Hervé Le Bras : pas de Grand Remplacement mais des petits remplacements…

hervé le bras

On appelle ça la fenêtre d'Overton. C'est un concept de psychologie sociale qui met en évidence l'évolution de ce qui est acceptable dans la société. Ce qui paraissait inenvisageable dans l'opinion publique devient progressivement réprouvé, puis tolérable, puis mainstream. Ainsi de la fin de la peine de mort, du droit à l'avortement et de tant d'autres choses. Le Grand Remplacement est en train de devenir un cas d'école : avant-hier, c'était faux ; hier, c'était possible mais nauséabond. Aujourd'hui, le démographe Hervé Le Bras vient de déchirer un coin du voile sacré.

Ce brave homme, de gauche comme il convient, a commencé par dire pendant des années qu'il n'y avait pas plus d'immigration qu'avant ; ensuite, il a dit que de toute façon, cette immigration était nécessaire. Plus tard, il s'est insurgé contre la théorie du « Grand Remplacement » - expression forgée par l'écrivain Renaud Camus - qu'il considérait comme complotiste et montée de toutes pièces. M. Le Bras était formel : non, le peuple français n'était pas en train d'être « remplacé » par une immigration massive et très féconde ; oui, il était conforme à l'histoire millénaire de la France que des millions d'Africains s’installassent dans un pays qui, selon lui, n'avait jamais eu de peuple homogène.

Voici maintenant que la fenêtre d'Overton, montée sur un rail qui coulisse particulièrement bien, vient de se décaler de manière significative. Interrogé, le 15 juin, sur Sud Radio, Hervé Le Bras a commencé par marteler de nouveau, comme une évidence, qu'il n'y avait pas de Grand Remplacement. En revanche, a-t-il immédiatement concédé, il y aurait de « petits remplacements », comme en Seine-Saint-Denis.

Alors, reprenons. Il n'y a pas de Grand Remplacement, mais il y en a de petits. S'il y a des petits remplacements dans la plupart des endroits, ne peut-on pas en déduire que, mis bout à bout, ce remplacement serait un peu grand ? Peu importe. La conversion d'Hervé Le Bras est spectaculaire mais pas tellement surprenante. Le processus est toujours le même. D'abord, c'est faux ; ensuite, c'est peut-être vrai mais on ne peut pas le dire ; enfin, c'est vrai mais, finalement, ce n'est pas grave.

Ce qui est inquiétant, dans cette histoire, c'est de se dire que si quelqu'un comme Hervé Le Bras prend acte d'un petit remplacement, c'est sans doute que le grand, celui qui n'existe prétendument pas, est beaucoup plus avancé que nous ne le croyons. À part avoir autant d'enfants que possible et défendre notre civilisation pied à pied, tous les jours, je ne vois pas bien ce que nous pouvons faire contre des destructeurs de cet acabit. Dans dix ans, Hervé Le Bras, ou un autre, conviendra du fait qu'il y a bien eu un Grand Remplacement, qui est en phase finale, et qu'il ne l'a pas dit plus tôt pour ne pas « faire le jeu des extrêmes ». Vous verrez.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 18/06/2022 à 11:58.
Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

11 commentaires

  1. M Le Bras est un homme sympathique mais il manque totalement d’intuition
    Il manipule les chiffres (officiels) sur lesquels il raisonne faux
    Il devrait prendre les transports en commun ou regarder les listes des prénoms donnés chaque année ou bien encore regarder les publicités qui sont aujourd’hui toutes mixtes
    Je lui propose un exercice simple
    Imaginer à quoi ressembleront nos rues lorsque tous les cheveux blancs actuels auront disparu ?

  2. Petit poisson deviendra grand.
    Curieux comme certains ne connaissent pas l’arithmétique, ni la logique. D’ailleurs les chinois l’ont payé avec leur politique de l’enfant unique qui a débouché sur « oui », mais ce sera un garçon et rien d’autre.

  3. En fait il y a deux questions qui relevaient il y peu du fantasme d’extrême-droite. Est-ce que le Grand Remplacement existe ? Est-ce qu’il s’agit d’un projet prémédité et plannifié ? Pour la première question, 70% des Français disent oui. La seconde question n’est évoquée dans les médiats que pour affirmer que l’idée d’un plan est absurde, voire ignoble. Pourtant, quand par exemple on écoute Barbara Lerner Spectre, ou quand on lit Coudenhove-Kalergi, on entend un discours très clair.

  4. Pauvre Michèle Tribalat, éternelle ennemie à l’INED du Petit Bras…
    On ne la voit jamais à la Télé, l’autre a ses serviettes…
    Lisez son livre « Les Yeux grand fermés » ! Vous saurez la Vérité !

  5. Il a une loi mathématique simple, connue depuis D’Alembert, la loi des séries. Si la raison est supérieure à 1, on atteindra fatalement tout seuil fixé à l’avance. Cela s’applique en démographie, comme en immigration, à moins qu’un mécanisme de freinage, ne provoque une courbe en S.

  6. Un menteur et un idiot de plus , on est mal barré .Les français sont ils donc aussi cons que ça pour avaler ce genre de débilité .Que leur faut il pour qu’ils se rendent compte que nous sommes de plus en plus soumis à ces barbares par la faute des élus au pouvoir depuis plus de 40 ans .Toutefois les beaux quartiers qui ont été épargné jusqu’à présent ne le sont plus , les racailles commencent à sévir là aussi .Peut être qu’à partir de là les choses vont bouger , c’est notre dernier espoir .

  7. Les petits ruisseaux font les grandes rivières , donc les petits remplacement finissent par devenir les Grands Remplacements. Elémentaire , Non ?

  8. Cela rappelle étrangement le procès de Galilée obligé de se rétracter sur ses théories concernant l’héliocentrisme.
    Qui pense aujourd’hui que le Soleil tourne autour de la Terre et que penser le contraire « fait le jeu des extrêmes » ? Peu de monde en vérité, y compris à gauche. La réalité finit toujours pas s’imposer aux hommes, mais souvent (trop) tardivement.
    Les « extrêmes » ne sont finalement pas ceux qu’on désigne comme tels.

  9. Comme on dit en France, les petits ruisseaux font les grandes rivières, ce qui est en train de se passer avec les « petits remplacements » de Le Bras dont la rigueur intellectuelle n’a jamais été le fort, seule son idéologie mortifère lui a fait écrire tout ce dont il a abreuvé la pseudo science dont il se pare.

  10. Les petits ruisseaux font de grandes rivières.
    Les grandes rivières, les grands fleuves.
    Combien de temps encore les évidences seront-elles niées ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois