Sud-Ouest, dans le Sud-Ouest, c'est une tradition. Chez moi, le journal faisait presque partie de la famille, des meubles. J'y ai, sinon appris à lire, du moins à observer la vie du monde par la lorgnette de la PQR, comme on dit aujourd'hui. Et puis, dans le Grand Sud-Ouest, le journal était un marqueur, face à la célèbre Dépêche du Midi. Le titre de la Baylet vous faisait pencher vers Toulouse et la gauche quand celui des Lemoine vous classait girondin et plus « chabaniste ». Mais cela, c'était avant. Avant que le formatage idéologique de la gauche n'investisse la quasi-totalité des rédactions de la PQR dont la ligne éditoriale est homogène. Aujourd'hui, avec cette ligne et d'énormes subventions publiques qui ne l'empêchent pourtant pas d'être régulièrement en difficulté financière, Sud-Ouest est, par sa diffusion, le deuxième quotidien régional français, (loin) derrière Ouest-France.

En ces lendemains de Noël, le journal publie en double-page son agenda de l'année. Y figurent les dates des vacances, des grands événements sportifs, du jubilé de la reine d'Angleterre. Et tout cela est très bien. Très bien, aussi, les dates de l'élection présidentielle. Viennent ensuite des dates absolument incontournables comme celles du festival Rock en Seine ou de la Journée mondiale du climat ...que les paysans de la Garonne attendent chaque année avec impatience.

Un calendrier parfaitement inclusif. Tellement inclusif qu'il vous signale le Nouvel An chinois et le début du ramadan. Mais aucune fête chrétienne, ni Noël, ni Pâques. Rien.

Cet effacement - remplacement ? - a fait réagir sur les réseaux sociaux. Comme Jimmy Bourlieux, secrétaire général du groupe au conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

L'info a été reprise par Français de Souche, le site alternatif bordelais Infos Bordeaux ou encore par Gilbert Collard.

 

Mais dans cette arène démocratique des réseaux sociaux, il s'est trouvé une certaine « Voix populaire » pour justifier les choix du quotidien et réagir à la dénonciation de Gilbert Collard : « Ils ont juste mis les choses qu’on ne trouve pas sur un calendrier classique pour éviter de faire doublon en faite (sic). Et c’est juste logique ! Vous n’avez vraiment rien à faire à part chercher la petite bébête ?! »

Sud-Ouest sera sans doute ravi par ce soutien un petit peu... bébête !

Le devise du journal était pourtant belle : « Les faits sont sacrés, les commentaires sont libres. » Mais le est visiblement, pour Sud-Ouest, un fait plus sacré que les fêtes chrétiennes, qui ne sont pour lui ni sacrées, ni même un fait...

27 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 11 votes
Votre avis ?
90 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires