Hommage à Robert Badinter : le RN et LFI ne sont pas bienvenus

Brève breve

Selon Le Figaro, la famille de l’ancien garde des Sceaux Robert Badinter ne souhaite pas la présence des représentants du Rassemblement national et de La France insoumise lors de l’hommage national qui lui sera rendu, le mercredi 14 février, place Vendôme à Paris.

L’Élysée a fait connaître ce souhait d’Élisabeth Badinter, la veuve du père de l’abolition de la peine de mort, aux deux partis. Le RN a affirmé que Marine Le Pen ne s'y rendrait pas, conformément à la volonté de la famille. « On ne sera pas présents, la famille ne l'a pas souhaité. Je ne vais pas polémiquer », a déclaré la présidente des députés RN, en marge d'une séance à l'Assemblée nationale.

De son côté, le député LFI Alexis Corbière s’est insurgé sur X : « Mettre l'extrême droite et LFI sur un même plan n'est pas conforme au principal des grands combats de Robert Badinter. En 1981, Le Pen était pour la peine de mort alors que les Insoumis sont les héritiers du long combat abolitionniste. Ne brouillons pas les repères historiques. »

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois