La peine de François Hollande est grande. Son Théo, LE Théo à son pépère auprès de qui il s'était précipité à l'hôpital après les violence policières qu'il avait subies, est aujourd'hui poursuivi pour escroquerie en bande organisée. Mais qu'a-t-il fait qui lui vaille cette haine de la part de l'institution judiciaire ? Dans quel lit repose-t-il ?

Après avoir essuyé ses lunettes chargées de larmes, l'ex-Président normal a lu dans la presse la liste des charges retenues contre celui qui avait remplacé Leonarda avec tant de brio. 678.000 euros d'aides publiques détournées au profit d'une association dont l'un des frères dudit protégé était le gestionnaire. Huit membres de la soupçonnés d'avoir bénéficié de rétributions (170.000 euros) en échange d'une remarquable absence de prestation, dont une prime de 52.000 euros versée à Théo pour sa large contribution au vide intégral de l'ensemble.

Comment profiter de la culpabilité des gouvernants pétris d'antiracisme. Par ici la monnaie ! Les quartiers sensibles d'Aulnay allaient retrouver calme et tranquillité grâce à cette structure créée pour « des actions de prévention et de médiations au sein des quartiers ». De la profession de foi ronflante comme aime à en entendre le Bisounours aux manettes. La noblesse de la mission méritait de couvrir d'or ces valeureux pacificateurs de banlieues. Une quarantaine d'emplois allaient éclore ce cette entreprise philanthropique. Les bobos technocrates roucoulaient d'aise dans leur pigeonnier.

En 2016, l'inspection du travail constate que l'activité de la mal nommée « Aulnay Events » s'est bornée à organiser des matchs de football. S'ensuivent enquête et signalements. Outre son élan footballistique, la nébuleuse familiale comprend la société « Essence de la réussite » qui prône « un retour à l' véritable ». En Porsche Cayenne, de préférence ?

En Juin 2018, le compte est bon. Le parquet de Bobigny, qui estime en avoir assez vu, ouvre une information contre X pour escroquerie en bande organisée. Les frères Luhaka Mickaël, Grégory et Théodore sont placés en garde à vue. À Tulle, François Hollande se saisit de sa guitare et chante les portes du pénitencier. Il sera le troubadour de la génération socialiste désenchantée.

Début du procès devant le tribunal de Bobigny le 16 février. Trois jours consacrés à l'examen de l'association des trois frères, « Les Inconnus » du 93. Au bas des marches, François Hollande et sa mélopée du routard de la compassion. Une pièce pour manger... son chapeau ! À votre bon cœur, m'sieurs-dames !

8360 vues

16 février 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

62 commentaires

  1. L’étrange promptitude de nos dirigeants à voler au secours des « victimes » du moment qu’elles sont issues de la diversité est suspecte… Cette précipitation est incongrue et ne fait pas honneur à ceux qui la pratiquent de façon aussi grotesque. Et Hollande n’est pas le seul à se laissent aller à cette vile soumission !

  2. Hollande et son Théo victime d’une malencontreuse matraque. Macron et son Spiderman malien allant décrocher un enfant de 3 ans suspendu à un balcon. Où l’on a pu constater l’appétence de nos deux derniers présidents pour l’héroïsme improbable d’individus roublards à souhait qui ont peu ou prou réussi leur coup en soutirant qui, des espèces sonnantes et trébuchantes, qui, une carte d’identité et une médaille totalement imméritées. Quelle déchéance.

  3. La Cour des Comptes nous demande d’économiser 15 milliards par an (seo de ma part) Une première étape, facile à atteindre, serait l’arrêt pur et simple de toutes subventions à des organisations qui assurent aux immigrés chômeurs des possibilités d’activité délinquantes.
    Un corps d’inspecteurs du Ministère du Travail spécialement formés à cet effet , pourrait défendre l’interêt général. Chiche !! (prévoir bien sur la protection de ces démineurs sociaux)

Les commentaires sont fermés.