Les Français sont-ils vraiment des veaux, comme l’affirmait le général de Gaulle ? À moins que, comme l’écrivait l’écrivain Christian Jacq, ils ne soient des ânes ! On peut se poser la question à la lecture du sondage publié, le 12 mai, par Paris Match et Sud Radio et réalisé par l’IFOP : 57 % des Français interrogés approuvent l’action du Premier ministre. Et Paris Match de titrer : « La popularité d’ s’envole. »

Et tout cela après deux mois de mensonges, après le manque de moyens pour protéger les Français du virus, après les incroyables propos d’un Édouard Philippe qui nous affirmait, sans trémolos dans la voix, que les masques étaient inutiles avant de nous les imposer dans certains lieux, après plus d’un million d’amendes pour non-respect du confinement…

Oui, comment approuver ce Premier ministre alors que les EHPAD connaissaient, à travers la France, une terrible hécatombe : plus de dix mille de nos anciens y sont morts dans la solitude la plus sordide.

Et pour couronner le tout, ce Premier ministre qui, jeudi soir, était tout fier de délivrer les Français de leur obligation à ne pas circuler au-delà de cent kilomètres. Oui, chers compatriotes, vous allez pouvoir prendre des vacances cet été. Ah, Monsieur Philippe, que vous êtes bon !

Je ne sais pas si vous avez le même sentiment, mais le ton paternaliste employé m’a donné l’impression d’être traité comme un gamin à qui on donne une sucette pour avoir été sage pendant ces 55 jours de « prison ». On dit merci qui ?

Ainsi, pour les grandes vacances, notre Premier ministre nous donne l’autorisation de parcourir la France, d’aller sur nos belles plages, sans savoir, d’ailleurs, si nous pourrons y bronzer un tant soit peu, d’aller profiter de la gastronomie régionale à un mètre les uns des autres. Bien sûr, à condition de trouver un camping, un hôtel, un gîte, une chambre d’hôte qui respecte les normes sanitaires draconiennes imposées. Car ça, c’est une autre paire de manches.

Il n’en reste pas moins que la psychose entretenue avec talent par nos gouvernants durant ces deux mois de confinement provoque ce résultat à peine croyable d’un délire d’amour pour un Premier ministre qui, avec son Président, nous ont dit tout et son contraire, nous ont fait perdre beaucoup de temps et, donc, probablement, des vies, puisqu’ils savaient, depuis décembre, que ce virus n’était pas une grippette. Tout cela déjà oublié ? On dirait : 57 % de Français satisfaits d’Édouard Philippe.

À lire aussi

La peur, premier flic de France ?

Désormais, vous vivez dangereusement si vous aimez les vôtres. …