La soirée électorale du premier tour sur TF1 : service minimum

les visiteurs

Le programme de la soirée électorale du premier tour sur TF1 se précise. 20 h pile-poil : annonce des deux qualifiés pour le second tour. 20 h 02, à plus ou moins une minute (reste à caler quelques détails) : Valérie Pécresse annonce son ralliement à Emmanuel Macron, coiffant sur le poteau Yannick Jadot et Anne Hidalgo. Puis, défilé rapide des gens qui rient et des gens qui pleurent sur le plateau, Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau, sur leur 31, à la régulation, s’appliquant à éviter l’embouteillage. 21 h 20 : fin de la soirée électorale. Une page de publicité et on peut alors passer au film du dimanche soir, celui qui permet de ne pas trop se prendre la tête, car demain, y a école et faut se lever tôt. Les dents, pyjama et au lit, bonne nuit les petits. Chirac aurait dit 1 h 20, douche comprise.

Pas tout à fait, car nous allions oublier de le préciser, la soirée aura commencé à 18 h 30, histoire de faire monter la température dans les chaumières, à l’heure où l’on se demande si on va faire des nouilles ou des pâtes. Très important, les préliminaires, c’est même essentiel : Brigitte Lahaie s’est éreintée à l’expliquer, des années durant, sur RMC. Comme on n’a le droit de rien dévoiler, à part le taux de participation à Marolles-les-Braults ou Nouan-le-Fuzelier, on va donc parler pour ne rien dire. C’est un métier. À 19 heures 50, à l’approche de conclure, les plus experts des téléspectateurs pourront tenter de deviner les résultats en observant Anne-Claire et Gilles : un petit sourire, une crispation du visage, un mordillage des lèvres peuvent dire beaucoup, vous savez. Certes, l’exercice sera plus aisé au soir du second tour avec seulement deux candidats, mais on peut essayer de s’entraîner dès le 10 avril au soir.

Et au fait, le film ? Les Visiteurs. Okay. J’ai beau chercher, pas de message subliminal. Ah si, peut-être, mais léger alors, un petit clin d’œil aux gueux, à ceux qui ne sont rien, qui roulent en chariote et qui puent des pieds, à qui on va dire que, maintenant, il faut qu’ils obéissent sagement à leur seigneur, qu’on a bien compris le message du premier tour, qu'on y apportera toute l'attention qu'il mérite mais qu’on risque, le 18 avril, un retour au Moyen Âge avec son cortège de misères faites de scrofules et de goitres, la fin des haricots et des valeurs de la République et toutes ces sortes de choses.

Ce sera donc une première, cette année, sur la première chaîne de télévision française : la soirée électorale prendra fin à 21 h 20. Fini, les grandes soirées électorales interminables qui faisaient la saveur de la France pompidolienne. On avait perdu, mais en fait, non. « Tout ça, c’est de l’histoire ancienne, ça n’intéresse plus les jeunes », comme disait Guy-Hubert Bourdelle sur le plateau des « Dossiers de l’écran », dans Papy fait de la résistance. Et c’est peut-être là, le problème. Après tout, TF1, chaîne privée, opère selon la loi de l’offre et de la demande. Le client est roi.

Cela dit, on aura eu un candidat-Président faisant une campagne service minimum. On ne voit pas pourquoi on n’aurait pas aussi une soirée électorale service minimum. Tout à l'avenant.

Georges Michel
Georges Michel
Editorialiste à BV, colonel (ER)

Vos commentaires

38 commentaires

  1. Macron va prendre la déculottée de l ‘histoire des statistiques , pas de 2 ième tour pour lui .

  2. Ils peuvent bien ne pas en parler du tout , je ne regarde aucune émission politique à la télé .

  3.  » mais qu’on risque, le 18 avril, un retour au Moyen Âge avec son cortège de misères faites de scrofules et de goitres, » Comme d’habitude ils accusent les autres de leurs propres tares. On y est déjà, en plein Moyen-Age avec le triomphe des nouvelles religions (à choix multiples) et le naufrage de la raison et de la Science.

  4. Mais pourquoi une « Soirée » puisque Tout est joué !
    Repasser le film « La Vie est Belle » suffira !

  5. comédie déjà vue pour comédie déjà vue, autant regarder « les visiteurs »…..au moins avec les visiteurs, on rigole.

  6. Serge barnoud
    Ca vous étonnes ? moi pas, car pour eux c’est plié d’avance, Macron sera le président réélu, mais enfin tout les sondages vous l’explique en long en large et en travers.

  7. Simulacre de démocratie. Après 21h, on pourra laisser les logiciels ad hoc faire le boulot. On ne remarquera même pas qu’en pleine nuit, le nombre de votants va changer… (contrairement à 2017)

  8. Moi à 83 ans je vais rester ici dans mon coin perdu d’Aveyron, mais mes enfants cherchent dans quel pays vont-ils pouvoir établir leurs pénates vu que cette FRANCE va devenir invivable.

  9. « On a bien compris le message du premier tour, qu’on y apportera toute l’attention qu’il mérite mais qu’on risque, le 18 avril, un retour au Moyen Âge avec son cortège de misères faites de scrofules et de goitres, la fin des haricots et des valeurs de la République et toutes ces sortes de choses. »
    Lire bien sûr : « le 25 avril ».
    Pour le « Jour d’après ».
    Car le 2nd Tour, ce n’est pas le dimanche qui suit le 1er Tour, mais le dimanche en 15.

  10. Ils ont pensé un temps à « la grande vadrouille  » mais c’est subversif cela ne va ni dans l’air du temps ni dans le courant d’air d’ailleurs.

  11. TF1nous apporte la démonstration de ce qu’on pressent et perçoit depuis longtemps : la macronie veut ´´ enjamber ´´ l’élection présidentielle. Si elle pouvait, elle mettrait en œuvre une réélection de Macron par tacite reconduction…. Et les médias à la botte comme TF1 s’apprêtent à traiter cette élection pourtant si importante pour notre civilisation en grand danger, comme un fait divers. Une vraie honte !

  12. Comme déjà écrit, merci pour ce magnifique billet du jour, la dérision dans l’absurdité du conformisme rassurant façon Monty Python.

  13. Merci pour ce bel article qui ne fait que confirmer le mépris de pus en plus flagrant d’une certaine « caste »! Mais rein n’est joué

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois