Islamisation des zones rurales : le cas révélateur du Lot-et-Garonne

islam

Il y a quarante ans, en juin 1984, en pleine mobilisation contre le projet Savary dirigé contre l'École libre, Michel Sardou sortait un single pour s'opposer lui aussi au projet socialiste. La chanson s'intitulait Les deux écoles et son refrain - un tour de France des régions pro et anticléricales - commençait ainsi : « Dans le Lot-et-Garonne, on bouffait du curé. » Ce petit département du Sud-Ouest avait en effet connu une déchristianisation précoce, accompagnée d'un anticléricalisme radical-socialiste actif. Aujourd'hui, le diocèse d'Agen (toujours sans évêque), malgré le dynamisme de certains prêtres et de quelques communautés, rassemble des paroisses vieillissantes. Son dernier rassemblement dynamique fut la béatification d'Adèle de Trenquelléon, en présence du cardinal Sarah, en 2018, au parc des expositions d'Agen, où se tiennent tous les grands rassemblements diocésains. Or - signe des temps, et des mutations en cours (pour ne pas parler de grands ou de petits remplacements) -, ce même parc des expositions a accueilli pour la première fois, ce mercredi, la communauté musulmane agenaise et, comme le relevait Sud-Ouest, « hommes, femmes et enfants étaient réunis pour la première fois dans deux halls du parc des expositions, pleins à craquer à l’occasion de cette rupture du jeûne ». Et l'affluence fut comparable dans les autres petites villes du département. Jusque-là, tout va bien, penseront les islamophiles béats.

Or, ce ramadan 2024 fut aussi marqué, dans plusieurs établissements scolaires du département, par des pressions émanant d'élèves ou d'adultes (depuis l'extérieur) vis-à-vis de jeunes qui ne suivraient pas le ramadan. Ce furent des intimidations, du harcèlement, des brimades. Bienheureusement, cela n'atteignit pas les extrémités que l'on a pu déplorer à Montpellier ou en Alsace, mais plusieurs sources - vérifiées - montrent que des chefs d'établissement ont demandé aux équipes éducatives d'êtres vigilantes devant la montée des pressions exercées, souvent signalées par des parents inquiets.

L'islam gagne du terrain, en Lot-et-Garonne, comme partout en France et en Europe, et, avec lui, la pression s'accroît sur tous ceux, musulmans émancipés d'abord, qui ne rentrent pas dans la voie de la charia. La pression, et donc la peur. Les cours de récréation deviennent des lieux d'intimidation et les enseignants qui se sont confiés à nous voient revenir le ramadan avec un peu plus d'inquiétude chaque année.

Naguère, la célèbre carte du chanoine Boulard des années 50 sur la déchristianisation avait fait le bonheur des professeurs de science politique spécialistes de géographie électorale. L'humus catholique - ou anticlérical - expliquait la couleur politique des départements. C'est une autre carte qui se dessine, aujourd'hui, sous nos yeux : le Lot-et-Garonne, département radical, a basculé aux deux tiers vers le RN aux dernières législatives. Et il s'en est fallu de peu que la circonscription d'Agen n'en fasse autant (51,5/48,5 % pour le candidat RN). Point n'est besoin d'être chanoine ou imam pour prédire que les démonstrations de force du parc des expositions et les intimidations subies dans les établissements scolaires devraient donner un élan supplémentaire au Rassemblement national et à Reconquête, en juin prochain et en 2027.

Frédéric Sirgant
Frédéric Sirgant
Chroniqueur à BV, professeur d'Histoire

Vos commentaires

44 commentaires

  1. Et à Condom dans le Gers ? Et Eauze ? Capitale de l’Armagnac et du halal gersois . Les gascons jusqu’à il y a 10 ou 15 ans nous disaient «  normal , ils viennent travailler dans les vignes et la plupart repartent au bled ensuite «  et puis les nouvelles générations ne travaillent plus dans les vignes , les femmes de plus en plus voilées vont au marché ou dans ces nouveaux magasins halal , les jeunes nord africains commencent à zoner en groupe …et tout ce petit monde ne retourne plus au bled où n’existe pas la CAF , l’hôpital public , pôle emploi…..

  2. Le lot et garonne moort de rire… un départepment gauchiste depuis longtemps…Ils en ont mis du temps pour adoubler la secte de la mort….

  3. Pardonnez- moi le terme mais il faut lourder la gauche , toute cette gauche utopiste et dangereuse à souhait qui baigne dans le le déni. Ne nous louons pas aux européennes .

  4. Il y a 24 h, à la radio, un professeur d’université, philosophe très écouté, a rappelé que si notre peau n’était pas « poreuse », nous étoufferions très vite et, comparant notre pays à notre corps, professe que si nous nous fermons à l’extérieur, notre pays va mourir. Donc, dit-il, le pays doit être poreux et laisser largement entrer ceux qui le demandent. C’est sans doute avec ce genre de pratique que l’on devient un grand corps malade.

  5. Encore un héritage du socialisme flamboyant des années 80 qui n’a pas voulu stopper la montée de l’islamisme quand il était naissant.

  6. Tous ces gens ( souvent de gauche ) qui « bouffent du curé à chaque repas », auront ils le même appétit avec l’imam? J’en doute

    • « Tous ces gens ( souvent de gauche ) qui “bouffent du curé à chaque repas” sont de gauche, certes, mais surtout Francs-Maçons. Cette secte s’est fait une spécialité, outre la guerre contre le catholicisme, dans l’accueil de l’étranger, réfugié et donc exploité par définition. Ce dernier, pas fou, profitera de ces bienfaits tant qu’ils dureront, avant de clôturer la cession avec le couteau dont il ne se sépare jamais.

  7. Comme disait le Général , mélangez de l’huile et du vinaigre et tout va bien , laissez reposer et chacun reprend sa place !! On veut obtenir un mélange impossible et nous voyons le résultat depuis 30 ans !!

  8. C’est curieux de constater que dans certains pays Africains, çà ne se passe pas comme chez nous, Il fut un temps le vendredi certains barraient la Rue pour y faire leurs prière, çà n’a pas trainé longtemps ou encore les chauffeurs de minibus, s’arrêtait en rase campagne pour s’agenouiller la non plus çà n’a pas perduré. Comme quoi tout peux s’arranger quant on le veut. Problèmes de vagues.

    • Et aujourd’hui à Jérusalem, dans certains quartiers, des Juifs extrémistes obligent TOUS les magasins à baisser les rideaux le vendredi après-midi.

  9. Nous le maintenons : la laïcité, un corps creux. Un vide qui ne demande qu’à être comblé. La laïcité est uniquement perçue en devoirs et contraintes déduites de faiblesses à juguler. Les religions s’appuient sur âme et conscience . les dogmes venant en applications consenties.

  10. J’ai été mercredi matin dans une petite supérette en milieu rural et j’ai été choquée par la présence de nombreux individus en djellabas, voiles et autres vêtements islamiques : un commerce est-il un lieu public ou pas ? A t’on le droit de s’y introduire le visage masqué ? Génial pour débusquer les terroristes ou identifier les agresseurs, voleurs ou autres délinquants.

    • Peut-être auriez-vous dû écrire « RÉVEILLONS-NOUS », car nous faisons partie des léthargiques qui se contentent de constater.

  11. Décidément, les français sont apathiques, pour ne pas dure amorphes. Ils ne se décident à réagir, dans les urnes, que lorsque l’asphyxie est imminente Ils ne sentent l’eau monter que lorsqu’elle leur arrive à la gorge.

  12. On aura beau épiloguer sur le comportement des islamistes en France, cela ne modifiera ni ne résoudra le problème de l’intégration des vrais musulmans, dans nos sociétés occidentales et en particulier la France. Ces personnes là, sont incompatibles avec notre civilisation, ce sont des intégristes qui respectent à la lettre les ordres de leur dieu Allah, transmis par Mahomet son prophète et par les écrits du coran. A partir de là, discuter avec eux c’est comme parler avec un rocher, ou Israël discuter avec des chiites, ces sont des gens qui veulent nous dominer, par la force la plus brutale si nécessaire. Ils nous ont déclaré la guerre de civilisation et nous répondons avec le code pénal et les incarcérations psychiatriques.

    • J’ai des amis vrais musulmans qui fêtent Noel avec moi et qui m’apportent des pâtisseries orientales pour fêter la fin du ramadan. j’ai sans doute de la chance!

      • Si les islamistes prennent le pouvoir un jour, vos amis musulmans oseront-ils fêter la Noël avec vous ? Les musulmans modérés, sauront-ils résister à l’islamisme, rien n’est moins sûr…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois