Laurent Nuñez contre les adorateurs du régime de Vichy

Nous avons eu droit aux factieux, aux séditieux, aux émeutiers, aux chemises brunes. Voici, maintenant, les adorateurs du régime de Vichy. Répondant à l’opposition virulente du député UDI Charles de Courson à la loi anti-casseurs, évoquée ici même, il y a deux jours, le secrétaire d’État à l’Intérieur, Laurent Nuñez, a expliqué doctement au micro de RTL, vendredi matin, que le député de la Marne ne comprend pas ce qui se passe actuellement dans notre pays. “Cette loi vise à écarter les adorateurs du régime de Vichy.”

Dans la série « Des vessies pour des lanternes », on atteint des sommets. Ce qui a fait bondir l’avocat Gilles-William Goldnadel, bien connu des lecteurs de Boulevard Voltaire et pas spécialement adorateur dudit régime : “Il y avait longtemps qu’on ne nous avait pas fait avaler notre petite pastille de Vichy.” Un peu confus dans ses propos, Nuñez ajoute : “C’est plutôt dans ce sens-là, je veux dire, la référence au régime de Vichy.” Et pour les adorateurs du régime de Staline ou de Castro, pendant que nous y sommes, on fait quoi ? Et la béquille de Castaner d’insister lourdement : “Nous avons aussi des adorateurs du régime de Vichy qui sont parmi les casseurs.” S’il nous dit qu’il y a des adorateurs du régime de Vichy parmi les casseurs, c’est que c’est vrai. M. Nuñez est un homme bien informé, qui ne dit pas n’importe quoi. La preuve, la semaine dernière, après que le gilet jaune Jérôme Rodrigues avait été blessé à l’œil, il affirmait qu’“il n’avait aucun élément qui” lui permettait “de dire qu’il y a eu usage du lanceur de balle de défense à cet endroit-là et qui aurait touché monsieur Rodrigues”, précisant, très pro, que “les 32 tirs ont été filmés, y compris les 18 qui ont eu lieu à la Bastille et à ce moment-là, nous n’avons pas de tir de lanceur de balle de défense”. Bon, en fin de semaine, on apprenait qu’un policier avait reconnu, dans un rapport, avoir fait usage du LBD sur un manifestant qui jetait des projectiles sur les policiers, mais pas sur Jérôme Rodrigues. Déclaration qui venait sérieusement contredire les propos très affirmatifs du secrétaire d’État.

Donc, des adorateurs du régime de Vichy. Et les 1.200 Black Blocs du 1er mai 2018, c’est des adorateurs du régime de quoi ? Cela dit, nous avons bien le député de Vaucluse Adrien Morenas, dont l’ignorance crasse fait peine à voir, qui voit en quelque sorte dans les Scouts unitaires de France de la graine de fachos. Il faudrait, du reste, qu’il en parle à son collègue et néanmoins président de groupe à l’Assemblée, le délicieux Gilles Le Gendre. Cet ancien de Sainte-Croix de Neuilly n’est autre que le frère d’Olivier Le Gendre (1950-2014), l’un des fondateurs desdits Scouts unitaires de France. Pendant qu’il y est, il pourrait même le faire auditionner par la commission parlementaire chargée d’étudier les groupuscules d’extrême droite !

Certaine voit des nains partout, Emmanuel Macron la main de Poutine dans la culotte de chaque gilet jaune et Nuñez des adorateurs du régime de Vichy dans les casseurs. On a envie de leur demander si c’est de la bonne. On ne saurait trop leur recommander de prendre leurs pastilles… de Vichy.

À lire aussi

Années 80 : pas que Nathalie Loiseau à fréquenter « l’extrême droite »…

La mémoire, c’est comme le concours d’entrée à l’ENA : sélectif. …