Nous étions sans nouvelles de depuis de longues semaines. Pas une carte postale, pas une seule déclaration abracadabrantesque à se mettre sous la dent. Le volet « divertissement » de La République en marche avait perdu l’une de ses pièces maîtresses.

Après avoir abandonné son numéro de porte-parole sur conseil de son directeur artistique, la jeune femme avait été mutée sur le département « recherche de talents » pour LREM. Officine pompeusement intitulée « Commission nationale des talents ». Emmanuel avait bien conscience qu’il pouvait dénicher des curiosités, quelque hurluberlu qui viendrait renforcer l’incongruité du mouvement.

Face à l’impossibilité de trouver des personnalités encore plus inadaptées à l’exercice du pouvoir politique, jette l’éponge et s’oriente, désormais, vers le secteur privé. Abracada… coup de baguette magique, Adecco, numéro 1 mondial du travail temporaire, embauche l’ex-porte-parole et la nomme en charge « des affaires publiques, du juridique, de la communication et des solutions emploi ».

Dès son entrée en fonction, l’ensemble de la direction part en vacances. Car Sibeth sera sur tous les fronts. Sans doute en charge du service comptable dans quelques mois, de la gestion du parc automobile, des investissements, la maintenance, animation de la cafétéria, service achats, cuisine… Adecco a trouvé sa fée du logis. Représentante de la firme en France et à l’étranger, elle-même remplaçante de s’il venait à tomber en disgrâce…

Un cumul de compétences qui échappe désormais à La République en marche. Dans les couloirs des ministères et de l’Élysée, chacun de s’exclamer : « Elle savait faire tout ça ? » Un conseiller accourt dans le bureau d’Emmanuel Macron : « Comment avez-vous pu vous séparer d’un tel prodige ? Regardez, elle sait tout faire : les solutions emploi, les affaires publiques, la communication, le juridique, la cuisine, la couture… »

Après cette embauche révélatrice de talents multiples, la question centrale qui préoccupe les rescapés du mouvement en marche est : « Comment la faire revenir ? » Quelle stratégie ? Quel appât ? Quelle promesse mirifique ? Peut-être un coiffeur personnel ? Deuxième dame ?

Selon des sources plus ou moins informées, il pourrait être proposé à la regrettée porte-parole un poste de ministre de l’Emploi et de la Prestidigitation. Il y a des talents qu’il ne faut pas laisser passer.

15 janvier 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.