D’après un sondage Elabe pour BFM TV publié le 7 octobre, les Français jugent sans ménagement l’action d’ ces derniers mois, face à la propagation du Covid-19 en France.

61 % pensent qu’Emmanuel Macron n’a pas été à la hauteur

Dans le détail, 61 % des Français disent qu’il n’a pas été à la hauteur. Le seul électorat à le soutenir, ce sont ses anciens électeurs de 2017. Ils ne sont que, respectivement, 23 % et 32 % à penser qu’il a été à la hauteur parmi les soutiens de Marine Le Pen et . Cette divergence de vues se retrouve aussi dans les catégories sociales : 51 % des cadres pensent qu’il s’est montré « à la hauteur », ils ne sont que 21 % chez les ouvriers.
55 % des personnes interrogées estiment qu’Emmanuel Macron n’a pas pris les bonnes décisions sur le plan sanitaire.
Les plus bienveillants envers Emmanuel Macron sont les personnes âgées de 65 ans et plus, qui sont 45 % à « juger positivement les mesures adoptées ». Et les cadres sont 53 % à approuver le dispositif sanitaire d’Emmanuel Macron, contre 30 % des ouvriers.

Au sujet des choix du gouvernement dans le domaine économique et social, les Français sont plus indulgents, puisque 52 % affirment que le président de la République a pris les bonnes décisions. Là encore, les cadres et les personnes âgées de plus de 65 ans valident les mesures avec des taux de 63 % et 59 % respectivement. Côté politique, les « macronistes » sont 85 % à approuver, tout comme 60 % des anciens sympathisants de François Fillon, et même 53 % de ceux de Benoît Hamon. Ce taux tombe à 41 % chez ceux de Marine Le Pen.

La première vague n’a pas servi de leçon à l’exécutif

65 % des Français estiment que « l’exécutif et les autorités sanitaires n’ont pas tiré les leçons de la première vague ». Le Président et les autorités sanitaires sont critiqués par 55 % des cadres et 65 % des seniors, ce désaveu allant même jusqu’à 73 % chez les ouvriers.

Un Président « arrogant » et « autoritaire »

Un dernier point concerne l’image du chef de l’État. Si 55 % le trouvent « dynamique », l’image qu’ont les Français de leur Président s’est dégradée par rapport mai dernier : 65 % des gens le disent « arrogant » (+3 %), 63 % le trouvent « autoritaire » (+1 %) et il « inquiète » 59 % (+5 %). Enfin, 73 % (+2 %) ne le jugent pas « capable de rassembler les Français ».

À lire aussi

Val-d’Oise : Un homme décapité en pleine rue, l’agresseur, fiché S, neutralisé par balles par la police

La victime est un enseignant du collège du Bois d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine. L’hom…