Après le sommet du G5 Sahel qui s’est tenu récemment à Pau, Jean-Paul Gourévitch, spécialiste des questions migratoires, donne son analyse sur la présence de la France au Mali et, plus largement, dans la bande sahélo-saharienne. Selon lui, la France ne gagnera pas cette guerre au Sahel. Par ailleurs, il revient sur la polémique autour des chiffres des demandeurs d’asile.

27 janvier 2020

À lire aussi

Jean-Paul Gourévitch : « …autour de 25 % de personnes d’origine étrangère en France qui, pour plus des deux tiers, ont une ascendance africaine, maghrébine ou subsaharienne. »

Il est étonnant qu’en 2021 un ministre de l’Intérieur confonde encore étrangers et immigré…