Dans son édition du 8 janvier, le Journal du dimanche dévoile une note des renseignements territoriaux s’inquiétant de l’influence des sur le conseil municipal de (Drôme). Autorisés en France, les , sous couverts de francisation et de normalisation, prônent une vision conservatrice de l’islam. Dans le viseur des renseignements territoriaux, , conseiller municipal de Valence, est soupçonné de proximité avec l’islam radical, bien implanté dans cette ville.

Un conseil municipal sous influence

Cela fait-il de une plaque tournante de l’islam radical dans le département ? C’est, en tout cas, ce que laisse penser une note des services de renseignement rédigée, l’été dernier, à destination de la préfète de la Drôme et dévoilée, ce week-end, par le JDD. Dans ce document de douze pages intitulé « Radicalisation – Adem Benchelloug – élu municipal et communautaire – Frères musulmans », les renseignements territoriaux détaillent les liens présumés entre le jeune élu municipal et la mouvance islamiste de Valence. Cette note brosse le portrait d’un conseiller « formaté théologiquement depuis 2012 au sein […] des associations L’Ouverture et l’institut La Plume, incontournables de la formation théologique frériste dans le département. » S’il continue d’afficher des « gages d’attachement à la République », cet élu de 32 ans « applique en réalité tous les préceptes de la cause religieuse fondamentaliste », notent les services de renseignement. Et d’ajouter qu’Adem Benchelloug « apparaît comme le pur produit des incubateurs fréristes locaux ». Au-delà de son parcours, les renseignements territoriaux s’inquiètent de son rôle et de son influence politique. Ainsi, il ne serait pas étranger à l’existence du projet de groupe scolaire hors contrat islamique créé dans sa commune.

L’écosystème radical à

Au cœur de cet écosystème valentinois, les services de renseignement pointent d’abord du doigt l’imam Abdallah Dliouah, qui officiait bénévolement au sein de la mosquée de Valence. Ils l’accusent d’être le « fondateur de l’influence frériste dans la Drôme ». Cet imam qui, par ailleurs, ne cache pas sa proximité avec le jeune conseiller municipal a, par exemple, partagé en 2013 le signe de ralliement des Frères musulmans sur les réseaux sociaux. Abdallah Dliouah, sur son compte Facebook et sur son blog personnel, apporte régulièrement son soutien à différentes personnalités réputées proches de la confrérie frériste ou réputées comme telles, dont Mohamed Morsi, ancien président de l’Égypte, le désormais célèbre imam Hassan Iquioussen ou encore Tariq Ramadan. Il ne manque pas non plus de citer Al-Qaradawi, principal idéologue de la mouvance frériste, et de féliciter Marwan Muhamad, fondateur du Collectif contre l’islamophobie en France () dissout par Gérald Darmanin.

Mais le document rend compte de l'ampleur de la galaxie frériste implantée à Valence. Outre cet imam, on trouve là différentes associations accusées de proximité avec l’islam radical. Les services de renseignement mettent d’abord en exergue l’institut La Plume, qui propose des cours en langue arabe. Cette organisation, fréquentée par Adem Benchelloug, aurait été « pourvoyeuse de plusieurs djihadistes drômois en 2014 », expliquent les renseignements territoriaux. À ces « œuvres » s’ajoute l’association D’Clic qui souhaitait organiser, ce 8 janvier, une conférence – finalement annulée - en présence d’imams controversés. Enfin, abrite l'’école musulmane hors contrat Valeurs et Réussite. Ce groupe scolaire, qui avait obtenu de la mairie la vente d’un terrain, a récemment vu son dossier retoqué. En cause ? L’opposition de certains élus du gauche et une enquête menée par les journalistes de Charlie Hebdo qui accusent l’école d’être « proche des Frères musulmans ».

Face aux accusations portées par les services de renseignement, et l’imam Dliouah nient dans les médias toute proximité avec les réseaux fréristes. , maire de Valence (LR) et proche de Laurent Wauquiez, continue de soutenir son conseiller municipal. La mairie n'a pas répondu à BV à l'heure où nous bouclons cette article. Cependant, les renseignements territoriaux n’abandonnent pas le dossier et promettent de suivre « avec un grand intérêt l’évolution de ce jeune personnage public, qui remplit parfaitement les critères de la stratégie de la confrérie des Frères musulmans ».

8225 vues

9 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

28 commentaires

  1. C’est la ville où Napoléon avait fait ses 1ère Classes d’artillerie la 1ère fois qu’il est arrivé de Corse, avant de suivre une autre formation dans l’Est. S’il savait ce que la France est devenue depuis !

