Accident de paramoteur

Le GIGN a annoncé, dans la soirée du vendredi 1er juillet, le décès accidentel en service du capitaine Jérôme Favier.

C'est par un communiqué posté sur Instagram que le GIGN a rendu publique la tragique nouvelle :

« Le 1er juillet, alors qu'il effectue un stage dans le secteur de Goussainville en Eure-et-Loir, le capitaine Jérôme Favier, chef de la section 3 de la Force intervention, est victime d'un accident mortel de paramoteur.
Le GIGN pleure aujourd'hui l'un des siens et témoigne son plus vif soutien à sa famille et à ses proches.
Marié et père de famille, cet officier de 33 ans, brevet GIGN n° 1311, chuteur opérationnel, laisse d'ores et déjà un vide qui ne pourra se combler. »

Sur les réseaux sociaux, plusieurs comptes de la gendarmerie nationale ont rendu au jeune officier.

Mais aussi quelques hommes politiques et partis de droite.

Comme François-Xavier Bellamy :

Le fils du général Denis Favier

Plusieurs comptes ont salué sa mémoire et rappelé qu'il était le fils du général d'armée Denis Favier, qui a lui-même commandé le GIGN (1992-1997 puis 2007-2011) et fut directeur général de la gendarmerie nationale de 2013 à 2016.

6283 vues

2 juillet 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter