On n’a sans doute pas fini de rigoler, avec cette histoire de « grande fermeté ». Au début, dans la classe politique, on laissait la police agir contre les criminels étrangers. Ensuite, avec une Justice engorgée et militante, avec des forces de police pleines de bonne volonté mais empêchées d’agir concrètement, avec des délinquants étrangers qui constituent un quart de l’effectif des prisons, on a commencé à parler d’autant plus fort qu’on ne faisait rien. On a donc sorti la carte de la fermeté. À mesure que l’impuissance de l’État devenait patente, on est passé de la fermeté à la grande fermeté, puis, bien souvent, à « la plus grande fermeté ».

Gérald Darmanin, qui a retenu les leçons de tous les camps à force de passer de l’un à l’autre, ne pouvait pas se départir de cet élément de langage ridicule, devenu un indispensable de la trousse à outils dialectique du pouvoir. La procédure de réaction à un crime a été standardisée sous son mandat. D’abord, il faut tweeter quelque chose de tragique et de solennel, et annoncer qu’on se « rend sur place ». Une fois sur place, on « condamne avec fermeté » ou « avec la plus grande fermeté », ça dépend (et dans les deux cas, c’est purement rhétorique, évidemment). Et puis, quand il le faut, c’est-à-dire quand on n’a pas le choix, on prend quelques mesures (tout aussi rhétoriques).

Des curriculum vitae anonymes

Pour tous les meurtres, viols, cambriolages commis par des étrangers, le plus souvent soumis à une obligation (polie) de quitter le territoire français (OQTF), il ne se passe rien ; d’ailleurs, le taux d’exécution des OQTF, autour de 8 %, fait de nous le mauvais élève et la risée de toute l’Europe. Il n’y a pas un jour sans que des Français ne soient agressés par des étrangers, et il ne se passe rien.

Gérald Darmanin, donc, a décidé de communiquer sur la fermeté de sa politique. Il croit peut-être échapper à son bilan en donnant une publicité martiale à son inaction. Ainsi, depuis quelques jours, le ministre de l’Intérieur publie sur X les profils des délinquants étrangers qui sont renvoyés chez eux. Il y en a une petite dizaine tous les jours, et le ministère en déroule la litanie. Évidemment, il n’y a que des initiales, pas de prénoms. Ce louable souci de la préservation de l’anonymat évite, également, de se poser la question de la prévalence de certains profils (question dont tout le monde connaît la réponse).

En lisant tous les jours, sur le compte X du ministre, la sinistre suite de profils criminels, on se dit tout d’abord que cette manière de faire n’obtient pas du tout l’effet escompté. En se préoccupant d’une poignée de délinquants, Darmanin n’est pas à sa place et prouve que le tempo médiatique l’intéresse davantage que le travail de fond. Ensuite, s’il était capable d’identifier ces profils, pourquoi n’a-t-il pas renvoyé plus tôt ces gens qui, non seulement n’avaient rien à faire en France, mais surtout y commettaient des crimes et des délits ? Enfin, la présence illégale sur le territoire étant elle-même une infraction, comment compte-t-il faire appliquer la loi en renvoyant les 700.000 à un million de clandestins abusivement renommés « migrants » ?

Il ne suffit pas de communiquer de manière obscène sur des micro-événements. Il faut, aussi, prendre le problème à bras-le-corps… et cesser de mentir. Au moment où Darmanin se gargarisait d’avoir, pour une fois, réussi à faire appliquer la loi, il implantait dans les Vosges, au mépris de la volonté populaire et à l’inverse de ce qu’il avait lui-même annoncé, des migrants venus de Lampedusa. Affres de l’en même temps. Tweets vengeurs, arrangements avec la réalité, retouches et exagération : nous sommes gouvernés par des influenceuses.

9247 vues

30 octobre 2023 à 20:05

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

54 commentaires

  1. Darmanin croit qu’en égrenant la liste de ceux qui sont expulsés il va convaincre les Français de son efficacité , mais c’est par centaines qu’il faut virer ceux qui crachent sur la France . Et que fait il des milliers de clandestins qui sont sur notre sol ,? Il veut les régulariser comme le prévoit la loi que va proposer le gouvernement dont il fait partie. Darmanin est un matamore , il fait les gros yeux , agite les bras et au final bien peu de résultat .

    1. Ne soyez pas surpris, on en a eu d’autres qui ont fait pareil: M. VALLS, C. CASTANER, B. CAZENEUVE, etc…

  2. Je suis globalement d’accord avec vous mais… la priorité ne serait-elle pas de se libérer de l’UE et de la kyrielle de cours de justice et de défense des droits de l’Homme (sauf pour nous) ? Et la priorité des priorités ne serait-elle pas de cesser d’attirer chez nous l’Afrique et le Maghreb à coups d’avantages sociaux délirants ? Mais la volonté politique est absente. Alors, laissons mourir la France…

  3. Faute d’expulser tous les délinquants, Darmanin présente les nominés !

    L’intention ne vaut pas l’action.

  4. Pauvre incompétent de Darmanin, il finit par nous faire de la peine…
    Et il prétend postuler au poste de « chef de l’Etat » ???…le courant n’arrive pas à tous les étages.

