Deux nouveaux militaires de l’opération Barkhane ont été tués, dimanche, au . Se pose encore une fois la question des raisons de notre présence dans la bande sahélo-saharienne. Le général (2s) Vincent Desportes y répond au micro de Boulevard .

4 janvier 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Général Vincent Desportes : « L’offre de santé de l’armée a été drastiquement réduite depuis les derniers quinquennats »

Comme annoncé lundi soir par Emmanuel Macron, l’armée est appelée à la rescousse dan…