  2. les frères musulmans qu’on appelle maintenant « musulmans de France » semble t-il ne sont pas déclarés comme terroristes alors que dans certains pays arabes ils le sont, la France soumise se contente de cette situation.

  3. Cet état de fait n’est ni nouveau ni isolé.Evitons que ces élus deviennent majoritaires.
    Attention au moment du vote,à moins qu’il ne soit déjà trop tard.Bon courage pour la
    suite si ce n’est pas votre tasse de thé.

  4. Autrefois, Valence avait la chance d’avoir une forte minorité d’Arméniens, c’était une population qui, elle, était une chance pour la France et qui l’aimait et lui était reconnaissante de l’avoir accueillie.

  5. J ignorais que les frères musulmans étaient autorisés en France…je peux être encore plus inquiète sur le devenir de mon pays et au delà de ça m interroger sur le fait de la complaisance des pouvoirs pour les laisser vaquer à leurs occupations en toute quiétude

  6. Il est très inquiétant de voir qu’un proche de Vauquier soit un islamo-collabo ! Ça ne présage que du mauvais pour LR. Si les media principaux reprenaient l’affaire, LR n’existerait plus. Ceux qui ne veulent pas d’islamocolloboration partiraient au RN ou chez Reconquête et le parti aurait 2 à 3 fois moins de sympathisants… Le reste n’aurait plus qu’à aller chez Edouard Philippe qui contrairement aux prétentions des media fut un mauvais premier ministre, surtout dans sa gestion du COVID !

  7. Comme en toute religion, il existe des Chrétiens et des Musulmans tièdes et qui vivent la doctrine avec distance . Cependant entre l’Evangile et le Coran il est une différence fondamentale : le premier ordonne d’aimer même son ennemi alors que l’autre prescrit de « frapper au haut du col » (i-e égorger) le Juif et le Chrétien .

  8. « à destination de la préfète de la Drôme et dévoilée, ce week-end », la préfète dévoilée, ouf ! Elle n’est pas frériste !
    Blague à part, ça fait un moment que les islamistes sont comme poissons dans l’eau à Valence, au point de pousser les non musulmans hors d’un immeuble qu’ils ont décidé d’occuper. Histoire vécue par des proches.

    1. Blague à part, ça fait un moment que les islamistes sont comme poissons dans l’eau à Valence,
      #
      S’il n’y avait qu’à Valence, mon bon……

  9. c’est là qu’on voit que le grand remplacement à bien commencé, et si on laisse faire la France est en péril !!

  10. Inquiétant. Mais gageons que le conseiller municipal, qui a le soutien de son maire, continuera ses basses œuvres.

  11. Quand les Français vont vraiment se rendre compte des méfaits de l’islam, il commenceront à ouvrir les yeux, ce sera malheureusement trop tard.

  12. Le président des LR j’ai cité Ciotti va-t’il faire le ménage?
    Et Wauquiez, que l’on a connu plus bruyant pour annoncer qu’il couperait des subventions à la ville de Grenoble, a-t’il perdu sa langue?

    1. Parce que vous croyez que les LR sont de droite?
      Hélas, je vois mon ex parti partir en décrépitude depuis qu’il ne s’appelle plus UMP!
      Que de dégâts depuis que macron y a fait rajouter EM!

  13. Quand on pense à tout ce que la ville de Valence, ayant jadis hébergé Napoléon le grand, a abandonné à la diaspora musulmane : un immense parc sur les hauteurs Est , avec petit lac, cygnes , multiples terrains de sport et moulte logements bon marché mais très corrects , pour les enlaidir d’antennes paraboliques tournées vers la Mecque. Peut-être pensaient-ils au départ que les Spahis seraient à même de contenir cette faune, probablement venue là pour la cueillette des vergers, car je ne voit pas quelles industries il y aurait à Valence, à part une plate-forme multimodale ferrovière ( mais c’est sur la route montante pour la conquête, entre Marseille et Lyon..) Ah , la belle Drôme odorante d’antan et son Vercors !

  14. Pourquoi s’inquiéter ? Les jeux sont faits et la france sera musulmane que vous le regrettiez ou pas…IL fallait réagir en 1975 …Aujourd’hui c’est fini. Les jérémiades des uns et des autres n’y changeront rien, la roue tourne , au tour des français de se soumettre comme ils ont soumis d’autres peuples.

    1. je suis malheureusement du même avis. Priorité à ceux qui font des gosses (et non aux bobos égoïstes sans enfants)

    2. Soumis d’autres peuples?? Construire des routes des voies ferrées des écoles des dispensaires apporter un savoir…. Est ce pour vous cela soumettre un peuple? Actuellement ce sont les chinois qui colonisent une partie de l Afrique et certainement dans d autres conditions…

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter