Euro de foot – Déconfiture de l’équipe de France : un peu la faute au RN, non ?

© Capture écran Bein Sport
© Capture écran Bein Sport

Mardi soir, à Munich, l’équipe de France s’est fait sortir par l’Espagne. Terminé, l’aventure : pour l’Euro, c’est ¡No pasarán! Alors, ce mercredi matin, c’est la pleurniche qui domine : nos joueurs étaient « fatigués », à ce qu’il paraît. On pensait pourtant que la victoire inattendue du NFP, sous la bannière duquel nombre d'entre eux s’étaient rangés, allait leur mettre du jus dans les mollets. Ben non. Essorés, qu’on vous dit, sur les rotules.

Le journal L’Équipe, ce matin, sonne le glas : avec « deux buts encaissés en l'espace de quatre minutes », les Bleus « tirent un trait sur la compétition où ils auront rarement brillé ». De fait, s’ils ont remporté les matchs qui les ont amenés en demi-finale, c’était presque par hasard.

Une sélection à l’arraché

Ainsi la victoire d’un petit but contre la Belgique qui les a fait accéder en quart de finale. Une histoire belge, en quelque sorte, car « après un festival d’occasions, ils ont été sauvés par le but contre son camp d'un Belge ». « Une victoire, sans la manière », écrivait France Bleu. Et puis, il y a eu l’interminable match contre le Portugal, vendredi dernier, avec « des Bleus longtemps inefficaces et toujours incapables de marquer le moindre but dans le jeu dans cette compétition, sinon grâce à deux "CSC" et sur un penalty ». Certes, Didier Deschamps a relativisé : « On a eu pas mal d'occasions, mais on n'a malheureusement pas trop cadré. Il faut savourer, il ne faut pas banaliser, on est en quarts et eux rentrent à la maison ». Mais, bon, cinq tirs au but pour en arriver là…

Alors, on s’est interrogé : qu’est-ce qui ne va pas, chez nos p’tits gars, et surtout chez le premier d’entre eux, le dieu Mbappé, qui paraît totalement débranché ? En effet, lit-on sur le site Blick.ch, « si l'équipe de France peut se vanter de pouvoir disputer mardi la demi-finale de l'Euro face à l'Espagne, ce n'est en tout cas pas grâce à l'apport de Kylian Mbappé ». À l’évidence, « le nouveau joueur du Real Madrid est jusqu'ici apparu très en dessous des attentes ». Pire : il a « traversé le tournoi comme un fantôme, s'attirant les moqueries de nombreux fans de football ».

Un Mbappé totalement débranché

Si bien que vendredi, après la victoire à l’arraché contre le Portugal, Le Parisien s’est lancé à la recherche des maux qui paralysent notre héros. Et il a trouvé. C’est d’abord une impréparation « en raison de douleurs au dos et d'une baisse de temps de jeu au PSG ce printemps ». Ensuite « un coup reçu lors d'un match amical face au Luxembourg début juin », puis « bien évidemment sa fracture du nez subie lors du match face à l'Autriche ». Là, on compatit, tant il est vrai que jouer avec un coup dans le nez ne doit pas être aisé.

Mais la vraie raison, la plus profonde, celle qui vous ravage un joueur, ce n’est pas tant le conflit qui l'a opposé au PSG et l'a « épuisé mentalement », dit Le Parisien, non, c’est la situation politique en France qui « l’inquiète et qui mobilise une partie de ses pensées ». Mince, alors !

À la veille du second tour des législatives, notre confrère voulait encore être optimiste : « Reste à espérer, pour les supporters des Bleus, que leur capitaine retrouve soudainement toutes ses capacités avant le choc face à l'Espagne. » Oui, c’était bien sûr, l’arrivée des troupes à Mélenchon allait tous les emporter vers la victoire. Surfant sur la vague du Nouveau Front populaire, les Bleus - nul n’en doutait - allaient coller la pâtée à l’Espagne.

Eh non ! Dans les choux. Ce mercredi matin, L'Équipe a demandé à ses fans : « Qui a été le plus décevant dans cette demi-finale à Munich ? » Réponse : Kylian Mbappé, à 79,51 %

Et si nos joueurs surpayés s’occupaient de leur ballon au lieu de donner des leçons de morale aux Français ?

Marie Delarue
Marie Delarue
Journaliste à BV, artiste

Vos commentaires

98 commentaires

  1. C’est vrai qu’MBappé a été mauvais en demi finale avec un but facile raté et encore un ballon dans les tribunes. Mais il a été comme Griezmann d’ailleurs extrêmement mauvais, inexistant pendant tout le tournoi.
    Dommage que DD se soit entêté à l’image de son homologue portugais avec Ronaldo pour laisser MBoulard sur le terrain car le jeu était orienté vers lui et il a perdu un nombre considérable de ballons et donc désorganisé l’attaque. Sa maladresse était telle qu’on pourrait penser qu’il avait parié sur notre défaite. Mais le pire c’est que lui et ses petits comiques de copains puisse donner des consignes de vote.
    Quand on porte les couleurs d’un pays on doit être tenu à un devoir de réserve !

  2. Marie, vous résumez très bien la situation avec votre conclusion : « Et si nos joueurs surpayés s’occupaient de leur ballon au lieu de donner des leçons de morale aux Français ? » . Trop rémunérés, facilement rémunérés, leur introduction en équipe de France, le grall, « c’est arrivé « . Énorme défaut d’entrainement lorsque l’on compare leur jeu à celui des espagnols. Cette équipe est à l’image de la Présidence de la République. Osons le dire, un travail d’amateurs sans imagination, sans spontanéité. Un tout télécommandé. Et tout miser sur un seul joueur qui a doublement la tête ailleurs nous fait apparaître l’entraineur quelque peu ringard.

    • le réchauffement climatique a été « combattu » avec un arrosage impressionnant tant par la pluie que que par les organisateurs avant entre les mi-temps car il faut « arroser les pépites » qui courent après les meilleurs contrats ! …
      Pour ce qui est des « russes », contrairement aux ukrainiens, ils peinent eux aussi à « bien jouer en temps de guerre » ! … Et ils sont ostracisés par les USA, l’OTAN, la « Wonder-la-hyène » et tous ces coucous poly-tocards qui savent que l’Europe doit devenir la « No man land » écologique et humanitaire ! …
      Les JO seront la fête à tous les neuneus français qui seront avec « une gueule de bois « démocratique » sans précédents ! …
      Le « Président-des-cercueils » s’en cogne comme de tout ce qu’il « s’occupe » depuis des décennies … Car, OUI il va falloir faire le constat réel de ce coucou poly-tocard depuis qu’il a été injecté dans le système du « pouvoir français » ! … Ce serait un peu facile de parler que depuis qu’il squatte l’Elysée depuis mai 2017 ! …

  3. Je suis BLEU, BLANC, ROUGE de colère !
    Vous m’avez reconnu je suis votre Drapeau.
    Des milliers d’hommes et femmes sonts morts pour porter haut ces couleurs et un jeune, à qui la France a tout donné, se permet de dire qu’il a honte de porter ces couleurs.
    Pauvre petit gas, tu n’as aucune valeur si ce n’est le salaire honteux que tu perçois.
    Moi qui ait parcouru tantde champ de bataille je ne veux plus que tu portes mes couleurs et je demande à tous ceux qui me lisent de te radier de leur liste en commençant par Didier.
    Allons enfants…….

  4. Mais après la soi disant défaite du RN Mbappé aurait dû voler sur le stade pour montrer sa joie . Très déçevant le donneur de leçons , finalement pas si bon joueur que ça , pourrait peut être essayer de se lancer dans la politique .

    • Je me réjouis de la défaite de cette équipe, c’est une juste rétribution pour ceux d’entre elle qui ont contribué à taper fort sur le RN et ça met un coup à la « diversité »qui soit disant « fait gagner », or là, elle perdu,vu l’idéologie ambiante, ça ne devrait pas arriver ,non ? De toute façon,je ne regarde plus le football depuis bien des années et ça ne me manque pas alors bon vent à Mbappe et tout le reste,et au plaisir de ne plus les voir ( ça c’est déjà fait)) et aussi de ne plus les entendre

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois