Les annonces du ministre de l'Intérieur

Quelques jours après la violente agression de trois policiers dans le quartier de la Guillotière, Gérald s'est rendu à pour annoncer des effectifs supplémentaires : « Une nouvelle brigade CRS à demeure qui restera à Lyon, et 200 policiers supplémentaires qui arrivent dès janvier pour tenir ma promesse de 300 policiers supplémentaires », a-t-il déclaré.

Polémique avec le maire de Lyon Grégory Doucet

Le ministre en a profité pour s'en prendre au maire de la ville, qui a refusé de le recevoir. « Les absents ont toujours tort. Je ne suis pas là pour faire de procès d’intention mais c’est un moyen de pousser des dossiers », a-t-il déclaré. Il a estimé qu'il n'était plus temps de faire un audit sur la vidéosurveillance mais d'agir.

Il a de nouveau demandé à Grégory Doucet d'installer des caméras de vidéosurveillance : « Il faut installer les caméras qui permettent la résolution d’enquête et permettent de mieux guider les patrouilles. Je propose au maire de mettre davantage de caméras et qu'on puisse avoir la main sur ces vidéoprotections. »

Un nouveau policier blessé à

Mais on apprenait, ce samedi, qu'un nouveau policier avait été blessé après un refus d'obtempérer. Le policier a été renversé par un homme en scooter. Placé en garde à vue, ce dernier est accusé d'avoir percuté le policier en refusant de s'arrêter lors d'un contrôle de police alors qu'il roulait sans casque et à vive allure, selon franceinfo.

7367 vues

30 juillet 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.