  5. On nous explique les difficultés à expulser (droits de l’homme, pays récalcitrants à délivrer les laisser-passer) et comme par magie, Darmanin réussit à en expulser quand c’est médiatiquement intéressant. Il faut les expulser tous et faire pression sur les pays. C’est la seule façon pour lui d’être crédible et pour nous d’être en sécurité.

  6. L’anonymat sévit sur les réseaux dits sociaux, il pullule dans les médias où il est de bon ton de ne plus appeler un chat un chat, il encombre les discours des personnalités politiques. Quelle belle évolution, la pudeur était de ne pas trop se montrer, elle est de venue de ne pas trop dénommer sauf bien entendu pour dénoncer le mâle blanc hétérosexuel de plus de 50 ans, qui de plus – Oh désespoir – persiste à penser.

  7. En toute logique, le meilleur moyen de ne pas avoir à renvoyer ces gens là chez eux, consiste à faire en sorte qu’ils ne puissent pas poser le pied sur le territoire français. Il donc indispensable de fournir de gros moyens à la Police de l’air et des Frontières (PAF). de rétablir les contrôles physiques à nos frontières et bien sûr de sortir du droit européen à ce sujet. Quant aux migrants soit disant mineurs isolés, ils doivent être remis à leurs ambassades ou consulats qui ont pour mission de venir en aide à leurs ressortissants. Utopique ? Non car il suffit d’avoir une véritable volonté politique et accessoirement que nos gouvernants, à commencer par Macron, aiment la France.

    1. Je suis globalement d’accord avec vous mais… la priorité ne serait-elle pas de se libérer de l’UE et de la kyrielle de cours de justice et de défense des droits de l’Homme (sauf pour nous) ? Et la priorité des priorités ne serait-elle pas de cesser d’attirer chez nous l’Afrique et le Maghreb à coups d’avantages sociaux délirants ? Mais la volonté politique est absente. Alors, laissons mourir la France…

  8. La présence illégale sur le territoire n’est plus une infraction depuis Hollande. Pourquoi l’article dit-il le contraire ?
    On ne publie que les initiales ! Darmanin a beaucoup de problèmes avec la vérité.

  9. A mon humble avis, vous chargez trop la barque en évitant de prendre de l’altitude. Préférez-vous un Pap Ndiaye comme ministre de l’intérieur ? Darmanin louvoie. Il a le cul entre deux chaises, il est entre le marteau et l’enclume. Croyez-vous que, dirigé par un peureux, par un impuissant, dans le « en même temps » permanent, à l’idéologie de déconstruction, de soumission, croyez-vous que Darmanin a la tâche facile, les coudées franches ? Bien sûr il est dans le paraître, dans le théâtral, parfois dans le mensonge mais il est aux ordres. Et s’il souhaite, pour le moins , agir tout en restant en position, il doit obligatoirement composer. Composer c’est travailler pour le bien, les attentes des français tout en ménageant Macron afin de maintenir sa position, de persévérer dans son engagement. Malgré tout, je lui reproche d’avoir quitté le navire LR pour prendre soin d’un Président de seconde zone. Défaut de discernement.

    1. Bon d’accord ce n’est pas facile mais reconnaissez qu’il a des dispositions pour la trahison, est-ce atavique ou de circonstances? Son enfumage permanent n’est tout de même pas à la hauteur du « enmêmetemps » et « bienaucontraire » de son maître à penser. Et sans vergogne ce « padamalgame » se présentera aux prochaines élections présidentielles chez les LR si nécessaire. A vomir.

  10. Ce type, issu du RPR Ump Lr, a la traitrise dans son ADN. Il suffit de revoir les trahisons de cette fausse droite. Ne jamais lui accorder le moindre crédit.

  11. Quand ce monsieur tient une rhétorique sur les plateaux de télévision ou dans les pages des journaux, on est supposé de croire en sa parole , mais dans les salons des ministères ou à l’Assemblée Nationale il étale un tout autre discours , deux poids deux mesures , « il lui faudra faire tarer sa balance » . Et puis il ne va pas encombrer son compte « X » en égrenant chaque jour qu’il a fait expulser un ou une poignée de délinquants , quand dans un autre temps il en a laissé entrer 1/2 million sur le territoire en une année . Comme les mauvais conducteurs qui se laissent distraire par le paysage qui défile autour d’eux, ce locataire de la place Beauvau regarde s’il ne froisse pas trop les communautés de toutes origines avant de prendre une décision, si çà s’appelle « gouverner » alors nous ne sommes pas sortis de la « fosse à fumier ». Encore un mot sur l’incapacité de ce monsieur d’être à la hauteur, cette manifestation de samedi dernier , interdite de prime abord et bravée par des hordes incontrôlables , ne scandaient pas pour la défense du peuple palestinien , mais les borborygmes entendus étaient d’une tout autre nature et nettement plus vindicatives…

  12. Se foutre des français ouvertement. Mais bon il a raison vu le nombre de lobotomisés qui soutiennent
    Ce gouvernement.

Les commentaires sont fermés.