelhakim Sefrioui dont la fatwa lancée sur les réseaux sociaux contre le malheureux professeur avait mis le feu aux poudres et joué un rôle clef dans l’engrenage meurtrier.

Enfin, ce panorama 2024 serait incomplet sans une mention des quelques événements qui rythment désormais notre quotidien : des grèves et des manifestations à foison, des émeutes urbaines successives à la mort de petits anges ayant refusé d’obtempérer, des attentats et des tentatives d’attentats islamistes commis par des « déséquilibrés »... En résumé : on ne va pas s’ennuyer, cette année !

Jean Kast
Jean Kast
Journaliste indépendant, culture et société

Vos commentaires

8 commentaires

  1. Sic dixit l’ auteur de l’ article « On prend les mêmes et on recommence « Je ne suis pas tout à fait d’ accord ,Trump ne ressemblant qu’ à lui-même!
    Faut-il rappeler que pendant sa mandature ,il ne fit pas une seule guerre mais au contraire réconcilia des ennemis politiques de longue date ,grâce à son génie de la communication!

  2. Trump a tenté d’inverser le résultat des élections maintenant. J’ai raté un épisode mais selon moi il a contesté le résultat des élections, nuance.

  3. Et oui ! La vie est un éternel recommencement. Mais comme a dit Darmanin, parlant de la Saint Sylvestre », d’une nuit plutôt calme » : ‘Tout va bien se passer » !!

  4. J’ai hâte aux jeux olympiques rien que pour rigoler, encore un fiasco en perspective. La facture sera une fois de plus pour les Français, et elle sera salée.

  5. Entre ne pas s’ennuyer et subir encore cette équipe d’incapables je préfèrerai m’ennuyer . Quand on croit avoir atteint le pire Macron et ses amis nous prouvent que non , nous subissons sans relâche des attaques de partout : du gouvernement et des racailles qu’il chérit tant . Pauvre de nous les prochaines années vont être très dures pour le peuple français .

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois